Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Météo

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 20 mars 2016

C'est le 1er jour du printemps

J'adooooOooooore !
Doodle-printemps-2016.gif
Keuwaaa Patate, une blog-note rien que pour ça ?!
(Flemmasse, va !)

Alors d'abord, je te prierai de rester poli(e) et je te ferai ensuite remarquer que :

1- ce n'est pas la première fois que je t'annonce le printemps.
2- je fais ce que je veux a-vec-mes-che-veux et tu connais ma passion pour les doodles
2bis- Il est quand même GRAVE trognon, celui-là !
3- je t'ai gentiment mis une fenêtre vers le Twitter du blog, si jamais tu es en manque de patateries (Colonne de droite) (On est d'accord qu'il n'y a pas tout ce que je touitte, mais rien ne t'empêche de me suivre de façon plus perso).
4- si t'es pas content(e), je retourne jouer à Candy Crush devant un épisode de série télé avec Miss PotatoCat qui ronronne sur mes pieds. Na !

Et toi, sinon, tu fais quoi de beau en ce premier jour du printemps ?


mardi 22 décembre 2015

La neige, c'est froid [rediff]

Pataterie de l'Avent n° 22.

Une rediff' parce que mon neurone est grippé les rediffusions c'est de saison.
Tout comme l'était la neige autrefois, avant que notre climat ne soit tout cassé, dans l'indifférence générale et l'hypocrisie de nos dirigeants.

Mais souviens-toi, en décembre 2009, il avait donc neigé...


bonhomme-de-neige.jpgLa neige, c'est froid, dit le petit chat.
Noooon n'insiste pas, c'est trooooop frouaaaaaaa! dit le petit chat martyrisé que tu essayais de lâcher sur le grand manteau blanc devant ton entrée, rapport au fait qu'à même pas 6 mois de vie, c'est une sacrée opportunité d'avoir de la neige pour jouer à l'attrape-flocons. Mais non non non, c'est décidé, Miss PotatoCat n'y déposera pas les coussinets sans miauler/mordiller/griffer. Petite chieuse délicate, va!

La neige, c'est mouillé, dit le petit neveu.
Nooon n'insiste pas Tata Patataaaaa, c'est mouillé et c'est frouaaaaa, j'aime pas d'avoir frouaaaaaaaa (J'aime pas avoir, mon coeur, avoir, sans le D) (On recausera plus tard de la négation correcte du verbe aimer), dit le petit neveu martyrisé que tu essayais d'initier aux joies de l'hiver et des bonshommes de neige dans le jardin, rapport au fait que t'es trop flemmarde pour l'emmener faire de la luge faut en profiter avant qu'on ait fini de bousiller le climat. Petite chochotte Petit ingrat, va!

La neige, ça glisse, dit la Patate-mobile.
Non, n'insiste pas, je ne monterai pas cette pente-là, dit la Patate-mobile dans un grand vrombissement de moteur tandis que les roues arrière patinent et que les roues avant dérapent dangereusement vers un arbre planté au beau milieu de la chaussée. Si si, promis, en plein milieu! Ou alors c'est qu'on avait déjà vachement glissé ...

Décidément, tout le monde s'est ligué pour me gâcher la neige!
Mais je les schtroumpffe tous: la neige c'est glissant, c'est mouillé, c'est froid, mais c'est quand même trop marrant, dit la Patat'emballée dans un grand plaid, en sirotant son chocolat chaud.

Et pour vous les gens, la neige c'était comment?


mardi 20 octobre 2015

Le mois d'octobre c'est

Hilda4.jpg... nul à chier.

Au passage, tu as reconnu Hilda ? ==>
(2011, ça ne nous rajeunit pas)

Octobre donc, c'est nul à chier.

Alors qu'on était si bien en été, tout d'un coup on se prend en pleine figure le vent, le froid, la pluie, la nuit nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas (Oh tiens, salut Elsa !), les feuilles mortes, les rhinovirus et les impôts locaux pour lesquels on a un tout petit peu oublié de mettre des sous de côté.
Pan Patate, dans tes dents !

Pour survivre à l'arrivée de cette saison redoutable pour le moral, une seule solution : partir un mois en Australie.

Et sinon, comme solution réaliste paske tropiques ou taxe foncière il faut bien choisir, j'ai aussi fait la liste de tout ce qu'il était sympa de retrouver lorsque l'automne revient s'installer.

Une excuse pour écouter Cabrel en boucle.
Au boulot. Toute la journée. Avec les hauts-parleurs. Histoire de voir si le ras-le-bol des collègues est plus rapide à venir que la brume dans sa robe blanche (Oui, en décembre je leur colle des chants de Nowel) (Patate Pourrite Powaaaaa).

Les douces écharpes et les jolis bonnets.
C'est chaque année un de mes petits bonheurs d'automne, de ressortir écharpes, snoods, pashminas, bonnets, bérets et autres capuchons, du placard où je les avais balancés en vrac comme une souillon remisés au printemps précédent, et de les assortir chaque jour à ma tenue, comme des bijoux.

Les tas de feuilles mortes dans lesquels on peut shooter.
Au cours d'une balade revigorante, un dimanche frisquet mais ensoleillé, tandis que les arbres parés des magnifiques couleurs de l'automne bruissent gentiment dans le vent léger. * Pouet Pouet Patate *
(C'est une liste POSITIVE alors je passe sous silence les feuilles mortes mouillées qui manquent de te faire tomber - quand elles ne cachent pas carrément une crotte de chien - tandis que des bourrasques glacées te gèlent les oreilles et que les vociférations de l'humanité alentours te les cassent) (Les oreilles, évidemment)

Les chocolats chauds.
Certes, on pourrait en boire toute l'année, mais c'est drôlement moins sympa quand il fait 35 degrés. Alors que ces quelques premiers chocolats chauds crémeux qu'on déguste pour se réchauffer et se consoler du fait que ça y est, le froid est installé... Mmmmmmh.
Limite les calories sont annulées tellement ils font du bien au moral.
Tiens, pour la peine je vais rajouter une lichette de chantilly.

La soupe au potiron.
Le n'importe quoi au potiron. Ou au potimarron. A la citrouille. A la courge butternut. OK : n'importe quoi à n'importe laquelle des cucurbitacées de saison (Vos recettes préférées sont d'ailleurs les bienvenues).
Maintenant que j'y pense, même visuellement le potiron / la citrouille c'est un de mes petits plaisirs d'octobre. J'adore les étals rebondis et orangés, et les décorations dont ils sont l'inspiration dans les vitrines des magasins.

Les week-ends lovée sur le canapé avec un plaid tout doux sur les genoux et une bouillotte aux noyaux de cerises sur les épaules. Et des chaussettes à doigts, oui oui oui, elles aussi je les ai ressorties.
Sans oublier un chat par-dessus tout cela.


Liste non exhaustive, n'hésite pas à la compléter, lecteur de mon coeur.
(Surtout qu'en ce moment, je manque cruellement d'énergie positive)


lundi 31 août 2015

Les Patates Z'annonces (15)

Patate Annonce n° 1 : je suis encore et toujours accro à Candy Crush.

Candy-Crush-Potato.jpgNe serait-ce que pour pouvoir vous régaler avec cette croquante allitération : accro à Candy Crush.
Encore, toujours, et plus que jamais.
Niveau 357 désormais; t'as vu ça ? J'ai bien avancé !
:-D
Mine de rien, on s'approche tout doucement des deux ans. Avec des pauses, bien sûr, de longues semaines où je ne joue plus, où je me crois désintoxiquée des bonbecs, mais tôt ou tard j'y reviens, comme l'alcoolique à sa bouteille.
Certes, l'addiction à Candy Crush fait moins de dégâts (Encore que l'autre jour, j'aie failli me péter la figure au sommet d'un escalator, rivée que j'étais à l'écran de mon smartphone) mais ce que cela dit de ma personnalité... Bah c'est une sacrée chance que je n'aie jamais vraiment aimé picoler !
(Sauf les mojitos, mais on est d'accord que ça ne compte pas : la menthe c'est presque de la salade non ?)

Patate Annonce n° 2 : j'ai jeté un vieux T-shirt.

T-shirt-vintage.jpgAlleluia mes frères et mes soeurs, la Patate qui ne jette jamais rien et qui garde tout "au cas où" a mis un T-shirt à la poubelle.
Un T-shirt Morgan, vintage de l'époque où j'avais encore l'âge de me saper chez eux (Quand j'avais 18 ans, donc) et que je ne mettais plus depuis déjà plusieurs années vu qu'il était devenu ridiculement moulant (Avec 20 ans de bourrelets en plus que le jour de son achat, forcément...), bouloché de tous les côtés, et quasi-transparent aux endroits stratégiques.
Et ben je le gardais quand même, dis ! Tu te rends compte d'où je pars ?!
Mais tu vois, j'ai fait le premier pas sur le bon chemin : celui de la poubelle avec ma serpillière #VintageMorgan à la main. J'ai l'impression d'avoir terrassé un dragon, je suis fière comme un tabouret (Hu hu hu).
Si tu veux tout savoir, dans la foulée j'ai jeté une de mes nombreuses culotte, aussi... Vu la gueule du T-shirt, tu comprendras pourquoi je ne l'ai pas immortalisée.

Patate Annonce n° 3 : je me suis enfin baignée cette année... dans la Manche.

I-should-go-to-the-beach.jpg(Mais non, pas la manche du T-shirt, rhooo) (T'es nul, t'avais même pas remarqué que c'était un débardeur)
Bon, avouons que j'ai surtout trempé les orteils - mais jusqu'aux chevilles, quand même - et que la plage où j'ai failli mourir d'hypothermie pédestre n'avait rien à voir avec celle de la photo ==>
(La MANCHE, on t'a dit !)
Mais elle gagnait en cachet ce qu'elle perdait en degrés ou en transparence des flots; parce que y a pas à dire, quelle que soit la météo, c'est quand même vachement beau Saint-Malo.
Surtout quand on arpente les remparts dans un état proche du coma diabétique kouign-amann-induit, avec quelques bolées de cidre dans le nez, à la recherche de la crêperie où l'on va s'achever dans un feu d'artifice de galettes de sarrasin. La Bretagne, ça vous gagne, et surtout niveau kilos !

Et sinon, j'adore la pseudo-spiritualité de cette citation si spirituelle.
Tout le monde devrait croire en quelque chose. Moi je crois que je devrais aller à la plage.


mercredi 15 avril 2015

Calamity Patate fête toujours le printemps

D'abord parce qu'aujourd'hui encore fut une ma-gni-fi-que journée.

"C'était à se demander cet après-midi si nous étions bien au mois d'avril", disait encore cette brave Evelyne tout à l'heure, "on a pulvérisé des records de chaleur, à Brest par exemple avec 28°". (Oui, je suis bien en train de retranscrire le bulletin météo sur base du replay video de TF1...) (Ne me juge pas, il faut bien bloguer).

Donc pour fêter cette belle journée, Dame Patate avait fait péter les nu-pieds.

Mais la vraie raison c'est que ce matin au moment de se préparer, eût-il fait 12° avec des giboulées, elle n'aurait jamais pu enfiler autre chose sur ses pauvres petons calamités de la veille.

Pied gauche...

Ampoule-3.jpg

Pied droit...

Ampoule-4.jpg

Plaignez-moi, les gens, plaignez-moi !
(J'ai trouvé ça tellement chouette hier, je reveux une dose de commentaires compatissants)
(Je veux même bien me faire engueuler un tout petit peu par certaines) (Suivez mon regard)


- page 1 de 5