Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Geekerie

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 10 avril 2016

Le bôgosse du dimanche soir (3)

Ce bôgosse, je l'ai re-découvert à la faveur d'une série télé malheureusement mort-née après une seule pauvre saison de 13 épisodes (sortis en 2014 aux Etats-Unis) : Selfie.

Selfie.jpg
Cet arrêt prématuré est franchement dommage, si tu veux mon avis, parce qu'outre le fait qu'elle affichait le sus-nommé bôgosse au casting, la série était également légère, moderne, marrante avec quelques accès de loufoquerie, délicieusement moqueuse, et pleine d'un potentiel comique, satirique et romantique qui restera à jamais inexploré.
Et le potentiel - en particulier romantique - inexploré, c'est moche.

Que cela ne t'empêche pas de visionner cette seule et unique saison (Surtout si tu connais un peu l'univers des réseaux sociaux, certains trucs te feront bien marrer) car les scénaristes ont réussi à clore l'ensemble de façon plutôt chouette, un peu comme un film dont on peut s'imaginer une suite après le générique de fin.
(Ce qui était le cas de la plupart des films avant que l'industrie hollywoodienne s'avise de développer les "franchises", brouillant les limites entre le film cinéma et ...la série à épisodes de deux heures)

Et le bôgosse donc, c'est lui : John Cho, acteur américain d'origine coréenne.

John-Cho-Patate-miam.gif
J'ai passé tout l'épisode pilote à penser "ce mec me dit quelque chose" (En dehors du fait qu'il ressemble comme deux gouttes d'eau à un de mes exs d'il y a 20 ans) (Note à moi-même : arrêter avec les références temporelles, ça va me trahir quand je commencerai à prétendre que j'ai 26 ans) avant de le gougueuler et de me rendre compte que je l'avais en effet déjà vu dans ce chef d'oeuvre du cinéma potache : Harold & Kumar go to Whitecastle.
Et non, je ne plaisante pas : oui j'ai vu ce film (Et même ses suites, si tu veux tout savoir, celui où ils s'évadent de Guantanamo, et celui tout pourri d'esprit de Nowel à la sauce ricaine), non personne ne m'a forcée, et oui je me suis bien marrée.
J'assume (Un jour je te parlerai de American Pie dont j'ai le DVD et 2 ou 3 CDs de la bande originale).

Déjà à l'époque, je l'avais trouvé plutôt canon et j'avais craqué sur sa voix suave.
Comme en plus, pour une fois, ce bôgosse-là a le bon goût d'être tout à fait "age appropriate" pour ton tubercule préféré - oui, parce qu'il a l'air d'avoir 30 ans (Comme mouaaaaa), mais en réalité il est né en 1972 ... Je t'en prie, laisse-moi fantasmer !

Et attendre patiemment de le revoir dans une prochaine série télé qui ne soit pas injustement tuée dans l'oeuf.


dimanche 20 mars 2016

C'est le 1er jour du printemps

J'adooooOooooore !
Doodle-printemps-2016.gif
Keuwaaa Patate, une blog-note rien que pour ça ?!
(Flemmasse, va !)

Alors d'abord, je te prierai de rester poli(e) et je te ferai ensuite remarquer que :

1- ce n'est pas la première fois que je t'annonce le printemps.
2- je fais ce que je veux a-vec-mes-che-veux et tu connais ma passion pour les doodles
2bis- Il est quand même GRAVE trognon, celui-là !
3- je t'ai gentiment mis une fenêtre vers le Twitter du blog, si jamais tu es en manque de patateries (Colonne de droite) (On est d'accord qu'il n'y a pas tout ce que je touitte, mais rien ne t'empêche de me suivre de façon plus perso).
4- si t'es pas content(e), je retourne jouer à Candy Crush devant un épisode de série télé avec Miss PotatoCat qui ronronne sur mes pieds. Na !

Et toi, sinon, tu fais quoi de beau en ce premier jour du printemps ?


mardi 12 janvier 2016

Patat'a rajeuni

Bon ok, pas de beaucoup...
Mais en ce lundi honni, tu permets, je prends tout le positif que je peux trouver !

age-biologique-2015.jpg
Si toi aussi tu veux faire ce test aussi inutile que chronophage, tu cliques là (Et tu n'oublies pas ensuite de revenir me raconter le résultat !).


Pour les ceusses qui s'en souviennent, c'est un exercice auquel je m'étais déjà livrée fin 2007 (Mine de rien, je te signale que je blogue sans doute depuis plus de 10 ans !), et que j'avais publié sur mon ancien blog de Patat'en couple qui venait d'ailleurs juste de se séparer...

age-biologique-2007.jpg

Je constate donc que la vie à deux m'avait fait vieillir alors que le célibat m'a permis de rajeunir... Les propriétés anti-âge du mojito et de la caïpirinha, je ne vois que ça... :-D


mardi 05 janvier 2016

Le courrier c'est frustrant !

Cette année j'ai renoué avec la carte postale.
Cette fin d'année, j'ai même envoyé quelques cartes de voeux.

A chaque fois la même frustration.
J'en envoie si peu que je l'avais presque oublié : c'est très frustrant d'envoyer du courrier.
Snail-mail-Patate.gif

Ne va pas croire que la lenteur de l'acheminement soit l'unique source de ma frustration. Elle n'est pas non plus liée à la lenteur de la réponse, loin de là !

Certes, nous sommes désormais tellement habitués à consulter nos e-mails/messageries sur smartphone à tout moment de la journée, qu'il est devenu facile de succomber à un excès d'immédiateté (Que celui qui n'a jamais râlé dès que le destinataire de son SMS mettait plus de 3 nano-secondes à répondre, me jette le premier portable !).
Je te rappelle cependant que c'est Procrastino-Potato qui te parle, connue pour répondre à ses e-mails en une moyenne de 60 jours ouvrables quand le sens du vent est favorable et que les planètes sont alignées... Je serais quand même mal placée pour m'énerver parce qu'on tarde à me répondre !

Ben de quoi tu te plains alors, Pataaaaate ?

Ce qui me met les nerfs en pelote, vois-tu, c'est de ne pas savoir si mon courrier est bien arrivé. Et de ne pas pouvoir le demander, sous peine de gâcher la surprise escomptée pour le/la destinataire.

C'est d'autant plus frustrant que pour le coup, je suis très fan des messageries sur smartphone qui non seulement t'indiquent que ton message est bien parti, mais aussi qu'il est bien arrivé, voire l'heure à laquelle la personne l'a consulté.
Tandis qu'avec le bon vieux courrier postal, bah... tu ne sais pas.

Peut-être que ta carte s'est perdue corps et timbres.
Peut-être qu'elle n'arrivera que dans 10 jours, 1 mois, 1 an.
Peut-être qu'elle est déjà arrivée mais qu'elle est ensevelie sous les prospectus. Ou bien qu'elle est déjà arrivée mais que le/la destinataire a omis de t'en informer (Et la politesse, bordel ?!). Ou encore qu'il/elle a décidé de te répondre AUSSI par courrier (On a les amis qu'on mérite, hé hé hé), et garde logiquement le secret pour ne pas te gâcher la surprise.

Résultat, bah... TU NE SAIS PAS !
C'est inhérent à l'échange épistolaire, cette incertitude fait même partie de son charme suranné... Mais j'avais oublié ce que c'était, et à quel point cela pouvait être frustrant d'envoyer du courrier aux quatre vents des services postaux.


samedi 26 décembre 2015

Les chatteries de Nowel (3)

Cadeaux potentiels de la part de Miss PotatoCat...

cat-vs-human-gifts.jpg
(Source : l'excellentissime blog Cat vs Human)

A part le serpent crevé - et encore, c'est uniquement car la Miss n'a pas accès à un jardin - c'est tout à fait le genre de cadeaux que Miss PotatoCat est susceptible de m'offrir.
Tu peux également remplacer la boule de poils sur l'oreiller par du dégueulis de croquettes sur la housse de couette (Je ne sais pas ce qui est le mieux) ou des crottes sur le tapis de l'entrée (Je ne sais VRAIMENT PAS ce qui est le mieux).

Je suis tellement fan de ces chroniques de la vie d'une humaine esclave de chats que pour mon petit Nowel, je me suis offert cela...

Calendrier-2016-patate.jpg
(Et j'en profite pour remercier les patatophiles anonymes grâce auxquels j'ai pu me faire ce petit cadeau)

Comme l'année est quasiment terminée (Et que la première page est consacrée aux derniers mois de 2015) (Si j'avais su je l'aurais déballé plus tôt !), je viens juste de l'accrocher.

Pour 2016 en compagnie de mon fauve de canapé, je suis parée !


- page 2 de 15 -