Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - PotatoCat

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 01 mars 2017

Dabeudi dabeuda

Lire le titre et ne rien piger.
Regarder la photo.
Relire le titre et ne toujours rien piger.
Re-regarder la photo...

* lumière * ding ! *

Rigoler et se mettre à chanter.

Eau-florale-Bleuet.jpg
(Se mettre à chanter... Pour le reste de la journée. Ne me remercie pas, Daft Punk Eiffel 65 dans la tête pour les prochaines 24 heures, c'est cadeau) (Merci à la patatophile au regard acéré qui a corrigé ma confusion d'interprète !)

Or donc, je l'avions oncques mentionné en passant, depuis l'été dernier j'ai adopté cette eau florale bio de chez Sanoflore pour défatiguer le contour de mes yeux qui commence à salement accuser les nuits sans sommeil et les années accumulées.
Pour tout t'avouer, j'ai commencé à l'utiliser un lendemain d'apéro-mojito, après m'être fait peur en croisant mon reflet dans le miroir de la salle de bains : j'ai pleurniché un peu sur ma jeunesse enfuie et ma fraîcheur envolée, sur cette cruelle pensée "Et ben heureusement qu'il n'y a pas un mec pour me voir au réveil, il s'enfuirait !", et puis j'ai passé un quart d'heure dans mon fauteuil de mémé (Celui qui s'incline en arrière et qui a un repose-pied, mais qui n'est pas un Stressless paske ça coûte un bras et que ça fait VRAIMENT trop mémé), à semi-somnoler avec un chat sur les genoux et des cotons à démaquiller imbibés de bleuet sur les yeux. Hashtag les joies du célibat.

Du bleuet messicole, mesdames et messieurs !
C'est à dire du vrai bleuet sauvage, "vivant dans les moissons" comme dans l'ancien temps (Pas si ancien d'ailleurs, car je m'en souviens encore et j'ai grandi en gambadant dans les champs et les années 80) (Zeugma, 10 points !) (Et mot compte triple).
Messicole est en effet le terme utilisé pour désigner des plantes herbacées annuelles qui ne se développent que dans les champs de céréales cultivées, où elles sont considérées - à tort, si vous voulez mon humble avis, car elles sont si jolies - comme de la mauvaise herbe. Le développement de l'agriculture intensive et une gestion à courte vue (comprendre à coups d'herbicides et sans se préoccuper de l'importance de la biodiversité) des ressources de la planète ont conduit à une raréfaction, voire à une menace de disparition, des deux principales plantes messicoles qui décoraient naguère les champs et leurs fossés : le coquelicot et le bleuet.

C'est d'autant plus dommage pour le bleuet, qu'il a des propriétés apaisantes pour les yeux qui sont connues et exploitées depuis bien longtemps. Sanoflore n'a certainement pas inventé la décoction de fleur de bleuet pour décongestionner les paupières, mais garantit en tout cas de n'utiliser que du bleuet sauvage issu de champs bio, dont les fleurs ont été distillées à la vapeur d'eau pour préserver au mieux leurs propriétés.

Ils ne m'ont pas sponsorisée pour en parler (Damned !) mais c'est un contexte que je trouve important de préciser.

Moyennant quoi, ce flacon-pschiit de 200 mL d'eau florale de bleuet bio (Assez moche mais il paraît que la couleur sombre est indispensable pour préserver l'eau florale de l'influence néfaste de la lumière) a rejoint ma salle de bains, et je m'accorde de temps en temps - plus précisément, je me force à prendre - un moment de détente et d'apaisement. Du contour de l'oeil autant que du mental, quand j'arrive à faire taire mon cerveau suffisamment pour en faire un moment de méditation.

Quand Miss PotatoCat m'y autorise, aussi.
Car il arrive parfois qu'au lieu de se détendre et de venir gentiment s'installer sur mes genoux pour ronronner, le vilain félin éprouve devant cette vision de son humaine immobile et silencieuse dans un fauteuil de mémé avec des cotons blancs sur les yeux... de la peur ? Ou bien elle me croit morte et elle se dit qu'elle peut me bouffer en toute impunité ? Ou bien c'est juste un chat : complètement tarée et née pour faire ch... ?
Quoi qu'il en soit, parfois ma tentative de détente est alors stoppée net par l'attaque surprise de 6 ou 7 kilos de félin démoniaque qui me percutent l'estomac avec élan. Et comme j'ai des cotons sur les yeux, les paupières fermées en dessous, et l'esprit tourné vers la méditation, je ne la vois pas arriver, la sale bête !

(Mais à part ce léger inconvénient félin, l'eau de bleuet me fait beaucoup de bien)


lundi 16 janvier 2017

C'est lundi (15)

Niveau de motivation : proche du zéro.

Surtout que la nuit du dimanche au lundi est toujours la plus courte de la semaine, rapport au blues qui te saisit immanquablement vers 17h quand tu te demandes tout d'un coup où a encore filé ce week-end que tu n'as pas vu passer, à l'angoisse du retour au bureau et de l'ouverture de la boîte mail (Car oui, il y a des mails qui arrivent entre le vendredi soir et le lundi matin) (Beaucoup trop) (Droit à la déconnexion, mon tubercule, oui !), et au "petit dernier - épisode de série - avant de se coucher" qui n'est finalement JAMAIS le dernier, alors je suis fa-ti-guééééééée.

D'autant plus que hier soir particulièrement, Miss PotatoCat n'avait VRAIMENT PAS envie qu'on bouge de sous le plaid. J'ai failli passer la nuit pliée en douze sur le canapé.

PotatoCat-lundi.jpg

(Elle a tenté de me convaincre qu'elle avait un pouvoir magique pouvant empêcher le lundi d'arriver) (Tu as remarqué une modification du continuum espace-temps, toi ?)
(Voilà. Miss PotatoCat, grosse menteuse)


samedi 14 janvier 2017

Ne me griffe pas !

Ne me griffe pas
Il faut te calmer
Tout peut se calmer
Qui s'endort déjà
Calmer ces moments
De coups de folie
Et toutes ces nuits
Sans savoir comment
Tu passes des heures
Qui me tuent parfois
Vilain pitichat
Qui saute sur mon coeur
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaaas

Moi je t'offrirai
Des super croquettes
Venues d'internet à dos de facteur
Je creuserai la litière jusqu'après minuit
Pour qu'tu fasses pipi ailleurs que par terre
Je ferai un domaine
le félin sera roi, où l'amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaas

Ne me griffe pas
Je t'inventerai
Des jeux insensés
Que tu snoberas
Je te parlerai
De ces chatons-là
Qui sont si câlins avec leurs humains
Je te raconterai l'histoire de ce chat mort
D'épuisement à toujours attaquer
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaaas

On a vu souvent
Des chats si heureux
Croire en ronronnant
Qu'ils étaient des dieux
Il est, paraît-il
Des félins calmés
Se laissant caresser
Doux, tendres et dociles
Et quand vient le soir, que l'humain veut dormir
Dès qu'il fait tout noir, ils cessent de bondir
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaas

Ne me griffe pas
Je ne vais plus pleurer
Je ne vais plus crier
Je me cacherai là
À panser les plaies
Causées par tes griffes
Et à me demander
Si ce chat agressif
Ne finira pas un jour par m'éborgner
Me coller un abcès, ou bien la gangrène
Ne me griffe pas (x3)
Ne me grifffe paaaaaas

Signé : Patate Brêle


samedi 07 janvier 2017

On ne naît pas #CrazyCatLady, on le devient

(Patate de Bavoir)

Au commencement, il y a un chat.

Mais cela ne suffit pas.

La transformation n'est pas instantanée, elle est insidieuse.

Bien sûr, ce qui est inévitable c'est l'éventail d'accessoires qui accompagnent le félin vivant en appartement : un peu comme les jeunes parents qui voient leur intérieur peu à peu envahi par le berceau, la nacelle, la table à langer, le parc, la chaise haute, les doudous et les jouets en se demandant comment un si petit machin peut générer autant de bordel, tu te retrouves un beau jour "full équipée" d'une caisse, d'une caisse de transport, d'une pelle à crottes, d'un ou plusieurs paniers, d'un arbre à chat, de gamelles colorées et de doudous ET de jouets.

Ils marchent sur des Playmobils et des Légos, tu marches sur des grains de litière et des boulettes de papier alu. Baballe au centre. C'est dans l'ordre des choses.
Cela ne fait pas de toi une #CrazyCatLady.

Noooon.
Ce qui fait de toi une #CrazyCatLady, c'est le merchandising.
Les heures passées sur le net à regarder des vidéos de chatons mignons et des photos de LOLcats aussi, mais là n'est pas le sujet du jour.

Le merchandising, je te dis !
Ton tubercule préféré, par exemple, totalise...
Deux mugs avec un chat dessus. Les mini-plateaux en mélaminé assortis. Et les sets de table. Une théière avec des-chats-mais-pas-les-mêmes (Et sur le couvercle, y a les souris, c'est meugnooooon). Un ensemble tasse-sous-tasse-bol pour le petit-déjeuner avec encore des chats différents pour les décorer. Deux T-shirts pour dormir. Une boîte à mouchoirs. Une boîte à bordel (Une boîte où MOI je mets du bordel; ils ne la vendent pas expressément pour cela). Un panier à linge. Evidemment, un calendrier. Sans oublier celui du bureau. Un dessin scotché au mur (Qui attend depuis trois ans que Procrastino-Potato se décide à lui trouver un cadre). Quatre paires de boucles d'oreilles. Un sautoir. Un sac à courses. Un tote bag en coton. Et deux carnets de notes.
Et si ça se trouve, j'en oublie !

(Edit: mais ouiii ! Le paillasson sur le pallier, où un gros matou te promet un "accueil chat-leureux" !!) (Après des années à m'essuyer les pieds en loucedé sur le tapis des voisins, il fallait bien ça pour me faire craquer)


Ne va pas croire que j'aie acheté tout cela moi-même !
Noooon. Je ne plaide coupable que pour le paillasson, donc, et les T-shirts, les boîtes, le panier à linge (Y a écrit "linge chat-le" dessus, comment résister ?), deux paires de boucles d'oreilles, le tote bag et le calendrier. En 7 ans, c'est raisonnable. Le reste, ce sont les cadeaux de ces amis qui savent que tu as un chat et qui ne savaient jamais trop quoi t'offrir alors ça tombe bien pensent donc automatiquement à toi quand ils voient un objet à l'effigie d'un félin. Je ne critique pas, j'ai un peu tendance à faire pareil, et puis individuellement ces cadeaux font quand même plaisir parce qu'ils sont cool et tromeugnooooooooons alors souvent tu t'extasies en battant des mains et en faisant "hiiiiiiii".

Soit.
Mais alors quand est-ce que la choupitude se transforme en ridicule ?
Quand est-ce qu'on devient pour de bon une #CrazyCatLady, Pataaaaaate ?

Et bien je vais te le dire.

Noël 2017 ...


Coussin-brode-chats.jpgTrès exactement.


Quand comme cadeau, tu reçois ça ===>


Un coussin avec des petits chats.
Oui, il est brodé !

De la VRAIE broderie comme chez Mamie.


(Achevez-moi)
(Même Miss PotatoCat est dégoûtée)



jeudi 05 janvier 2017

Patat'a oublié son smartphone

Non pas oublié au sens de "faisons une détox numérique la 1ère semaine de janvier" mais oublié comme dans "j'arrive au bureau et je ne trouve plus mon portable, puréééééée !".

Pensée n° 1 : on me l'a volé.
* transpiration *
Pensée n° 1 bis : il est tombé dans la rue.
* palpitations *

Pensée n° 2 : non. Je n'avais pas la musique dans les oreilles en arrivant, donc il n'est pas tombé sinon j'aurais remarqué le silence, quand même.
Pensée n° 2 bis : je l'aurais remarqué, quand même, hein ?
Pensée n° 2 ter : si ça se trouve la musique s'est arrêtée et je n'ai rien remarqué ?!
* panique *

Pensée n° 3 : non, je suis formelle, je n'avais PAS les écouteurs dans les oreilles.
* respire *
Pensée n° 3 bis : je n'ai pas non plus le moindre souvenir d'avoir joué à Candy Crush.
Pensée n° 3 ter : tiens, mais j'ai foutu quoi pendant le trajet, alors ?

Pensée n° 4 : je l'ai oublié à la maison, voilà, c'est tout. C'est pas grave.

Pensée n° 5 : tiens, je vais le faire sonner pour voir où il est.
Pensée n° 5 bis : c'est idiot, tu n'entendras rien, tu vois bien qu'il n'est pas là.
(NdT: oui, mes pensée se répondent)
Pensée n° 5 ter : je vais le faire sonner, ON NE SAIT JAMAIS.
(NdT: oui, parfois elles s'engueulent, aussi)

Pensée n° 6 : c'est malin, t'as dû faire peur à Miss PotatoCat...

Pensée n° 7 : oui mais si je l'avais perdu juste en sortant du Patat'home ?
Pensée n° 7 bis : devant l'ascenceur ? Aux boîtes aux lettres ? En bas de l'immeuble ?
Pensée n° 7 ter : ouais ben c'est mort, il aura fait le bonheur de quelqu'un...
* palpitations *

Pensée n° 8 : respire !
Pensée n° 8 bis : respire, je te dis !

Pensée n° 9 : réfléchis. Où est-ce que tu le revois ?
Pensée n° 9 bis : table de chevet, toilettes (NdT: oh ca va hein, ose dire que tu n'en fais pas autant !), cuisine, salle de bains, meuble à chauss-... Ah non, tiens, je ne l'y revois pas ce matin.

Pensée n° 10 : SALLE DE BAINS ! Voilà, je le revois, il est resté là !!
Pensée n° 10 bis : t'es sûre ? Refais un scan mental de toutes les pièces, pour voir.
Pensée n° 10 ter : ...la caisse du chat ? M'enfin qu'est-ce qu'il foutrait là ?!

Pensée n° 11 : bon, le smartphone est dans la salle de bains, tout va bien.
Pensée n° 11 bis : tu entends? Il est à la maison, c'est pas grave, TOUT VA BIEN.
Pensée n° 11 ter : quelqu'un peut dire au palpitant et aux glandes sudoripares de se calmer, là ?

Pensée n° 12 : ah, tiens... Et si j'enlevais mon snood et ma doudoune ?

Pensée n° 13 : donc j'ai oublié mon smartphone à la maison, c'est pas bien grave.
Pensée n° 13 bis : allez bosse un peu, feignasse...

Pensée n° 14 : et si je retournais le chercher ?
Pensée n° 14 bis : non mais ça va pas ? Tais-toi et bosse !
Pensée n° 14 ter : ouais t'as raison, je peux vivre une journée sans portable.
Pensée n° 14 quater : ...et si on retournait le chercher, quand même ?
Pensée n° 14 quinquies : mais n'importe quoi ! T'en as pas besoin pour travailller, si ?!
Pensée n° 14 sexies : non c'est vrai, t'as raison. Une journée c'est vite passé.
(NdT: moi non plus je ne savais pas ce qu'il y avait après ter, j'ai dû demander à mon ami Gogole) (Oui je suis allée jusqu'à "sexies" exprès)

Pensée n° 15 : ce ne serait pas le jour pour se faire cambrioler, du coup...
Pensée n° 15 bis : t'as de ces idées toi, des fois. Bosse je te dis.

Pensée n° 16 : avec le bol que j'ai, si je dois me faire cambrioler, ce sera aujourd'hui.
Pensée n° 16 bis : tu vas arrêter oui ? A force de penser aux malheurs, on les attire.

Pensée n° 17 : purée, je vais me faire cambrioler !!!
* palpitations - sueurs - tremblements *

Pensée n° 18 : respire !
Pensée n° 18 bis : respire, je te dis !

Pensée n° 19 : du coup sans portable, je n'ai plus l'heure.
Pensée n° 19 bis : ah oui c'est vrai, je l'ai sur l'ordinateur.
Pensée n° 19 ter : elle ne passe pas vite, l'heure, sans Twitter...

Pensée n° 20 : à tous les coups, je vais louper un coup de fil important.
Pensée n° 20 bis : pffff portnawak, ce portable ne sonne jamais.
Pensée n° 20 ter : et quand il sonne je ne décroche pas, ha ha ha.

Pensée n° 21 : et s'il arrivait quelque chose à quelqu'un justement aujourd'hui ?!
Pensée n° 21 bis : ça suffit avec tes "justement aujourd'hui" ! Il ne va rien t'arriver, il ne va rien arriver à personne, tout va bien.

Pensée n° 22 : coucouche panier, les glandes sudoripares. TOUT. VA. BIEN.
Pensée n° 22 bis : si ça continue comme ça, tu vas puer de sous les bras.
Pensée n° 22 ter : je pue de sous les bras, non ? * sniff *
Pensée n° 22 quater : ok, ne pas bouger les bras de toute la journée.

Pensée n° 23 : elle va être longue, cette journée...

Pensée n° 24 : à tous les coups je vais me faire cambriol-
Pensée n° 24 bis : tayeuuuuule !!

Pensée n° 25 : les réunions sans Candy Crush en loucedé sous la table, c'est mortel.

Pensée n° 26 : et si j'appelais un voisin, pour demander de surveiller qu'on ne me cambriole pas ?
Pensée n° 26 bis : ha ha haaa ! Bon courage Pataaate, tu n'as que 2 numéros de téléphone et ils sont... dans ton portable qui est présentement au chaud dans ta salle de bains.
Pensée n° 26 ter : ou dans l'escarcelle d'un cambrioleur...
Pensée n° 26 quater : TAYEUUUUUULE !!

Pensée n° 27 : je pourrais chercher dans l'annuaire ?

Pensée n° 28 : mais bordel, plus personne n'est inscrit dans les pages blanches ?!

Pensée n° 29 : Candy Crush sur l'ordinateur c'est vraiment pas la même chose...
(NdT: mais les niveaux sont quand même plus faciles, j'ai avancé de trois !) (656, tu peux me féliciter)

Pensée n° 30 : j'ai mangé super vite, du coup.
Pensée n° 30 bis : tu crois que ça me laisserait le temps de retourner vite fait à la maison avant la prochaine réunion ?
Pensée n° 30 ter : non mais t'as raison, t'as raison, je sais que t'as raison.
(NdT: tout le monde aura bien sûr reconnu cet hommage à Carrie Fisher, qui a quand même joué autre chose que la princesse Leia, merci de ne pas l'oublier)

Pensée n° 31 : tiens, je suis toute seule dans l’ascenseur... Sans smartphone.
Pensée n° 31 bis : et si je reste coincée, je fais comment pour appeler à l'aide ?
Pensée n° 31 ter : arrête un peu, tu n'as jamais été coincée de ta vie dans un ascenseur, Pataaaate.
Pensée n° 31 quater : ouais ben si ça arrivait JUSTEMENT AUJOURD'HUI ?!

Pensée n° 32 : toujours aussi long sans Candy Crush, les réunions...

Pensée n° 33 : et s'il s'était passé quelque chose d'important sur Twitter ?
Pensée n° 33 bis : un attentat, une catastrophe aérienne, Poutine qui déclare la guerre, un clash entre Twittos'influents, Facebook qui devient payant, Hanouna qui dit un truc intelligent, un attentat, une cata-

Pensée n° 34 : je souffre d'une crise aiguë de FOMO.
Pensée n° 34 bis : et un peu d'anxiété aussi.

Pensée n° 35 : plus qu'une heure trente-six et je pourrai rentrer vérifier si je n'ai pas été cambriolée.

Pensée n° 36 : une heure et trente-quatre minutes.

Pensée n° 37 : une heure trente et une minutes.
Pensée n° 37 bis : heureusement qu'il y a une pendule dans la salle de réunion, sinon je n'aurais même pas l'heure.
Pensée n° 37 ter : je vais me remettre à porter une montre, tiens.

Pensée n° 38 : il faudra sans doute changer les piles d'abord, j'ai un smartphone depuis quelques années, quand même.
Pensée n° 38 bis : c'est pas gagné pour la montre.

Pensée n° 39 : une heure !


Je vous fais grâce du décompte final des minutes et de de mon trajet retour plein de regrets de n'avoir pas mes écouteurs aux oreilles et mon Candy Crush sous les doigts : j'ai finalement regagné le Patat'home, qui n'avait évidemment pas été cambriolé, et le smartphone m'attendait sagement posé dans la salle de bains.

J'ai bien flippé en voyant la notification d'appel en absence, parce que les "justement aujourd'hui" parfois... Et puis un "numéro inconnu" n'apporte jamais de bonnes nouvelles et quand il ne laisse pas de message, tu n'as aucun moyen de savoir qui c'est. Et si c'était un hôpital ? Et si c'était grave ? Et si... ?

Pataaaaaaaaate ! Regarde l'heure, ça ne te dit rien ?
"Je vais le faire sonner, on ne sait jamais" :-)


- page 1 de 31