Tu vois les sachets de salade du supermarché ?
Déjà lavée, déjà coupée, tu ouvres le sachet et zou ! Prête à consommer ?

Et bien pas chez moi.
Enfin, pas toutes les salades. Les jeunes pousses d'épinards, les coeurs de laitue ou de batavia, ça va. Mais ma salade préférée, la mâche, demande TOUJOURS un minimum de boulot. Parce que je n'aime pas les queues de mâche.
Plus précisément, je n'aime pas mettre en bouche les bouts de queues de mâche.
(Ouais, je soigne mes Gogol'obsédés, t'as vu ?)

Je déteste ces espèces de petits noeuds filandreux qui ressemblent à des racines et qui n'ont jamais l'air propre, même si c'est écrit sur le sachet qu'ils ont été lavés. Même si pour une fois, je n'ai pas acheté une salade apprêtée mais que je l'ai lavée moi-même. Je n'aime pas, je ne me l'explique pas, c'est comme ça.

mache.jpgDu coup, si c'est Dame Patate qui prépare la salade, elle ne se contente pas de faire une vinaigrette et d'ouvrir un sachet, non : elle équeute TOUS les bouquets de mâche.


Un par un.


Comme cela ==>

(Cela prend un certain temps, tu peux t'en douter)


Je te vois venir, tu vas me demander : "Et si tu es invitée chez quelqu'un, Pataaaaaate, t'es chiante comme ça ? Et au restaurant, tu mets tes doigts dans le saladier ?!"
Je te rassure : je n'ai pas d'amis donc je suis rarement invitée, et non, je ne mets pas mes doigts dans les plats au restaurant (Sauf une fois où j'ai mangé éthiopien et où on m'a o-bli-gée à mettre mes doigts dans le même plat que tous les autres convives).

Le cas échéant, je prends sur moi et j'avale les noeuds de mâche.
(Hellooooooo mon Gogole !)

Mais je n'aime pas ça !