Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 04 février 2017

Frédéric for president !

Les affaires de corruption qui secouent ces derniers temps l'actualité de notre beau (mais pourri) (mais beau) (mais quand même sacrément pourri) pays me mettent littéralement la haine.

D'un côté, le révérend père Fillon, grand donneur de leçons sur le devoir d'austérité et de probité, qui joue les victimes de persécutions dans les médias alors qu'il s'est "juste" fait gauler avec la main - le bras entier - dans nos porte-monnaie (NOTRE fric, NOS impôts !!) (On pourrait en payer des profs et des infirmiers avec tout ce qu'il a indûment distribué à sa femme et ses rejetons) (Et ça fait plus d'un SIÈCLE de RSA).
De l'autre, notre nazie en jupons nationale, qui ne démérite pas au concours du "mon emploi fictif est plus gros que le tien", pas plus qu'à celui de la plus belle euro-hypocrite, et qui doit bien ricaner dans son coin que le #PenelopeGate fasse un peu passer au second plan ses propres entourloupes à plusieurs centaines de milliers d'euros. Ah elle est belle la candidate "anti-système", tiens...

Et ne nous faisons pas d'illusions, on parle de ces deux-là en ce moment mais je n'ai aucun doute qu'ils sont absolument TOUS et TOUTES pareils, aussi pourris, au-dessus des lois et attachés à leurs privilèges que l'étaient les aristos d'antan (On ferait bien la révolution, s'il n'y avait pas foot ou Hanouna à la télévision). Pour parler poliment, la politique me donne une furieuse envie de gerber...

Heureusement il reste l'humour.
Un peu grinçant, certes, mais c'est toujours mieux pour l'haleine de rire que de vomir ou de se coller un ulcère.

Quelques bons mots relayés sur Twitter...

Fillon-01.jpg
Fillon-02.jpg
Fillon-03.jpg
Fillon-04.jpg

Et les merveilleuses chansons du non moins merveilleux Frédéric Fromet dont je deviens chaque semaine de plus en plus fan...



samedi 14 janvier 2017

Ne me griffe pas !

Ne me griffe pas
Il faut te calmer
Tout peut se calmer
Qui s'endort déjà
Calmer ces moments
De coups de folie
Et toutes ces nuits
Sans savoir comment
Tu passes des heures
Qui me tuent parfois
Vilain pitichat
Qui saute sur mon coeur
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaaas

Moi je t'offrirai
Des super croquettes
Venues d'internet à dos de facteur
Je creuserai la litière jusqu'après minuit
Pour qu'tu fasses pipi ailleurs que par terre
Je ferai un domaine
le félin sera roi, où l'amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaas

Ne me griffe pas
Je t'inventerai
Des jeux insensés
Que tu snoberas
Je te parlerai
De ces chatons-là
Qui sont si câlins avec leurs humains
Je te raconterai l'histoire de ce chat mort
D'épuisement à toujours attaquer
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaaas

On a vu souvent
Des chats si heureux
Croire en ronronnant
Qu'ils étaient des dieux
Il est, paraît-il
Des félins calmés
Se laissant caresser
Doux, tendres et dociles
Et quand vient le soir, que l'humain veut dormir
Dès qu'il fait tout noir, ils cessent de bondir
Ne me griffe pas (x3)
Ne me griffe paaaas

Ne me griffe pas
Je ne vais plus pleurer
Je ne vais plus crier
Je me cacherai là
À panser les plaies
Causées par tes griffes
Et à me demander
Si ce chat agressif
Ne finira pas un jour par m'éborgner
Me coller un abcès, ou bien la gangrène
Ne me griffe pas (x3)
Ne me grifffe paaaaaas

Signé : Patate Brêle


dimanche 18 décembre 2016

Le bôgosse du dimanche soir (4)

Coup de foudre immédiat, total et absolu pour Tom Ellis, acteur britannique à l'accent délicieux, que je ne connaissais il y a peu ni des lèvres ni des dents d’Ève ni d'Adam (Mais pour prendre un verre et faire connaissance, c'est QUAND IL VEUT)...

Lucifer-02.jpg
Avant de le découvrir dans cette série, également source d'un coup de foudre immédiat-total-et-abolu, auquel le charme du personnage principal n'est pas étranger.

Lucifer-01.jpg
(Pour l'instant inédite en France, et je crains le doublage qui risque de perdre l'a-do-ra-ble accent british de Lucifer, sans compter les nombreux bons mots et la foudroyante répartie des dialogues) (Noooooon. Ça se voit que je suis fan ?!)

Il s'agit d'une série américaine fantastico-policière diffusée depuis ce début d'année (saison 2 en cours aux Zuess), produite par Jerry Bruckheimer, et adaptée d'un personnage de comic (Avec entre autres auteurs Neil Gaiman) qui est donc... le diable.

Notre héros, Lucifer Morningstar (NdT: deux des noms les plus courants donnés au diable), en a un jour eu marre d'être le gardien des enfers et de torturer les âmes damnées; un beau matin, il a dit "Ciao !" à son Bon Dieu de père qui lui avait collé ce boulot comme punition, et s'est pris des vacances au soleil de Los Angeles.
Il y mène une vie de playboy branché, un rien blasé par la pop culture et la nature humaine, propriétaire d'un nightclub à succès qu'il fait tourner à l'aide de Maze, une sexy démone qui l'a suivi depuis les enfers et qui fait office de barmaid/garde du corps.

Outre le fait d'être sexuellement irrésistible pour la gent féminine (Tu m'étonnes, il a un sourire à se laisser damner !), Lucifer a le pouvoir de faire avouer aux humains leurs plus sombres secrets, ce qui en fait très vite un allié de choix pour la police, en la personne de Chloé Decker, bien que cette dernière soit bizarrement immunisée contre son charme démoniaque.

(Lauren German, qui a rebondi là après avoir joué quelques saisons dans Chicago Fire)
Lucifer-03.jpg
Cette indifférence déconcerte et intrigue Lucifer dès le départ, ce qui le pousse à collaborer dans ses enquêtes alors qu'à la base les humains il s'en tamponne le coquillard avec une fourche de diablotin rouillée, et même à consulter une psychiatre (Qu'il paye en nature, parce qu'elle, elle n'est immunisée contre rien, ce qui donne des échanges plutôt marrants car ce n'est évidemment pas déontologique DU TOUT) pour essayer de comprendre ce qui lui arrive.

Lucifer-06.jpgOui parce que notre ange déchu, en plus de se découvrir un intérêt pour une misérable humaine, se rend vite compte qu'il est en train de "changer", et ne sait pas trop pourquoi, comment, ni si c'est une bonne chose ou un danger.

Je n'en dis pas plus, car il existe un cercle de l'enfer spécial pour les nuisbles qui te spoilent une bonne série (Et vu que Lucifer est en congés à L.A., je n'ai aucun intérêt à descendre aux enfers, hé hé hé) mais il y a beaucoup de trouvailles et de personnages à contre-emploi, malgré la trame très convenue du héros sombre, solitaire et torturé qui mène des enquêtes policières pour les beaux yeux d'une héroïne au passé douloureux et compliqué.

Autour d'eux, gravitent l'ex de Chloé (Dan, ou "détective Douche" comme l'appelle ironiquement Lucifer) (Je t'ai dit que j'ADORAIS la dérision des dialogues ?) avec qui elle partage difficilement la garde de leur fille Trixie... Et les échanges de Trixie avec Lucifer - le seul adulte qui lui dise toujours la vérité, aussi inappropriée soit-elle - sont à se rouler par terre.
Mention spéciale pour la fois où la petite se précipite vers lui en courant, ravie de le voir arriver, et où il tente maladroitement de l'éloigner en agitant une tranche de bacon grillé comme si c'était un chien, parce que les enfants et lui, tu vois...

Le décalage entre la nonchalance et l'air très à l'aise de Lucifer, et ses comportements ou répliques totalement inadaptés, est un ressort comique renouvelé. En tout cas, dans la saison 1 je ne m'en suis pas lassée.
Déjà, rien que le fait qu'il se présente avec candeur comme "Lucifer Morningstar" ("What is it, a stage name ?" lui demande Chloé... * soupir de l'intéressé * "Godgiven I'm afraid"), proclame son immortalité à qui veut l'entendre, ne cesse de faire des remarque ironiques sur les "humains" ou des blagues à références blibliques... Et que PERSONNE ne le croie ni ne le prenne pour un taré (Sauf sa psy, évidemment persuadée qu'il vit dans un délire mystique), parce que "ça se passe comme ça à L.A." ... :-D

Lucifer-05.jpgEn revanche, un que cela n'amuse pas du tout, c'est son frère aîné Amenadiel, le doyen des Anges qui se retrouve obligé de patrouiller les portes de l'enfer depuis que "Luci" (Il te sort le surnom ridicule d'un air tellement sérieux, en plus !! J'adooooOOooore) a décidé de s'accorder des vacances.

Le voici donc sur Terre pour ramener Lucifer à ses devoirs par tous les moyens.

'Tention, alerte bôgosse n° 2...
(Gogole me dit qu'il jouait dans Suits, aussi. Quelle coïncidence, j'ai justement la saison 1 qui attend que j'aie le temps depuis des années. J'ai tout d'un coup envie d'avoir plein de temps !)

Je pourrais encore t'en parler des heures, te raconter comment en plus d'être une série pleine d'action et d'humour, il y a aussi des moments très émouvants au fur et à mesure que l'on apprend à connaître chaque personnage avec sa vulnérabilité, ses conflits et ses fêlures, mais...
J'ai le S01E13 qui m'attend et je SAIS qu'il y aura un cliffhanger diabolique (ENFIN une série qui n'est pas annulée après une pauvre saison ! La saison 2 va même compter 22 épisodes au lieu de 13), donc si tu permets je vais rejoindre le maître des enfers pour la soirée.

Lucifer-montage.jpg
(Non mais COMMENT TU VEUX lui résister ?)


jeudi 15 décembre 2016

Il est né le divin enfant (2)

Et son père ce héros hipster aux pieds nus (qui porte apparemment un "man bun" à la Jared Leto, même si ça ne se voit pas sur la photo) a immédiatement pris sa petite famille en selfie, tandis que la jeune accouchée, legging aux fesses et Stan Smith aux pieds le regard froid, se fendait fièrement de son plus beau duckface; le tout sans lâcher son café à emporter, d'une marque que nous ne citerons pas mais qui ne paye pas tout à fait ses impôts comme il le faudrait.

creche-de-hipsters.jpg
En 2010, je m'étais déjà fendu la poire devant une vidéo de la nativité 2.0, mais la crèche version Hipster 2016, ça tabasse tout.

Je t'ai mis un lien car oui, ce truc-là se vend - aux Zuess, where else ? - pour la "modique" somme de 130 dollars (79 dollars additionnels si tu veux les faire livrer en France, car oui, tu le peux) (Si tu as dans les 200 € à gaspiller, quoi). 'Tention hein, les "santons" sont peints à la main ! #FacePalm
:-)

Tous les clichés du moment y sont: les rois mages sont des livreurs-hipsters qui se pointent en Segway (Le facteur dans sa petite voiture jaune ? Soooo has been) et n'apportent plus de l'or, de la myrrhe et de l'encens, mais les colis si typiques de l'autre géant américain qui a un problème avec la taxation fiscale de ses immenses revenus.
Ils cumulent évidemment à eux trois tous les codes de look ad hoc: le beanie et l'écharpe, le bermuda, la barbe et/ou la moustache, le chapeau, le noeud pap', et bien sûr, les Wayfarer.

Il manque l'âne (Et le chat, dit Miss PotatoCat qui n'a jamais lu L'ancien Testament), mais on a le boeuf labellisé 100% bio et nourri au grain gluten-free, et le mouton vêtu de son pull de Nowel le plus mignon, bien mal surveillés par un d'jeuns berger bien plus occupé à instagrammer l'événement sur sa tablette.
Hashtag BabyJesus. Hashtag NoFilter. :-)

Et bien entendu, tout ce petit monde se préoccupe de l'environnement : l'étable a des panneaux solaires sur le toit !! Je n'invente rien, regardez...

creche-de-hipsters-2.jpg
Dans le genre (auto-) dérision de saison, c'est quand même drôlement mignon.


dimanche 11 décembre 2016

Petit goûter de décembre (2)

Avent-2016-J11.jpg
J'aurais bien envie de te dire que celui-là est moins calorique que le précédent, mais en fait je ne suis pas très sûre.

Une mandarine (Ou clémentine, je t'avoue que je ne me souviens jamais de laquelle est sans pépins) ça peut encore aller, mais une boîte entière de petits canelés surgelés, à 275 calories les 100 grammes, je me demande...
(Oui, l'autre jour j'ai fait une razzia chez Picard, tu es observateur lecteur de mon coeur) (Et donc, je confirme notre divergence sur la notion de portion: 9 mini-canelés c'est JUSTE BIEN pour le goûter d'un seul tubercule)

Et sinon Patate, c'était bon?
Alors oui, mais bof. Contrairement aux macarons surgelés où franchement on dirait des frais, si tu n'as jamais mangé de canelés, va te faire voir chez les Bordelais ne commence pas par ceux de chez Picard, car ils sont plutôt moyens. Ils ont cependant le mérite d'être facilement à portée de main, vite cuits, et de bien se laisser manger tièdes au sortir du four avec une tasse de thé.


Comme par exemple, le rooibos des vahinés qui embaume le Patat'home de cette douce odeur de sucre vanillé en sachet, qui me rappelle immanquablement ces dimanches de fête où Maman Patate faisait des crêpes et où Petite Patate avait l'immense responsabilité de les sucrer au mélange fin-vanillé (Alsa exclusivement, les sachets jaune pisseux, tradition familiale), avant de les rouler sans en bouffer la moitié et de les aligner en rang par 12 empilés façon Jenga toujours sans en boulotter la moitié.

Qui dit "rooibos" dit "pas de théine" donc parfait pour la fin de journée.
Un délicat mix d'amandes et d'arôme de vanille avec des pétales de souci pour faire joli. Rien de franchement original mais ça sent VRAIMENT comme quand tu ouvres un sachet de sucre vanillé, et perso j'adore ce voyage en enfance.

Hasard du calendrier ou alignement favorable des planètes, pour l'instant elles tombent drôlement bien, mes surprises de l'Avent.


Et sinon, pour lutter contre le blues du dimanche soir, en cette semaine de pic de pollution (Oh la bonne excuse pour ne toujours pas reprendre la course à pied, Patate Pourrite!), je te partage ci-dessous mon fou-rire du week-end: la chanson de Frédéric Fromet sur la mesure phare de la semaine écoulé, la circulation alternée.

Frédo, décidément je t'aimeuuuuuh.

(En plus J'ADORE les lac du Connemara, c'est ma chanson préférée de Patate bourrée qui fait du karaoké)


- page 1 de 49