Nooon, elle ne joue toujours pas au Cluedo !

Elle a juste risqué sa vie ses doigts pour aller racler le fond de ce flacon-pompe-qui-ne-voulait-plus-pomper (Et oui, je l'avais bien pressé/secoué/insulté/menacé, je vous jure : il ne voulait plus !), comme une bonne Petite Patate bien élevée par sa môman qui n'aimait pas gaspiller.

Sauf qu'une fois ledit flacon éventré, ton tubercule préféré s'est rendu compte qu'il n'y avait pas juste un petit fond à racler pendant 2-3 jours : il en restait un sacré paquet !! Damned.
Outre le fait que la crème à l'air libre pendant une durée indéterminée, c'est assez moyen pour la conservation, je te laisse imaginer les dégâts si jamais Miss PotatoCat réussissait à mettre la patte dessus... * frisson de peur *

J'ai donc fini de totalement découper le cul de mon flacon, et... je ne me suis pas retrouvée plus avancée. Certes j'aurais pu le "refermer" avec du film alimentaire (Bonjour la galère pour le défilmer/refilmer chaque jour avec les mains pleines de crème) ou avec du papier alu (Naaaaaaan, mauvaise idée Pataaaate. Chat + papier alu = tu cherches la merde crème hydratante étalée partout sur ton parquet) mais aucune de ces solutions n'était vraiment satisfaisante.

Heureusement, dans le Patat'home, on n'a pas de pétrole mais on a des idées.
Et des bocaux vides qui traînent un peu partout.

Garancia-eventre.jpg

Cela fait donc maintenant plus d'une semaine que je m'hydrate les pluches à partir de cet élégant bocal en verre de chez Weck, sans même avoir eu besoin de me risquer à calamiter tout transvaser. Et que je m'auto-félicite moi-même de tant d'ingéniosité.

Vas-y, je t'en prie, tu peux admirer la PatateGyver.