Je possède plusieurs albums de Britney Spears, tu le savais déjà mais avais-tu déjà regardé le plafond, Agna ? (Potato-quizz : ça sort d'où, ça ?) ("De ton cerveau dérangé" n'est PAS une réponse valable) lecteur de mon coeur-à-moua, connaissais-tu ma passion coupable pour Shania ? (Ou plutôt Cheunaïa, en anglishe in ze texte)

Non hein.
Ben voilà, maintenant tu sais : j'ai toujours bien aimé Shania Twain.
Même après avoir découvert que vendue chez nous comme une chanteuse pop, en vrai son truc, c'était la Country Music, la plupart de ses hit singles étant savamment réorchestrés pour s'adapter à nos petites z'oreilles z'européennes.
Tu ne me crois pas ? Tu te souviens de "That don't impress me much" ? (Il y a... 12 ans, oui je sais, moi aussi ça me donne envie de pleurer) Bah écoute un peu la vraie version.

(Ceci dit, ma passion s'arrête là, faut pas non plus pousser Patate dans les orties parce qu'elle a pas de culotte bottes de cow-boy!!).

Bref, ci-dessous, la chanson de Shania est-elle sèche ou archi-sèche que j'aimais bien écouter pour retrouver un peu de patate après une journée à chier (Millésime 2002, c'est à peine vieux !) (Et je me rends compte que depuis 2002, j'ai perdu cette bonne habitude de décompresser en musique, il va falloir la retrouver !).

1er couplet :
It's 'bout as bad as it could be
Seems everybody's buggin' me
Like nothing wants to go my way
Yeah, it just ain't been my day
Nothin's comin' easily

Ça va aussi mal qu'il est possible d'aller
(On dirait que la loi de Murphy, cette brave Shania, elle connaît aussi !)
On dirait que tout le monde s'ingénie à me faire chier
Que rien ne veut aller comme je le voudrais
Ouais, c'était vraiment pas ma journée
(Non mais je traduis en rimes, j'le crois pas, tu m'applaudis, là ?!)
Rien n'a vraiment roulé (Oui je sais, c'est un présent, mais pour la rime quoi !)

2ème couplet :
Even my skin is acting weird
I wish that i could grow a beard
Then I could cover up my spots
Not play connect the dots
I just wanna disappear

Voilà que même ma peau s'y met
J'en arrive à souhaiter voir une barbe me pousser
Histoire de cacher mes boutons
Au lieu de jouer à "relions les points"
Je voudrais juste disparaître

Refrain :
Up-up-up
Can only go up from here
Vers le haut, haut, haut
Vu où j'en suis, je ne peux aller que vers le haut
(En gros, quand t'as touché le fond de la piscine dans ton p'tit pull marine tout déchiré au coude, tu ne peux que remonter)
(Enfin heuuu, si tu ne t'es pas déjà noyée, je te ferais remarquer)
(Ou alors, si t'as des bouteille d'oxygène, tu peux toujours essayer de creuser)

Up-up-up-Up
Where the clouds gonna clear
Vers le haut, haut, haut
Là où les nuages vont se dissiper

Up-up-up
There's no way but up from here
Vers le haut, haut, haut
De là où je suis, il n'y a pas d'autre voie que vers le haut
(Mais siiiii, avec des bouteilles on t'a diiiiit !)

3ème couplet :
Even something as simple as
Forgettin' to fill up on gas
There ain't no explanation why
Things like that can make you cry
Just gotta learn to have a laugh

Même un truc aussi simple qu'oublier de faire le plein
Je ne sais pas pourquoi des trucs comme ça me font pleurer
Il faut simplement apprendre à en rigoler

Refrain

Petit pont (de bois) :
(Oué je sais, à force elle va s'user celle-là)
Oh yeah, yeah, yeah...
(Tu t'en sors là quand même, je ne traduis pas ?)

When everything is goin' wrong
Don't worry, it won't last for long
Yeah, it's all gonna come around
Don't go let it get you down
You gotta keep on holding on

Quand tout va de travers
Ne t'en fais pas, ça ne durera pas
Ouais, ça finira par s'arranger
Ne va pas te laisser abattre
Tu dois continuer de t'accrocher

Retour vers le futur au 1er couplet
Et un p'tit coup de refrain
Et une dose de "yeah-y-yeah"... jusqu'à la fin.

Potato-bonus : si tu veux la version non formatée-pop-on-attaque-l'Europe, tu cliques ici (Moi je l'aime bien, la version country)

Alors, la patate ? ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !