Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - La Poste

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 03 décembre 2014

La procrastination et le fourmi

fourmi-2014.gif(Une fable de Patate de La Fontaine)

La Patate ayant procrastiné tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand son fourmi fut mouru.
C'est qu'il fallait rapido
Faire place à un nouveau.



Certes, la directive européenne de 2002 sur les DEEE (Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques) impose à tout fabricant/revendeur d'un EEE (Equipement Electrique et Electronique) (Mais je SAIS que t'es pas débile, lecteur de mon coeur, c'est du comique de répétition) (... Comment ça, c'est pas drôle ? ;-) ) de reprendre ton ancien appareil quand tu lui en achètes un nouveau; il ne se prive d'ailleurs pas de te facturer cette obligation via une "éco-participation" planquée incluse dans le prix de vente.
En théorie, une vente en ligne est soumise à la même obligation de recyclage... Sauf que je n'ai même pas osé imaginer la galère pour expédier un micro-ondes crado - dont tu n'as pas l'emballage -, aux frais de qui exactement (?), après avoir fait la queue trois plombes au bureau de Poste en y ayant trimballé ledit électroménager.
Paye ton tour de reins en sus de tes frais d'expédition !
(Sérieusement, il y a quelqu'un dans la salle qui a déjà fait jouer cette directive en achetant de l'électroménager en ligne ?! Qu'il parle maintenant ou se taise à jamais)

En pratique, j'ai commandé mon nouveau fourmi sur le net paske c'était plus rapide et moins cher (Et qu'une gentille patatophile m'avait offert un bon cadeau maousse costaud) (Je lui envoie du love à chaque fois que je me glisse dans des draps chauffés via bouillotte aux noyaux de cerises), j'ai mis mon mouchoir sur l'éco-participation et je me suis retrouvée avec le fourmi cassé dans le hall d'entrée.

Le hall d'entrée du Patat'home, faut-il le rappeler, c'est un peu la banlieue de Procrastino-City : les encombrants peuvent y subsister des mois tandis que le bordel autour ne fait que croître et multiplier !
Et en parlant de multiplication, je me suis très vite retrouvée avec DEUX fourmis cassés dans le hall d'entrée, rapport au fait que j'ai descendu dans mon jardin pour y cueillir du romarin à la cave faire de la place pour y stocker le cadavre le plus récent, "à gérer plus tard" ... et me suis avisée que oups! la carcasse du précédent y pourrissait depuis fin 2010. Pour "plus tard", aussi...

Et là je ne sais pas ce qui s'est passé.
Au lieu de me dire "so what ?" et de poser les bases d'une tour en fours sur le sol de la cave, j'ai eu une vision d'horreur : à ce train-là (1 four tous les 4 ans, sacré rendement !), on allait un jour prochain pouvoir m'enterrer à la cave, dans un cercueil recyclé en parois de micro-ondes. j'ai eu peur ? honte ? JE NE SAIS PAS CE QUI S'EST PASSE, j'ai remonté le très vieux fourmi pour le mettre à côté du juste-un-peu vieux dans le hall d'entrée.

Or, (Et pas "hors", n'est-ce pas... la prochaine blogueuse qui commence une phrase par "hors virgule blablablaaa" je lui fais bouffer un Bescherelle sa mère) ... Or, disais-je, à l'heure où je blogue, à peine un mois après, il n'y a plus le moindre bordel fourmi dans mon hall d'entrée. Du bordel, il y en a toujours, mais ce n'est plus de l'électroménager.
Incroyable mais vrai... Que s'est-il passé ?
(JE NE SAIS PAS, je me tue à te le répéter)

Non je n'en ai pas fait un arbre à chat métallo-destroy pour Miss PotatoCat.
Non je ne les ai pas collés sur le trottoir en attendant que des gentils lutins viennent les emmener pendant la nuit.
D'abord ils ne sont pas cons les lutins, ils ne récupèrent que les trucs en bon état, et puis je vous signale que c'est interdit de déposer des encombrants sur la voie publique. Avec mon bol, la connasse du 1er qui ne peut pas me blairer un lutin m'aurait dénoncée à la maréchaussée...

Noooon, emportée dans mon élan éco-citoyen, ni une ni deux, je suis partie visiter la déchetterie. Pour la première fois de ma vie. Un jour je te raconterai ce grand moment. Ou pas.
Playskool présente Patate, 3 ans, recycleuse de fourmis.

Pour l'heure, je te prie de faire silence et d'admirer mon triomphe face à la procrastination.





Une minute de silence...





OK, j'avoue.
L'élan éco-citoyen n'a pas vaincu tout seul la procrastination.
Il devenait également URGENT de mettre fin à l'histoire d'amour violente et douloureuse qui était née entre mon embryon de tour en fours et... mon petit orteil droit. De rencontres nocturnes en chocs matinaux (En gros : à chaque pause-pipi-pas-réveillée), j'étais sur le point de décéder du métatarse.

Je décrète que tu peux tout de même me complimenter.


dimanche 13 juillet 2014

Oh Happy Days (3)

Si vous avez manqué le début...
(Si toi aussi tu as appris à lire avec les résumés de Télé 7 Jours, claque des doigts !)

Les règles du défi #100happydays sont ici, et par là tu peux retrouver mon épisode 1 et mon épisode 2.
Ou bien en live tous les jours sur Twitter avec le hashtag #PatateHappy, si jamais tu veux t'essayer aux réseaux sociaux (C'est addictif ceci dit, je t'aurai prévenu).

Jour 17.
100happydays.017.jpg
Après avoir déballé ma précieuse, je n'ai pas arrêté de faire joujou avec !
(Alors que ça faisait des mois que, sauf exception, je me pointais au boulot avec à peine un chouille de mascara) (Les collègues se demandent en rigolant si je n'ai pas rencontré quelqu'un) (Bah non, on peut aussi se maquiller juste pour soi-même connards !)

Ce jour-là, la formule gagnante de #PatateHappy, c'était #Buzz et #Blackheart + un soupçon de #Strange = plein de compliments !


Jour 18.
100happydays.018.jpg
Le joli faire-part de naissance d'un couple d'amis.
(Avec une adorable photo de bébé mignon) (Certes je préfère les chatons, mais y a quand même des bébés qui sont drôlement mignons) (La preuve, je l'ai affichée dans mon hall d'entrée !)

Pour moi qui ne reçois quasi-jamais de courrier autre que des factures et des avis d'imposition (Ou l'occasionnel mot doux d'un marabout), quel rayon de soleil dans la boîte aux lettres !


Jour 19.
100happydays.019.jpg
La ronronthérapie du matin.

Tu comprends maintenant pourquoi j'arrive souvent à la bourre au boulot ?
Comment tu veux résister à ça ?? (Ah, et puis aussi, j'ai jamais très envie d'aller au boulot, j'aimerais mieux passer la journée sur le canapé à faire des câlins à ma chatte mon petit félin)


Jour 20.
100happydays.020.jpg
La pause Yogi Tea du matin, qui détend et fait parfois méditer.
Comme ce matin-là : "le secret de l'attraction (NdT : du Prince Charmant, ou bien des gens) c'est de s'aimer soi-même" ... Certes, médite donc la Patate, le nez dans les vapeurs de thé et les piles de dossiers, certes.
Mais il y a encore du chemin à faire en ce qui concerne votre tubercule préféré :-/ .


Jour 21.
100happydays.021.jpg
Le délicat parfum des roses qui a charmé #PatateHappy rentrée à pied mais en ne marchant pas très droit au milieu de la nuit. Bosquet de roses devant lequel je passais tous les jours, sans jamais avoir remarqué leur fragrance.
La faute aux préoccupations et au manque d'attention pour les petits plaisirs du quotidien ? Ou au fumet des pots d'échappement qui polluent nos journées ?


Jour 22 & 23 : zéro photo.
Aucune happiness dans ces journées-là.
Mais on n'abandonne pas le challenge sous prétexte que la perfection en est désormais éjectée !

Jour 24.
100happydays.024.jpg
On tourne une page du calendrier mural.
Un nouveau mois, un nouveau départ ...


mercredi 30 mars 2011

L'ignoble vengeance de ces faux rats

Souviens-toi, l'hiver dernier, j'avais dédaigné la pseudo-offrexceptionnelle qui m'était envoyée par Constance-de-Sephora.

J'attendais évidemment ma réduc' de 20% biannuelle (NdT : qui arrive 2 fois par an, donc, à ne pas confondre avec "bisannuelle" : qui se fait une fois tous les deux ans) (Fin de la parenthèse-hommage à Maître Capello) pour refaire mes stocks de cosmétiques, et Dieu sait que la liste commençait à bien s'allonger.

Oh, elle est arrivée, la réduc', pas de souci.
Moins 20%, sans minimum d'achat, tellement exceptionnelle que la durée en a même été rallongée. Sauf que... Sephora s'est ignoblement vengé.
Et pour que cette fois je ne puisse pas me plaindre de Constance, Laurence ou autre prénom bien rance, le forfait n'est pas signé.

sephora-gold-arnaque.jpg
Mais de quoi elle se plaint la Pataaaate, c'est une super offre, ça !!

Ah mais je suis d'accord, c'est une super offre... qui expirait ce dimanche 27 mars.
Et moi leur carton, je l'ai reçu au courrier de lundi !! 28 mars donc, pile le lendemain de la date d'expiration (D'ailleurs, j'en profite pour leur signaler que vu la réputation de leur e-shop, faut pas espérer que je commande quoi que ce soit sur internet, en ce qui me concerne ça peut expirer le samedi, sans souci).

Je suis vénère, et c'est rien de le dire.
Comme un fait exprès, il n'y a AUCUNE date d'affranchissement, cachet de la poste ou quoi que ce soit pour prouver ma bonne foi; ils auront beau jeu de prétendre que ça a bien été envoyé le 10 mars et que c'est pas leur faute si La Poste c'est rien que des branleurs.
Ce qui est un peu vrai aussi, mais va savoir pourquoi, sur ce coup-là je n'ai pas trop envie d'accuser le facteur.

Ca sent tellement trop l'arnaque... Exceptionnelle l'offre, c'est clair, mais oups, tu l'as reçue trop tard, c'est bête alors, t'as plus qu'à payer plein pot pour ta cosméto.
Sephora en fait, ce sont de vrais rats !!

Tout ce qu'ils ont gagné, c'est que je m'en vais illico signer pour une carte de fidélité chez Marionnaud.