Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Pouet pouet poète

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 28 juillet 2017

Calamity salade tiède de quinoa & œuf poché on top

Ça en jette, ce titre, hein ?

Ça donne l'impression que, telle un Jamie Oliver en jupons, future candidate de Top Chef que je suis, pif paf pouf je t'improvise une petite salade originale avec ze détail qui tue pour bien te complexer de la mort : l’œuf poché.
(Allez, avoue que tu es impressionné(e))


Sauf que #CalamitySalade...

Tout commence avec la cuisson du quinoa : une mesure de quinoa pour 3 mesures d'eau, on porte à ébullition et on laisse gentiment bouillonner jusqu'à absorption complète de l'eau (environ 20 minutes).

Tu vas me dire : "il a une couleur dégueu ton quinoa, Patate ! Kest'as calamité ?!"
Rien (encore), c'est normal, c'est un mélange quinoa-algues séchées que j'avais trouvé tout prêt dans mon magasin bio... Bon ok, il est lé-gè-re-ment périmé comme les 3/4 de ce que je cuisine mais je crois pouvoir affirmer que la couleur, c'est normal.
Ce qui ne l'est pas en revanche, c'est ça...

CalamityQuinoa.jpg
(Et qui c'est qui va encore devoir frotter sa plaque de cuisson comme Cendrillon ?)

Spécial dédicace à la copine à qui je live-whatsappais le massacre :

  • Copine-qui-sait-cuisiner, elle : Mais tu le rinces pas avant, ton quinoa ?
  • Calamity Patate : Bah non, c'était pas écrit sur le paquet.
  • Copine-les-bons-tuyaux : Je rince toujours le quinoa, sinon il mousse.
  • Calamity Captain Obvious : Ah oui je confirme, ça moussait...
  • (NdT : et en plus, JE LE SAVAIS qu'il fallait rincer !!)


Une fois le quinoa cuit, on le laisse tiédir un peu. En le couvrant d'un torchon, pour éviter que Miss PotatoCat ne vienne y fourrer son museau curieux.
Pendant ce temps, on coupe quelques tomates cerises en mini-quartiers, on émince un oignon nouveau (Perso je ne me suis pas trop fatiguée à le peler comme dans la vidéo) (Et j'étais nettement moins efficace sur le couteau) (Mais j'ai encore tous mes doigts, merci, ça va), et on met l'eau à bouillir pour le clou du spectacle : l’œuf poché.

Alors la cuisson de l’œuf poché, en théorie et sans doute chez les gens qui arrivent à cuisiner sans calamiter, ça donne ça :


En pratique, quand c'est Calamity Patate qui s'y colle...

CalamityOeufMollet.jpg
...Le blanc mousse à la surface et le jaune coule... * ô rage, ô désespoir, ô produit ennemi du cul de la poule * dans un nuage de mousse MAUVE (Non, la couleur étrange ce n'est pas un filtre Instagram qui a foiré, c'est le vinaigre) (Du vinaigre de vin... J'aurais peut-être dû me méfier ?)

Et comme tout de même, Calamity Patate s'entête, pour finir elle se retrouve avec ceci...

CalamityOeufMollet2.jpg
Un œuf non pas poché mais mollet-moche voire presque-dur-hideux rapport au fait qu'en plus de s'être à moitié désintégré dans l'eau bouillante, je crois qu'il était un chouilla trop cuit.

Entre-temps, le quinoa a tiédi et bien séché sur les bords de la casserole, il est temps d'en coller quelques louches dans un bol, et de le mélanger avec les tomates cerises, l'oignon frais et un peu (beaucoup) de feta émiettée sur le dessus.
Quelques graines de potiron histoire de, un filet d'huile de sésame pour "mouiller" un peu le tout (Et j'ai bien fait, vu comme le jaune d’œuf n'a pas coulé DU TOUT), et l’œuf poché-oui-mais-non au sommet... Tadaaaaam...

CalamityOeufMollet3.jpg
Et bien figure-toi que mis à part mon œuf complètement foiré, c'était vraiment très bon ! Hashtag semi-fail.


samedi 14 janvier 2017

Ne me griffe pas !

Ne me griffe pas
Il faut te calmer
Tout peut se calmer
Qui s'endort déjà
Calmer ces moments
De coups de folie
Et toutes ces nuits
Sans savoir comment
Tu passes des heures
Qui me tuent parfois
Vilain pitichat
Qui saute sur mon coeur
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaaas

Moi je t'offrirai
Des super croquettes
Venues d'internet à dos de facteur
Je creuserai la litière jusqu'après minuit
Pour qu'tu fasses pipi ailleurs que par terre
Je ferai un domaine
le félin sera roi, où l'amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaas

Ne me griffe pas
Je t'inventerai
Des jeux insensés
Que tu snoberas
Je te parlerai
De ces chatons-là
Qui sont si câlins avec leurs humains
Je te raconterai l'histoire de ce chat mort
D'épuisement à toujours attaquer
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaaas

On a vu souvent
Des chats si heureux
Croire en ronronnant
Qu'ils étaient des dieux
Il est, paraît-il
Des félins calmés
Se laissant caresser
Doux, tendres et dociles
Et quand vient le soir, que l'humain veut dormir
Dès qu'il fait tout noir, ils cessent de bondir
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaas

Ne me griffe pas
Je ne vais plus pleurer
Je ne vais plus crier
Je me cacherai là
À panser les plaies
Causées par tes griffes
Et à me demander
Si ce chat agressif
Ne finira pas un jour par m'éborgner
Me coller un abcès, ou bien la gangrène
Ne me griffe pas (x3)
Ne me grifffe paaaaaas

Signé : Patate Brêle


dimanche 25 décembre 2016

Petite Patate Nowel [rediff]

Joyeux Nowel les gens !

J'espère que vous avez reçu de beaux cadeaux, choisis et emballés pour vous avec amour (Allez-y, faites moi rêver : il vous a apporté keuwaaaa le vieux barbu ?), et que vous avez passé un bon réveillon plein de savoureuses calories, de délicieuses bulles et de nombreux rires.

Moi je vous offre une petite chanson...

(Je vous laisse le soin d'explorer les presque 9 ans d'archives de ce blog-ci pour retrouver l'année initiale de publication)
(Des fois que vous n'auriez rien de mieux à faire pour digérer les excès du réveillon)


Patate_marylin_noel_petit.gifC'est la belle nuit de Noël,
Patate s'étend sous son plaid blanc,
Et les griffes levées vers le ciel,
Pitichat baille largement,
Avant de fermer les paupièèères,
Et de ronquer comme une mémère !


Petite Patate Nowel
Quand tu rempliras ma gamelle,
Avec des croquettes par milliers,
N'oublie pas mon petit panier.

Et avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu vas avoir si froid,
Mais j'm'en fous, car je suis un chat.


Le marchand de sable est passé,
Dame Patate va faire dodo,
'Tichat va pouvoir commencer,
A mettre le dawa dans son dos.
Et au matin quelle surprise,
De découvrir toutes ses bêtises.


Petite Patate Nowel
Ne lève pas les z'yeux au ciel,
Tu sais que je n'fais pas exprès,
N'oublie pas, chuis pourrie-gâtééée.


Il me tarde tant que le jour se lèveuh
Pour voir si tu as nettoyé,
Tous les p'tis pipis que je fait à l'aise
Devant la caisse pour te nargueeer !


Petite Patate Nowel
Quand tu rempliras ma gamelle,
Avec des croquettes par milliers,
Ne râle pas si j'en fous à côté.

Si tu veux t'arrêter
Pour m'acheter un beau jouet,
Oublie, car ça ne sert à rieeeeen,
J'aime mieux le rouleau de sopaliiiin !


Et quand tu seras sur ton beau nuage,
Plein de câlins et de ronroooooons,
Souviens-toi qu'un chat ce n'est pas très sage,
Mais c'est toujours si mignooooon !


Petite Patate Nowel,
Quand tu rempliras ma gamelle,
Avec des croquettes par milliers,
N'oublie pas de me caresseeeer.

Petite Pataaaate Noooo-weeel !

Signé : Patat'ino Rossi


(Allez, avouez que vous avez chanté en le lisant...)
(Paske moi j'ai chanté en l'écrivant !)


dimanche 27 janvier 2013

Soldes d'hiver 2013 : le bilan... en chantant

(Sur l'air d'une géniale chanson de France Gall)

Ne me dites pas qu'ce Tubercule était fou
Il était juste comme les autres, c'est tout.
Et pour quelle raison étrange
Une nouvelle paire d'escarpins,
Ça nous démange ?

Ne me dites pas qu'ce Tubercule n'valait rien
Il avait juste un banquier un peu chien.
Et pour quelle raison étrange
Une greluche sans le sou,
Ferait la manche ?
Ferait la manche !


Refrain :

Je n'ai pas acheté de shoes,
C'est le détail qui signe la louze,
L'horreur de mes problèmes de flouze.
Ça veut dire qu'je suis fauchée
Sans la moindre thune à claquer

Je n'ai pas acheté de shoes,
Je suis une greluche dans la bouse,
Mon compte en banque est dans le rouZe. (1)
Depuis les soldes de juilllet,
Je n'en ai pas acheté, compatissez !


Il n'y a que par habitude que j'ai fait les soldes
Je n'ai même pas fait chauffer la carte gold (2)
Et ce n'est pas si étrange,
Quand t'es grave à découvert,
D'abord, tu manges !

Moi sur les vitrines j'ai pleuré quelques fois,
Si seulement mon compte en banque était plus gras
Et pour quelle raison bizarre,
Ces boots-là ont marqué ma mémoire ?
Ma mémoire !


Refrain :

Je n'ai pas acheté de shoes,
C'est le détail qui signe la louze,
L'horreur de mes problèmes de flouze.
Ça veut dire qu'je suis fauchée
Sans la moindre thune à claquer

Je n'ai pas acheté de shoes,
Je suis une greluche dans la bouse,
Mon compte en banque est dans le rouZe.
Depuis les soldes de juilllet,
Je n'en ai pas acheté, compatissez !


Je n'ai pas acheté de shoes,
Pourtant j'ai à peine le blues,
Et pour moi c'est une sacrée niouze !
Ça veut dire que j'ai mûri,
Quand je suis dans la dèche
J'claque plus mes sous.


Signé : Patate Berger la mal chaussée


(1) Oué ben je voudrais vous y voir, à trouver des rimes en -ouse !
(2) Surtout que je n'en ai pas, de carte comme ça !

lundi 24 décembre 2012

Petite Patate Noël

C'est la belle nuit de Noël,
Patate s'étend sous son plaid blanc,
Et les griffes levées vers le ciel,
Pitichat baille largement,
Avant de fermer les paupièèères,
Et de ronquer comme une mémère !


Petite Patate Nowel
Quand tu rempliras ma gamelle,
Avec des croquettes par milliers,
N'oublie pas mon petit panier.

Et avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu vas avoir si froid,
Mais j'm'en fous, car je suis un chat.


Le marchand de sable est passé,
Dame Patate va faire dodo,
'Tichat va pouvoir commencer,
A mettre le dawa dans son dos.
Et au matin quelle surprise,
De découvrir toutes ses bêtises.


Petite Patate Nowel
Ne lève pas les z'yeux au ciel,
Tu sais que je n'fais pas exprès,
N'oublie pas, chuis pourrie-gâtééée.


Il me tarde tant que le jour se lèveuh
Pour voir si tu as nettoyé,
Tous les p'tis pipis que je fait à l'aise
Devant la caisse pour te nargueeer !


Petite Patate Nowel
Quand tu rempliras ma gamelle,
Avec des croquettes par milliers,
Ne râle pas si j'en fous à côté.

Si tu veux t'arrêter
Pour m'acheter un beau jouet,
Oublie, car ça ne sert à rieeeeen,
J'aime mieux le rouleau de sopaliiiin !


Et quand tu seras sur ton beau nuage,
Plein de câlins et de ronroooooons,
Souviens-toi qu'un chat ce n'est pas très sage,
Mais c'est toujours si mignooooon !


Petite Patate Nowel,
Quand tu rempliras ma gamelle,
Avec des croquettes par milliers,
N'oublie pas de me caresseeeer.

Petite Pataaaate Noooo-weeel !

Signé : Patat'ino Rossi


(Allez, avouez que vous avez chanté en le lisant...)
(Paske moi j'ai chanté en l'écrivant !)


- page 1 de 3