Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Sephora c est des vrais rats

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 05 juillet 2014

Oh Happy Days (2)

Si vous avez manqué le début...
(Si toi aussi tu as appris à lire avec les résumés de Télé 7 Jours, claque des doigts !)

Les règles du défi #100happydays sont ici, et mon épisode 1 est là.
Ou bien en live tous les jours sur Twitter avec le hashtag #PatateHappy, si jamais tu veux t'essayer aux réseaux sociaux (C'est addictif ceci dit, je t'aurai prévenu).


100happydays.009.jpgJour 9.

Le plaisir d'une douche bien chaude après le sport.

Encore meilleur depuis que j'ai cette nouvelle pomme de douche (Pourquoi cet achat ? Et bien c'est à dire que...) avec un jet massant surpuissant qui détend les muscles à la perfection.

Pardonne-moi, ô Saint Nicolas Hulot, pour le gaspillage de toute cette eau !





100happydays.010.jpgJour 10.

Mon nouveau fond d'écran pour bien commencer la journée. :-D

Tu l'auras compris, oubliés Bill et même Eric, Dame Patate est #TeamAlcide forever.

Le grand internet mondial a d'ailleurs brisé mon petit coeur de Patate, en m'annonçant que la 7ème saison de True Blood qui vient juste de commencer, sera aussi la dernière. Mais noooooon ?! Alciiiiiiiiide !!

D'où le fond d'écran, forcément.





100happydays.011.jpgJour 11.

Cette plante verte, dont j'ignore totalement le nom (Si tu le sais, je t'en prie, n'hésite pas à commenter !), m'a fait une belle surprise avec ces jolies fleurs qui ont tenu plus d'une semaine.



NdT : un clivia, me souffle-t-on en commentaires.
(Merci Ben !)





100happydays.012.jpgJour 12.

Une pause bien méritée dans une journée de merde.
Collègue bavarde partie en réunion, porte fermée pour avoir un peu la paix, on ferme les yeux et on inspire les vapeurs de son Yogi Tea.

Joie de vivre qu'il s'appelle, celui qui est dans le tiroir du Potato-bureau depuis février.
(Vas voir chez elle si tu veux sa photo)

Et ce jour-là, le Yogi Tea se prenait pour maître Yoda, ce qui m'a bien fait rigoler.
"Vérité tu dis, confiance tu reçois", jeune padawan...




100happydays.013.jpgJour 13.
Mes premières fraises de l'année.

De vraie bonnes fraises pas remplies de flotte, juteuses et goûteuses à souhait, que j'ai dégustées les yeux fermés en faisant "mmmmmh" à chaque bouchée.
Sans même abuser de la crème chantilly, tellement c'était délicieux le goût de ces fruits.
Bio, forcément.
(16 € le kilo ... Tu comprends pourquoi depuis, je n'en ai pas remangé ?)

Plaisir décuplé par le fait que ces merveilleuses fraises ont été mangées au soleil, dans un joli jardin ombragé, en compagnie de gens que j'aime et que je ne vois pas assez souvent comme tous les gens que j'aime, malheureusement.



100happydays.014.jpgJour 14.

L'achat 100% plaisir.
Mûrement pesé, longtemps différé parce que ce n'était pas raisonnable (Cela ne l'est toujours pas mais peut-on se priver de tout tout le temps ?!), et donc d'autant plus apprécié lorsqu'enfin, on le fait.

Après DES MOIS à tergiverser et soupirer, s'offrir la palette Naked 3 tant convoitée.
J'étais tellement ravie d'enfin m'autorise ce plaisir, que j'ai demandé un emballage cadeau à la caisse de ces faux rats.

(Et ouiiii, elle est merveilleuse, je l'aime d'amour, et mon petit coeur de Patate Pouffe s'emballe tous les matins en regardant mes trois palettes Naked sagement alignées)




100happydays.015.jpgJour 15.

Dix minutes de papouilles avec ma chatte.

Tu sais que Miss PotatoCat a chaud quand elle se laisse brosser 10 minutes chrono sans moufter. C'est à dire sans (trop) bouger, sans mordre ni chercher à griffer, et en ronronnant doucement.

Bon, évidemment, si, emportée par ton élan, tu commets l'erreur d'approcher la brosse de son ventre, c'est fini. Erreur de débutant !
Tu perds une main et tu vois disparaître ton vilain félin sous le lit.
Mais quel plaisir, la ronron-thérapie !






100happydays.016.jpgJour 16.

Mes ongles rose Barbie, made in Kiko.

Oui, j'ai 37 balais bien tassés, des diplômes, un cerveau, et j'aime le rose. J'assume.

En l'occurrence, je n'ai assumé que 3 jours, parce que la tenue de ce vernis n'est pas exceptionnelle, ou que je ne suis pas douée pour la manucure, ou un peu des deux.
Mais comme la semaine d'avant, j'ai bien aimé ce temps "volé" à une grosse journée pour prendre soin de moi.






jeudi 20 mars 2014

Les Patates Z'annonces (12)

Patate Annonce n° 1 : c'est le 1er jour du printemps !

Doodle-printemps-2014.jpg
Bon ok, c'est pas franchement un scoop : réchauffement climatique oblige, ça doit bien faire un mois que c'est le printemps.
Et ma Mamie n'arrête pas de répéter que faudrait pas crier victoire trop vite ma petite Patate, tu vas voir quand il va neiger en avril comme en soixante-dix-sept ! Bien sûr tu ne peux pas te souvenir, tu étais bébé (NdT : je peux en revanche me souvenir de l'avoir entendu raconter 50 fois), mais moi je m'en souviens bien, même que la Tante Paulette elle était venue en vacances en habits d'été et il avait fallu lui prêter les pulls du grand-père, mon grand-père à moi hein, pas ton Papi ma chérie.
Et puis tu vas voir, une bonne gelée sur tous ces bourgeons qui sont en avance paske y a plus d'saisons ma bonne dame, et zou ! On n'aura pas de fruits cet été et on sera bien emmerdés pour faire les confitures.
(Oui, elle radote un peu gentiment, ma mamie) (Ceci dit, j'aime beaucoup ses confitures ce raisonnement de gens qui ont travaillé la terre pour de vrai, et qui ont appris à se nourrir avant qu'on ne trouve des fraises ou des tomates en plein hiver dans les supermarchés) (Et puis elle ne perd pas la boule hein, il a bien neigé en avril 1977 !)

Patate Annonce n° 2 : la fin du monde est proche.

Déjà que Poutine annexe la Crimée et qu'on va peut-être se retrouver précipités dans la 3ème guerre mondiale (Loin de moi l'idée d'atteindre le point Godwin, m'enfin la (pour l'instant) seconde, elle avait aussi un peu commencé comme ça) (Tu veux que je demande à ma mamie de te raconter ?), il y a en plus UN événement majeur cette semaine qui me fait craindre la fin prochaine du monde civilisé tel que nous le connaissons...
David et Cathy Guetta ont divorcé !! Je suis sous le choc. J'ai même peur que les Beckhams, les Brangelina ou pire, Kate et William, ne suivent leur funeste exemple. Je ne sais pas si je vais réussir à dormir.

Patate Annonce n° 3 : je suis black.

C'est à dire que ces faux rats m'ont dégoldisée, et envoyé une carte black à mon nom pour remplacer la gold. Damned !
Il fallait un peu s'y attendre, vu que le maintien du statut "gold" dans leur attrape-couillons système de fidélité foireux requiert de dépenser annuellement l'équivalent du PIB d'un pays émergent.
Et vu que, entre leurs cadeaux pourraves, leurs courriers tardifs ou carrément inexistants (Ouais paske mon cadeau d'anniversaire de 2013, JE L'ATTENDS TOUJOURS, bande de rats !!) et ma situation bancaire proche de l'Ohio depuis des mois, je n'ai plus mis les pieds dans un Sephora depuis plus d'un an, voire deux.
M'enfin tu as beau t'y attendre, c'est quand même un peu vexant de ne plus être une pouffe de luxe. Et déjà que je suis fragilisée par l'annonce du divorce des Guettas, cette nouvelle a fini de me plonger dans les abîmes de la détresse psychologique, la vraie.


(Plaignez-moi les gens, plaignez-moi !)
;-)


lundi 17 octobre 2011

Les Patates Z'annonces (6)

Patate Annonce n°1 : Miss PotatoCat pète la forme.

C'est la véto qui l'a dit.
Car noooon, Procrastino-Potato n'a pas oublié de prendre RV pour le contrôle technique annuel de la petite chérie, malgré le fait que personne ici n'ait pensé à le lui rappeler (Les gens, on se demande vraiment à quoi vous servez !).
Et non seulement Miss PotatoCat se porte comme un charme mais en plus elle a reçu (Rectification : j'ai reçu pour elle, en me rengorgeant) plein de compliments, rapport au fait que c'est indéniablement la plus jolie petite chatte de l'univers son léger embonpoint est parfaitement contrôlé : à peine 100 grammes de plus que l'an dernier.
Un véritable exploit, vu qu'à part la passer aux croquettes light, je n'ai pas spécialement fait attention aux quantités, ni ne lui ai refusé les miettes de thon ou les morceaux de saumon fumé.

Patate Annonce n°2 : enfin un chouette cadeau de ces faux rats !

J'aurais dû en faire une blog-note à part entière mais à force de procrastination, le carton d'invitation "à scanner" a fini bon à jeter, déchiqueté par les quenottes de mon petit félin en pleine forme.
Pour mon premier anniversaire en tant que greluche CarteGoldifiée, j'ai pu voir la différence par rapport à l'an dernier : point de miniatures de merde ou de pseudo-cadeau mais bien une invitation à acheter ce que je voulais à concurrence de 30 €.
Du coup, après m'être fait refouler à la caisse avec ma palette Naked à 40€ (Que si tu lis mes tweets, tu sais déjà que j'ai fini par l'obtenir, vive les moins 20% !!) parce "non non non mâdâme, ceci n'est pas une pipe un bon de réduction de 30€, c'est un cadeau de maximum 30€" (Bah quoi ? Tu ne l'aurais pas tenté, toi ?), je me suis offert la base HD de MakeUpForEver qui faisait pile 29€50. Et toc dans tes dents, la pétasse caissière !
J'ai pris la verte, celle qui sert à cacher les suçons rougeurs, et elle est très chouette.

Patate Annonce n°3 : le yucca va beaucoup mieux.

Depuis que sur vos conseils z'avisés, j'ai cessé de l'arroser.
:-D

mercredi 27 juillet 2011

Accessoire sado-maso ?

Dans la série Les poufferies du mercredi, Patate Prod. presents : le recourbe-cils.
(Ze lash curler, en VO)

Après des années d'atermoiements, je me suis enfin décidée, ô tubercule de peu de volonté, incapable de résister à un bon de réduction, à investir (NdT : 15 € 90 hors ladite réduction) dans l'un de ces engins de torture pour greluche en mal de courbure ciliaire.

recourbe-cils.jpg
Vu la tronche du truc et mon passif de Calamity Patate, laisse-moi te dire que je n'étais pas rassurée la première fois que je l'ai dégainé !

Cependant, incroyable mais vrai, aucun incident n'est à déplorer : pas le moindre cil arraché, pas de paupière pincée (C'était ma grande crainte, de devoir expliquer au Dr Carter aux urgences comment j'avais fait pour me couper la paupière supérieure), pas de Patat'éborgnée.
Super facile à utiliser, c'est Potato-testé.

Les 2-3 premières fois, l'effet n'était pas si flagrant que ça, mais depuis que je me suis enhardie à le positionner vraiment tout contre la paupière mobile (au lieu de "à 3 kilomètres en tirant la langue"), on voit vraiment la différence entre le côté torturé recourbé et celui qui attend d'y passer.
Encore plus bluffant une fois appliqué le mascara (Oui, parce que tu recourbes AVANT le mascara, sous peine de casser tout ton cilariat) (Ne cherche pas on Gogole, ce mot n'existe pas), car bien sûr, j'ai poussé l'expérience jusqu'à sortir - dans la rue, oui oui oui - avec un oeil recourbé-maquillé et l'autre juste-leblanc-maquillé.
(J'ai bien tenté de te faire des photos, mais elles étaient toutes pourries, j'ai laissé tomber. A ma bonne foi, tu devras te fier)

Et noooon, ce n'est pas douloureux.
On ne sent rien, si ce n'est le contact du métal sur la peau.
Pour à peine 30 secondes de plus devant le miroir le matin, ça vaut le coup.

Seul bémol : dans la trousse à maquillage/voyage, ça prend une place folle !!

mercredi 06 juillet 2011

Patat'a testé l'Advanced Night Repair

ANR-et-vernis-OPI.jpgEt laisse-moi te le dire direct : Patate n'en est pas enchantée...

(Du vernis OPI You don' know Jacques, en revanche, oui !)
(Manucure réalisée par-dessus le gel, comme déjà expliqué)

Pourtant, à en croire la presse féminine ou les blogueuses beauté, l'Advanced Night Repair, c'est la panacée pour ta peau, le Saint Graal de la greluche qui veut lutter contre les outrages du temps, le miracle absolu qui fait que le matin dans ton miroir, tu ne te reconnais plus.
(Si si, je vous jure, à en croire la pub et les témoignages commerciaux, on en est là)

Evidemment que non, je ne crois pas la pub.
Mais j'espère toujours qu'en-dessous de l'exagération, il y a un fond de vérité.
Et puis j'ai fait un peu le tour des concurrents, depuis que j'ai dépassé les 30 ans. Et puis cette année je vais périmer passer le cap fatidique des 35 balais (Et ça me traumatise, alors tu n'as pas fini d'en entendre parler).
Et puis j'avais - 20% chez ces faux rats (Oui, parfois leurs réducs arrivent dans les temps). Et puis j'avais envie d'essayer, na !

Il y a quelques semaines, j'ai donc adopté le sérum d'Estée Lauder.
Tous les soirs avant ma crème de nuit habituelle (Sauf lorsque j'oubliais de me démaquiller) (Mais ça n'arrive pas souvent) (Enfin pas trop)

Et bien tu veux savoir ce que ça fait ?
A part te rendre les doigts un peu poisseux à l'application (le sérum est fluide, mais plutôt visqueux) (Oui je sais, ce n'est pas clair, mais c'est difficile à expliquer) et te faire froncer le nez - ce qui file des rides - parce que ça sent la mixture d'herboriste ?

Et bien ça ne fait rien de spécial.
Pas d'effet lissant / repulpant / illuminant que j'aie pu mesurer avec mes petits z'yeux de Patate. Je n'ai pas spécialement l'air d'avoir rajeuni de 10 ans (Même temps, 5 me suffiraient), je n'ai pas la peau plus lisse ni les rides moins marquées alors que j'avais pourtant tant d'espoirs concernant celles de mon front !

Ça hydrate, et ça ne m'a pas provoqué d'allergie, c'est déjà bien.
Mais franchement, ce n'est pas le genre d'effet qui justifie les 90 € pour 50 mL...

Le seul intérêt que je voie à utiliser ce sérum pour l'instant, c'est qu'il est très efficace sur les rougeurs et les irritations (Potato-testé sur irritation aiguë des joues, de la bouche et du bout du nez : une application d'ANR et le lendemain il n'y avait plus rien. Le suçon dans le cou en revanche, il est resté). Mais je te parie que j'aurais obtenu le même résultat avec feu ma crème Cicalfate, pour 1/10ème du prix !

Le flacon est là, je vais donc consciencieusement le terminer (Ce qui devrait me prendre plusieurs mois, car il en faut vraiment très peu pour le visage et le cou). Si en 2012 j'ai l'air d'avoir 25 ans, promis, je reviendrai te prévenir !

- page 1 de 2