Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 29 août 2014

Oh Happy Days (8)

Si vous avez manqué le début...
(Si toi aussi tu as appris à lire avec les résumés de Télé 7 Jours, claque des doigts !)

Les règles du défi #100happydays sont ici, et par là tu peux retrouver mon épisode 1, mon épisode 2, mon épisode 3, mon épisode 4, mon épisode 5, mon épisode 6 et mon épisode 7.
Ou bien en live tous les jours sur Twitter avec le hashtag #PatateHappy, si jamais tu veux t'essayer aux réseaux sociaux (C'est addictif ceci dit, je t'aurai prévenu) (Mais c'est encore le seul endroit où Procrastino-Potato se tient à peu près à jour).

Jour 53.
100happydays.053.jpg
Oublier un moment - exactement 2 minutes 54 secondes - l'inconfort des transports, bercée par la voix #Graouuuu de Grand Corps Malade et les histoires qu'il tisse si délicatement.

(Que j'aime beaucoup beaucoup, tu l'avais sans doute déjà remarqué) (Et je te laisse chercher le(s) blog-note(s) en question, paske moi j'ai grave la flemme, là)


Jour 54.
100happydays.054.jpg
Merci, collègue sympa qui ramène tous les ans 3 tonnes de mirabelles de son jardin !
L'an dernier, j'en avais profité pour patater ces pauvres fruits expérimenter sur une base de clafoutis, faire mes premiers pas premiers pots de confiture (Que je n'avais pas blogués, tiens) (Mais je les avais laïve-touittés, quand je vous le dis que je procrastine moins sur les réseaux sociaux !); cette année j'ai fait des tartes.
Plein de tartes. J'en peux pluuuuuuus des tartes !


Jour 55.
100happydays.055.jpg
La collègue partie en vacances en Bretagne n'a pas pensé au Kouign Amann tant espéré. Damned ! On ne peut vraiment plus compter sur personne.

Dans sa grande mansuétude, #PatateHappy a pardonné...

Jour 56.
100happydays.056.jpg
Soirée gastronomico-culturelle avec des gens que je ne vois qu'une fois l'an et c'est bien suffisant mais que je suis néanmoins ravie de retrouver chaque année.
(Ma balance, un peu moins, je l'avoue)

Jour 57.
100happydays.057.jpg
Dans l'esprit de pensée positive qui anime ce #100happydays, faire semblant que ces ongles tout pourris qui donneraient plutôt envie de chouiner, sont en réalité une belle occasion de se faire une manucure.
Je vais bieeeeen, tout va bieeeeen...


Jour 58.
100happydays.058.jpg
La pause #YogiTea du lundi qui t'offre un conseil de "lâcher prise" tombant à pic. Je suis le Yogi Tea qui tombe a piii-hiiic !

"Tu ne peux perdre que ce à quoi tu t'accroches".
Quoi que je fasse où que je sois, rien ne t'efface, je pense à toi j'en reviens toujours là : le mot-clé c'est le détachement.
Apprendre à se détacher du matériel, des gens, du passé... Bon ben à plus hein, je m'en vais le méditer...


vendredi 15 août 2014

Cinq ans d'amour

PotatoCatAnniversaire.jpg
(Et Ektorp résiste toujours !)

Pour fêter cet anniversaire, en bonne vieille fille gaga de son chat maîtresse prévoyante et responsable, j'ai ouvert un livret de caisse d'épargne pour Miss PotatoCat.
Bah oui quoi, pour financer son permis de conduire, l'envoyer à l'université, tout ça tout ça...
:-D

Mais plus sérieusement, cela fait un petit moment que j'y pensais (Depuis que Boules de Fourrure, que je t'engage à suivre sur Twitter tout comme moi, m'a émue avec cet article-là) : je n'ai pas un rond de côté pour soigner mon bébé chattoune d'amour si jamais elle tombait malade.
(Ce que je ne lui souhaite évidemment pas. JAMAIS) (Miss PotatoCat ne sera jamais malade et continuera de me mordiller orteils et mollets à 3h du mat' pour l'éternité)

Autant l'idée de ne pas avoir un rond de côté pour remplacer une machine à laver qui rend l'âme ou une Patate-mobile qui passe l'arme à gauche (Coucou monsieur mon banquier, tu vas bien ? Bisous ;-) ) ne m'empêche pas (trop) de dormir, autant devoir choisir entre débourser en urgence des milliers d'euros qu'on n'a pas ou laisser son animal mourir me plonge dans des abîmes d'angoisse.

Donc, j'ai ouvert un livret de caisse d'épargne pour mon chat.
Où je verse, moi le panier percé, moi la Patate fauchée, 20 € tous les mois.
Ce n'est RIEN, oui, je sais. Mais c'est un début. C'est pour le principe. C'est un versement que j'ai automatisé, que j'effectue en début de mois avec les factures et le prêt du Patat'home et toutes ces autres "charges fixes" qui font que je suis si souvent à zéro avant même d'avoir commencé à dépenser quoi que ce soit.
C'est un compte auquel je ne toucherai pas pour combler un découvert ou m'offrir une paire de shoes ni pour autre chose que la santé de mon bébéééééé : c'est l'argent du chat.

Parce que pouvoir faire ce qu'il faut en cas de besoin, c'est devenu une priorité.
Même si j'espère ne JAMAIS puiser sur ce livret pour autre chose que les vaccins une fois par année.

Joyeux anniversaire, Miss PotatoCat !


vendredi 08 août 2014

Oh Happy Days (7)

Si vous avez manqué le début...
(Si toi aussi tu as appris à lire avec les résumés de Télé 7 Jours, claque des doigts !)

Les règles du défi #100happydays sont ici, et par là tu peux retrouver mon épisode 1, mon épisode 2, mon épisode 3, mon épisode 4, mon épisode 5 et mon épisode 6.
Ou bien en live tous les jours sur Twitter avec le hashtag #PatateHappy, si jamais tu veux t'essayer aux réseaux sociaux (C'est addictif ceci dit, je t'aurai prévenu).

Jour 45.
100happydays.045.jpg
Le bonheur du jour : deux heures de papouillages chez mon coiffeur d'amour que je vois trop rarement à mon goût.
(Et encore trop souvent au goût de mon banquier, cet ignoble rabat-joie qui me ferait aller toute l'année avec les racines blanches et les pointes fourchues, s'il le pouvait)

Et tu sais qu'il a des fauteuils massants au shampooing, maintenant, mon coiffeur d'amour ? Et tu sais qu'il m'offre TOUJOURS un thé pas-Lipton-de-merde-un-VRAI-thé et un petit gâteau pour accompagner ? Et l'abonnement à Voici, je t'ai parlé de son abonnement à Voici ? Je l'aime mon coiffeur.
Même s'il s'éclate à me faire le brushing de Farrah "paix à son âme" Fawcett à chaque fois que je vais le voir...


Jour 46.
100happydays.046.jpg
Merci Hubert & Marcel pour ce T-shirt super cul-cul-la-praline cute.
Que je n'ai pas réussi à assumer pour sortir dans le vrai monde, alors je suis retournée le changer pour un oversize et c'est devenu mon nouveau pyjama. Parce que le pyjama super cul-cul cute, c'est le privilège du #CélibatPowaaaa.


Jour 47.
100happydays.047.jpg
Plaisir d'un soir d'été : bouquiner dehors jusqu'au crépuscule. #PatateHappy loves son #Kindle rétro-éclairé.
(Mon MEILLEUR motif de découvert bancaire de l'année !)


Jour 48.
100happydays.048.jpg
Commencer un nouveau projet tricot.
Avec une laine aux pelotes toutes bizarres...


Jour 49.
100happydays.049.jpg
Poser son tubercule sur le banc public où s'est bécoté rien moins que l'amour parfait !

Etouffer le petit pincement de jalousie et la bouffée de cynisme qui fait se dire "ouais t'façon ça se trouve, 2 mois après ils étaient séparés", et trouver cela meugnon tout plein.
Laisser sa greluche intérieure ricaner parce que c'est H et M, qui s'aiment. Bah ouais.


Jour 50.
100happydays.050.jpg
Ce thé glacé aux fruits rouges qui a désaltéré le dimanche de #PatateHappy est décidément délicieux.


Jour 51.
100happydays.051.jpg
Prendre soin de ses mollets après une séance de course à pied.
...
Ouais.
Je me suis mise à courir.
...
Je sais, j'avais juré que jamais.
Je te raconterai...

Et l'huile de massage pour sportifs Weleda, à part ça ?
Et ben très bien. Elle sent un peu fort les plantes au début, mais ça s'estompe relativement vite, elle est très bien pour le massage (i.e. elle ne sèche pas trop vite) et cela détend bien les mollets !
Juste, si Miss PotatoCat pouvait attendre 10 petites minutes avant de venir se frotter contre mes jambes et me coller ses poils sur la peau en plus des miens, ce serait bien.

Jour 52.
100happydays.052.jpg
Savourer un instant de calme avec ma petite machine à ronrons.


lundi 04 août 2014

Oh Happy Days (6)

Si vous avez manqué le début...
(Si toi aussi tu as appris à lire avec les résumés de Télé 7 Jours, claque des doigts !)

Les règles du défi #100happydays sont ici, et par là tu peux retrouver mon épisode 1, mon épisode 2, mon épisode 3, mon épisode 4 et mon épisode 5.
Ou bien en live tous les jours sur Twitter avec le hashtag #PatateHappy, si jamais tu veux t'essayer aux réseaux sociaux (C'est addictif ceci dit, je t'aurai prévenu).

Jour 37.
100happydays.037.jpg
Le double cornet banane-caramel que #PatateHappy s'est offert pour fêter le 14 juillet.
Si si si, pour la fête nationale, on a le droit de s'empiffrer de faire défiler les calories. Si. Si. Si.


Jour 38.
100happydays.038.jpg
Sur le chemin du retour, prendre le temps de respirer la lavande et d'observer les petites z'abeilles en train de travailler.
(J'ai dû passer 5 bonnes minutes, plantée devant ce jardin)


Jour 39.
100happydays.039.jpg
Célébrer une journée ensoleillée avec mes Camper d'amour et le vernis #Mavala tangerine.
As-tu remarqué la couche de paillettes rajoutée sur le gros orteil ?
(As-tu remarqué que j'aurais aussi sacrément besoin de bronzer ?)


Jour 40.
100happydays.040.jpg
Soirée Game of Thrones.
Ce soir-là, je terminais la saison 2 en priant Twitter de ne pas me spoiler la suite (Et Twitter m'a écoutée, paske j'ai que 3 followers qui se battent en duel mes followers sont sympa. Oui oui, les trois !), et voici ce qu'on m'en a dit :
- follower n° 1 : "ils meurent tous à la fin"
- follower n° 2 : "dans la 3, y'a XXX, XXX et XXX qui meurent assez vite ;oD"
(Le follower n° 3 était parti faire pipi)

Entretemps, j'ai fini les saisons 3 et 4 (Les soirées sont longues, quand on n'a pas de vie sociale), et je confirme : ILS MEURENT TOUS A LA FIN (Enfin, presque), c'est ARCHI-NUL et je DETESTE George R. R. Martin.
En attendant la saison 5 - qui ne sera diffusée qu'à partir d'avril 2015, damned ! - je pense que je vais brûler un cierge par semaine pour protéger Tyrion Lannister (Mon pré-fé-ré) de la folie meurtrière de l'auteur/scénariste.


Jour 41.
100happydays.041.jpg
Décider par un doux soir d'été, que l'on n'est pas pressée, et bouquiner deux heures dans un parc avant de rentrer. #CelibatPowaaaaa !
(Je confesse une glace, aussi)
(Alors qu'on n'était plus le 14 juillet; tu me pardonnes, dis ?)


Jour 42.
100happydays.042.jpg
Un jus de framboise frais, en terrasse et en bonne compagnie.
Sauf qu'en fait non, la compagnie n'était pas Créole si bonne que ça, comme je le découvrirai plus tard à mes dépens (Ouais ! Célibat powaaaa... de te prendre une gamelle dans la gueule). Mais ceci est une autre histoire, déjà gazouillée. #TwitStory.


Jour 43.
100happydays.043.jpg
Fou-rire devant mon tigre de salon qui a gardé mes précieuses toute la soirée.
En attaquant les boucles et les lanières de temps en temps, dès que l'une d'entre elles faisait mine de s'enfuir ou de se rebeller.


Jour 44.
100happydays.044.jpg
La prof de yoga super sympa, qui a décidé de quand même faire son cours alors que nous n'étions que deux courageuses à nous être déplacées et que normalement, en-dessous de trois, "on fait pas".
Ce cours particulier a illuminé ma soirée !


lundi 28 juillet 2014

Oh Happy Days (5)

Si vous avez manqué le début...
(Si toi aussi tu as appris à lire avec les résumés de Télé 7 Jours, claque des doigts !)

Les règles du défi #100happydays sont ici, et par là tu peux retrouver mon épisode 1, mon épisode 2, mon épisode 3 et mon épisode 4.
Ou bien en live tous les jours sur Twitter avec le hashtag #PatateHappy, si jamais tu veux t'essayer aux réseaux sociaux (C'est addictif ceci dit, je t'aurai prévenu).

Jour 31.
100happydays.031.jpg
Le nez à ras de l'herbe, parfum d'enfance.
"Mais c'est quoi déjà ces fleurs ?" demandais-je à Twitter il y a déjà presque un mois... Et Twitter me gazouilla que j'aurais pu me dispenser du "déjà" : ce sont des fleurs de trèfle, et figure-toi que je ne le savais pas !


Jour 32.
100happydays.032.jpg
La 1ère bouchée de ce délicieux kebab. Et les suivantes aussi.
"Fuck Dukan", a dit #PatateHappy !


Jour 33.
100happydays.033.jpg
Les câlins de MissPotatoCat = seul rayon de soleil d'une journée pourrie d'angoisses.
Il y a des moments où je me dis que s'il n'y avait pas ce pitichat dans ma vie, je ne m'y accrocherais sans doute pas...
(Oui je sais, ce genre de réflexions ça craint pour un défi "happy") (Même temps, si j'étais parfaite, depuis le temps on l'aurait annoncé au 20 heures, non ?)


Jour 34.
100happydays.034.jpg
Soirée détente au hammam. Le PUR bonheur.
Comme quoi, les jours se suivent et ne se ressemblent pas.


Jour 35.
100happydays.035.jpg
Tu te souviens de cette petite ?
Tjrs vivante ! Et plus en forme que jamais, elle m'a fait une tripotée de rejets. Je suis époustouflée. (Et non, je n'ai rien eu de plus heureux à prendre en photo de toute la journée, ne remuons pas le couteau dans la plaie)


Jour 36.
100happydays.036.jpg
Le sachet de thé oublié au fond de la tasse... pendant que #PatateHappy était sortie descendre des mojitos qu'elle était déjà trop bourrée pour photographier.

- page 1 de 182