Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Geekerie

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 05 janvier 2017

Patat'a oublié son smartphone

Non pas oublié au sens de "faisons une détox numérique la 1ère semaine de janvier" mais oublié comme dans "j'arrive au bureau et je ne trouve plus mon portable, puréééééée !".

Pensée n° 1 : on me l'a volé.
* transpiration *
Pensée n° 1 bis : il est tombé dans la rue.
* palpitations *

Pensée n° 2 : non. Je n'avais pas la musique dans les oreilles en arrivant, donc il n'est pas tombé sinon j'aurais remarqué le silence, quand même.
Pensée n° 2 bis : je l'aurais remarqué, quand même, hein ?
Pensée n° 2 ter : si ça se trouve la musique s'est arrêtée et je n'ai rien remarqué ?!
* panique *

Pensée n° 3 : non, je suis formelle, je n'avais PAS les écouteurs dans les oreilles.
* respire *
Pensée n° 3 bis : je n'ai pas non plus le moindre souvenir d'avoir joué à Candy Crush.
Pensée n° 3 ter : tiens, mais j'ai foutu quoi pendant le trajet, alors ?

Pensée n° 4 : je l'ai oublié à la maison, voilà, c'est tout. C'est pas grave.

Pensée n° 5 : tiens, je vais le faire sonner pour voir où il est.
Pensée n° 5 bis : c'est idiot, tu n'entendras rien, tu vois bien qu'il n'est pas là.
(NdT: oui, mes pensée se répondent)
Pensée n° 5 ter : je vais le faire sonner, ON NE SAIT JAMAIS.
(NdT: oui, parfois elles s'engueulent, aussi)

Pensée n° 6 : c'est malin, t'as dû faire peur à Miss PotatoCat...

Pensée n° 7 : oui mais si je l'avais perdu juste en sortant du Patat'home ?
Pensée n° 7 bis : devant l'ascenceur ? Aux boîtes aux lettres ? En bas de l'immeuble ?
Pensée n° 7 ter : ouais ben c'est mort, il aura fait le bonheur de quelqu'un...
* palpitations *

Pensée n° 8 : respire !
Pensée n° 8 bis : respire, je te dis !

Pensée n° 9 : réfléchis. Où est-ce que tu le revois ?
Pensée n° 9 bis : table de chevet, toilettes (NdT: oh ca va hein, ose dire que tu n'en fais pas autant !), cuisine, salle de bains, meuble à chauss-... Ah non, tiens, je ne l'y revois pas ce matin.

Pensée n° 10 : SALLE DE BAINS ! Voilà, je le revois, il est resté là !!
Pensée n° 10 bis : t'es sûre ? Refais un scan mental de toutes les pièces, pour voir.
Pensée n° 10 ter : ...la caisse du chat ? M'enfin qu'est-ce qu'il foutrait là ?!

Pensée n° 11 : bon, le smartphone est dans la salle de bains, tout va bien.
Pensée n° 11 bis : tu entends? Il est à la maison, c'est pas grave, TOUT VA BIEN.
Pensée n° 11 ter : quelqu'un peut dire au palpitant et aux glandes sudoripares de se calmer, là ?

Pensée n° 12 : ah, tiens... Et si j'enlevais mon snood et ma doudoune ?

Pensée n° 13 : donc j'ai oublié mon smartphone à la maison, c'est pas bien grave.
Pensée n° 13 bis : allez bosse un peu, feignasse...

Pensée n° 14 : et si je retournais le chercher ?
Pensée n° 14 bis : non mais ça va pas ? Tais-toi et bosse !
Pensée n° 14 ter : ouais t'as raison, je peux vivre une journée sans portable.
Pensée n° 14 quater : ...et si on retournait le chercher, quand même ?
Pensée n° 14 quinquies : mais n'importe quoi ! T'en as pas besoin pour travailller, si ?!
Pensée n° 14 sexies : non c'est vrai, t'as raison. Une journée c'est vite passé.
(NdT: moi non plus je ne savais pas ce qu'il y avait après ter, j'ai dû demander à mon ami Gogole) (Oui je suis allée jusqu'à "sexies" exprès)

Pensée n° 15 : ce ne serait pas le jour pour se faire cambrioler, du coup...
Pensée n° 15 bis : t'as de ces idées toi, des fois. Bosse je te dis.

Pensée n° 16 : avec le bol que j'ai, si je dois me faire cambrioler, ce sera aujourd'hui.
Pensée n° 16 bis : tu vas arrêter oui ? A force de penser aux malheurs, on les attire.

Pensée n° 17 : purée, je vais me faire cambrioler !!!
* palpitations - sueurs - tremblements *

Pensée n° 18 : respire !
Pensée n° 18 bis : respire, je te dis !

Pensée n° 19 : du coup sans portable, je n'ai plus l'heure.
Pensée n° 19 bis : ah oui c'est vrai, je l'ai sur l'ordinateur.
Pensée n° 19 ter : elle ne passe pas vite, l'heure, sans Twitter...

Pensée n° 20 : à tous les coups, je vais louper un coup de fil important.
Pensée n° 20 bis : pffff portnawak, ce portable ne sonne jamais.
Pensée n° 20 ter : et quand il sonne je ne décroche pas, ha ha ha.

Pensée n° 21 : et s'il arrivait quelque chose à quelqu'un justement aujourd'hui ?!
Pensée n° 21 bis : ça suffit avec tes "justement aujourd'hui" ! Il ne va rien t'arriver, il ne va rien arriver à personne, tout va bien.

Pensée n° 22 : coucouche panier, les glandes sudoripares. TOUT. VA. BIEN.
Pensée n° 22 bis : si ça continue comme ça, tu vas puer de sous les bras.
Pensée n° 22 ter : je pue de sous les bras, non ? * sniff *
Pensée n° 22 quater : ok, ne pas bouger les bras de toute la journée.

Pensée n° 23 : elle va être longue, cette journée...

Pensée n° 24 : à tous les coups je vais me faire cambriol-
Pensée n° 24 bis : tayeuuuuule !!

Pensée n° 25 : les réunions sans Candy Crush en loucedé sous la table, c'est mortel.

Pensée n° 26 : et si j'appelais un voisin, pour demander de surveiller qu'on ne me cambriole pas ?
Pensée n° 26 bis : ha ha haaa ! Bon courage Pataaate, tu n'as que 2 numéros de téléphone et ils sont... dans ton portable qui est présentement au chaud dans ta salle de bains.
Pensée n° 26 ter : ou dans l'escarcelle d'un cambrioleur...
Pensée n° 26 quater : TAYEUUUUUULE !!

Pensée n° 27 : je pourrais chercher dans l'annuaire ?

Pensée n° 28 : mais bordel, plus personne n'est inscrit dans les pages blanches ?!

Pensée n° 29 : Candy Crush sur l'ordinateur c'est vraiment pas la même chose...
(NdT: mais les niveaux sont quand même plus faciles, j'ai avancé de trois !) (656, tu peux me féliciter)

Pensée n° 30 : j'ai mangé super vite, du coup.
Pensée n° 30 bis : tu crois que ça me laisserait le temps de retourner vite fait à la maison avant la prochaine réunion ?
Pensée n° 30 ter : non mais t'as raison, t'as raison, je sais que t'as raison.
(NdT: tout le monde aura bien sûr reconnu cet hommage à Carrie Fisher, qui a quand même joué autre chose que la princesse Leia, merci de ne pas l'oublier)

Pensée n° 31 : tiens, je suis toute seule dans l’ascenseur... Sans smartphone.
Pensée n° 31 bis : et si je reste coincée, je fais comment pour appeler à l'aide ?
Pensée n° 31 ter : arrête un peu, tu n'as jamais été coincée de ta vie dans un ascenseur, Pataaaate.
Pensée n° 31 quater : ouais ben si ça arrivait JUSTEMENT AUJOURD'HUI ?!

Pensée n° 32 : toujours aussi long sans Candy Crush, les réunions...

Pensée n° 33 : et s'il s'était passé quelque chose d'important sur Twitter ?
Pensée n° 33 bis : un attentat, une catastrophe aérienne, Poutine qui déclare la guerre, un clash entre Twittos'influents, Facebook qui devient payant, Hanouna qui dit un truc intelligent, un attentat, une cata-

Pensée n° 34 : je souffre d'une crise aiguë de FOMO.
Pensée n° 34 bis : et un peu d'anxiété aussi.

Pensée n° 35 : plus qu'une heure trente-six et je pourrai rentrer vérifier si je n'ai pas été cambriolée.

Pensée n° 36 : une heure et trente-quatre minutes.

Pensée n° 37 : une heure trente et une minutes.
Pensée n° 37 bis : heureusement qu'il y a une pendule dans la salle de réunion, sinon je n'aurais même pas l'heure.
Pensée n° 37 ter : je vais me remettre à porter une montre, tiens.

Pensée n° 38 : il faudra sans doute changer les piles d'abord, j'ai un smartphone depuis quelques années, quand même.
Pensée n° 38 bis : c'est pas gagné pour la montre.

Pensée n° 39 : une heure !


Je vous fais grâce du décompte final des minutes et de de mon trajet retour plein de regrets de n'avoir pas mes écouteurs aux oreilles et mon Candy Crush sous les doigts : j'ai finalement regagné le Patat'home, qui n'avait évidemment pas été cambriolé, et le smartphone m'attendait sagement posé dans la salle de bains.

J'ai bien flippé en voyant la notification d'appel en absence, parce que les "justement aujourd'hui" parfois... Et puis un "numéro inconnu" n'apporte jamais de bonnes nouvelles et quand il ne laisse pas de message, tu n'as aucun moyen de savoir qui c'est. Et si c'était un hôpital ? Et si c'était grave ? Et si... ?

Pataaaaaaaaate ! Regarde l'heure, ça ne te dit rien ?
"Je vais le faire sonner, on ne sait jamais" :-)


jeudi 15 décembre 2016

Il est né le divin enfant (2)

Et son père ce héros hipster aux pieds nus (qui porte apparemment un "man bun" à la Jared Leto, même si ça ne se voit pas sur la photo) a immédiatement pris sa petite famille en selfie, tandis que la jeune accouchée, legging aux fesses et Stan Smith aux pieds le regard froid, se fendait fièrement de son plus beau duckface; le tout sans lâcher son café à emporter, d'une marque que nous ne citerons pas mais qui ne paye pas tout à fait ses impôts comme il le faudrait.

creche-de-hipsters.jpg
En 2010, je m'étais déjà fendu la poire devant une vidéo de la nativité 2.0, mais la crèche version Hipster 2016, ça tabasse tout.

Je t'ai mis un lien car oui, ce truc-là se vend - aux Zuess, where else ? - pour la "modique" somme de 130 dollars (79 dollars additionnels si tu veux les faire livrer en France, car oui, tu le peux) (Si tu as dans les 200 € à gaspiller, quoi). 'Tention hein, les "santons" sont peints à la main ! #FacePalm
:-)

Tous les clichés du moment y sont: les rois mages sont des livreurs-hipsters qui se pointent en Segway (Le facteur dans sa petite voiture jaune ? Soooo has been) et n'apportent plus de l'or, de la myrrhe et de l'encens, mais les colis si typiques de l'autre géant américain qui a un problème avec la taxation fiscale de ses immenses revenus.
Ils cumulent évidemment à eux trois tous les codes de look ad hoc: le beanie et l'écharpe, le bermuda, la barbe et/ou la moustache, le chapeau, le noeud pap', et bien sûr, les Wayfarer.

Il manque l'âne (Et le chat, dit Miss PotatoCat qui n'a jamais lu L'ancien Testament), mais on a le boeuf labellisé 100% bio et nourri au grain gluten-free, et le mouton vêtu de son pull de Nowel le plus mignon, bien mal surveillés par un d'jeuns berger bien plus occupé à instagrammer l'événement sur sa tablette.
Hashtag BabyJesus. Hashtag NoFilter. :-)

Et bien entendu, tout ce petit monde se préoccupe de l'environnement : l'étable a des panneaux solaires sur le toit !! Je n'invente rien, regardez...

creche-de-hipsters-2.jpg
Dans le genre (auto-) dérision de saison, c'est quand même drôlement mignon.


mardi 06 décembre 2016

Le retour du Filo

Non, je n'ai pas repris mon beau Filoooooo, roi des bureauuuuuux en cuir grainé trop classe.

J'ai toujours mal au dos, je ne peux plus me permettre de plomber mon sac à main, même avec le plus magnifique des agendas, et puis je caresse toujours l'idée de recycler ce si bel objet en un bullet journal.
Cela pourrait même devenir une bonne résolution pour 2017, nous verrons, je ne me mets pas la pression. (La grosse triche: n'annoncer sa résolution que lorsqu'on est sûre qu'elle est tenue)

Sauf que j'ai entretemps découvert qu'entre mon plombeur officiel de sacs à main depuis 2007 (Format Personal) et la version trop petite pour moi (Format Pocket), il existait le format Personal Compact, qui utilise les mêmes recharges de papier que le Personal mais pour un poids et un encombrement bien moindres.
ZE révéléicheune !

Vu que les dénominations sont plutôt fantaisistes sur le net - Personal Compact, Compact Personal, Compact tout court, sans compter leurs petits noms suivant la collection - et que le site officiel de Filofax n'est pas super ergonomique quand il s'agit de comparer les tailles et d'être certain de faire le bon achat (Genre les mecs, si vous ne mettez pas un truc pour faire l'échelle à côté, c'est quasi impossible de les distinguer sur vos vignettes photo, surtout quand il n'y a que 2 pauvres vues pour chaque modèle), je vous livre le fruit de mes recherches et cogitations.

1- On ne peut pas nécessaiement se fier aux dimensions de l'objet lui-même, qui ne sont pas toujours fournies, d'une part, et qui varient suivant la collection (l'épaisseur du cuir, le nombre de pochettes, etc), d'autre part.
2- La taille des recharges papier est identique (et donc le nombre de trous et leur espacement aussi): 17,1 x 9,5 cm et 6 trous. Et comme, à l'instar du site officiel, les boutiques en ligne ont la fâcheuse tendance de ne donner QUE la taille des recharges papier, on n'est pas tellement plus avancés.

3- Ce qui permet de les distinguer à coup sûr c'est le diamètre des anneaux: 23 mm pour le Personal (a.k.a. le plombeur de sacs à main) contre 15 mm pour le Personal Compact.

Avent-2016-J6.jpgMoyennant quoi, on se lance, on commande, et on reçoit cela ===>

Il est PARFAIT.
Juste assez d'objet autour du papier pour pouvoir ranger quelques cartes et notes diverses ET accrocher un stylo, mais pas trop d'objet non plus donc un encombrement et un poids à peine supérieurs à la recharge elle-même.
Les anneaux de 15 mm permettent de caser une ou deux "extensions" (Des pochettes transparentes, dans mon cas) sans que cela ne gêne le tournage des pages ou la fermeture de la pression.

Ce modèle, qui répond au doux nom de Saffiano, a pu rentrer dans mon budget car il est en simili-cuir (45 € d'économisés par rapport au Calypso que j'eusse préféré adopter... Bah j'adoooOOOoore le cuir délicatement grainé mais j'aime aussi pouvoir manger les derniers jours du mois, tu vois) mais il est légèrement texturé donc ce n'est pas si choquant/cheap (J'ai l'impression qu'il s'abîme moins vite qu'un simili lisse), et pour me consoler de ne pas avoir la version deluxe, j'ai choisi une couleur ultra-funky.

Il est parfait et je l'aime d'amour (Ah ? Je te l'ai dit, déjà ?).
Me voici donc redevenue membre du club des adorateurs du Filo, et je vais pouvoir renouer avec ma tradition du refill annuel.


Ah oui, j'allais oublier: le machin devant qui te donne une idée de l'échelle, c'est ma surprise de l'Avent n°6 :-)

Le Darjeeling Margaret's Hope est un thé noir issu très précisément de la plantation "Margaret's Hope" dans le Sud de la Province de Darjeeling (NdT: en Inde, donc, sur l'Himalaya), aux accents fruités - j'aurais dit un peu prune ou raisin - bien qu'il ne soit pas aromatisé.
Il est très tonique mais je ne l'ai pas trouvé spécialement amer, il est très sombre dans la tasse (J'apprends avec toi que c'est parce que dans le jardin où il pousse, il y a 20% de théiers d'Assam) (Je n'ai pas la moindre idée de ce que ça a de si particulier, et j'ai la flemme de chercher) mais il a ensoleillé ma matinée.

Pour qui s'initie doucement aux thés "nature", c'est une belle surprise, et celui-là je risque fort d'en acheter avant d'avoir terminé l'une de mes 4852 boîtes entamées...


mercredi 30 novembre 2016

La Patate de l'Avent (3)

Enfin, ça y est, c'est demain !

avent-2016-02.jpg
(Je n'ai pas pu résister à la tentation de l'ouvrir, mais je n'ai toujours rien lu ni vu. C'est le mimi, c'est le rara, c'est le miracle !)

Et donc demain, c'est le début du temps de l'Avent.
Cette année, en plus de déguster mon thé surprise chaque matin, je vais aussi allumer des bougies chaque soir (J'ai une couronne et tout, maintenant, je te la montrerai) et, tout comme les deux années passées... je vais bloguer.
Vu qu'à l'instant où j'écris ceci, 19 de mes followers se sont prononcés pour, et un seul autre a dit qu'il s'en fichait, je considère que c'est l'enthousiasme général et je vais donc me mettre des coups de pied au tubercule pour publier une blog-note quotidienne du 1er au 24 décembre.

Rendez-vous donc demain pour la 1ère pataterie de l'Avent.


mardi 11 octobre 2016

Les maths me manquent

Bonjour, je m'appelle Patate...
Bonjour Pataaaaaaate !
...Et vous allez tous penser que je suis une grande masochiste.

Tout a commencé l'an dernier * Procrastino-Potato powaaaaaaaa * lorsque j'ai passé les environs du Nouvel An 2015 sur mon canaprout (jusque là, normal), lovée sous un plaid avec Miss PotatoCat (là aussi, rien que du très habituel), à regarder des vidéos... de mathématiques.

Si tu t'en souviens bien, je l'avais même twitté.
Hashtag PersonneFolle.

Mic-Maths.jpg
J'ai ainsi découvert la chaîne YouTube de Mickaël Launay, alias MicMaths, à laquelle je me suis illico abonnée, dans un grand élan de nostalgie.

Ouais paske tu ne le sais peut-être pas mais à l'école, sans être un génie, Petite Patate adorait les maths. Même que parfois, la Patat'adulte qu'elle est devenue se dit qu'au lieu de se (laisser) convaincre que c'était un truc pour les génies (ou les garçons), elle aurait pu en faire quelque chose de vraiment bien. Et que quand c'est expliqué comme ça, les maths, c'est vraiment sympa.

Bref, je suis abonnée à MicMaths.
Et je t'invite à en faire autant si tu as envie de te faire un trip down Memory Lane, ou de te réconcilier avec une bête noire remontant à ta scolarité. Exemple : le théorème de Pythagore.

L'histoire aurait pu s'arrêter là si je n'avais pas un jour mis le nez dans les devoirs de mon petit-neveu-plus-si-petit pour me rendre compte que * horreur, malheur et stupéfaction * je n'étais plus foutue de poser une division à 2 ou 3 chiffres. Enfin la poser, si : je savais encore dessiner une potence, quand même. Mais la résoudre...
Vachement gênant quand tout le reste de la famille t'a vendue à cet enfant comme la fortiche en maths qui allait lui faire expédier les devoirs en trois coups de cuillère à potkémon pour retourner se coller à sa DS.
Heureusement, c'est pour se tirer de situations embarrassantes comme celle-là qu'on a inventé les méchants gros z'yeux et les "c'est plutôt à toi de m'expliquer comment on fait, sinon comment je sais que tu as compris ton cours, mmmmh ?" bien narquois.

C'est aussi pour ça qu'on a inventé Google.
Bref, je suis tombée sur une 2ème chaîne YouTube pour masos qui s'appelle Maths et Tiques et sur laquelle Yvan Monka te refait toute la scolarité secondaire de la 6ème à la terminale comme peut-être jamais ton prof de maths n'a su te l'expliquer à l'époque, occupé qu'il était à dompter 30+ gamins qui n'en avaient rien à cirer. C'est gé-nial.

Accessoirement, c'est aussi un très bon outil si tu t'intéresses un peu aux devoirs de tes enfants mais que tu commences à être bien largué(e) quand il s'agit de les aider/surveiller.

Ci-dessous en cadeau, la division euclidienne.
Et le reste. * rires *



- page 1 de 15