Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Attentats

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 19 décembre 2016

A ma droite le thé, à ma gauche le pisse-mémé

(Oui je sais, ce titre ne fait pas dans l'originalithété)
(J'aimerais t'y voir à trouver des titres depuis plus de 10 ans, tiens !)

Avent-2016-J18--19.jpg
Je finis par me demander si les concepteurs de mon calendrier de l'Avent n'ont pas réfléchi à quel jour tombait chaque date, parce que c'est quand même incroyable comme tout tombe bien.


Hier soir par exemple, dimanche de glande devant une série télé avec un pisse-mém- ...pardon, une infusion aromatique, que je n'avais jamais goûtée.
A dire vrai, je n'avais même jamais fait gaffe que le Palais des Thés vendait "une collection d'infusions originale associant des plantes reconnues pour leurs bienfaits à des ingrédients naturels et aromatiques comme les fruits et les épices". La lacune est désormais réparée puisque j'ai eu l'occasion de goûter le mélange verveine-orange-menthe "aux vertus relaxantes et apaisantes". Et j'ai beaucoup aimé.

Je ne bois que rarement de la verveine seule (A part celle qui vient du potager de ma Tatie, qu'elle ramasse et fait sécher elle-même, garantie sans OGM) (Trop rarement, malheureusement) parce que * 'tention raison hautement logique * ça a trop goût à plante. Bon ça va, ne te moque pas.
Ici, on sent toujours la verveine mais la petite pointe de menthe et le zeste d'agrumes font un bon contrepoint, c'était tout frais et tout léger, juste bien avant d'aller se coucher.


Aujourd'hui, lundi.
Tout est dit. J'avais besoin de réconfort et de soutien moral pour emmener avec moi au turbin... J'ai eu le Thé du Hammam que je connais bien et que tu le sais, j'adore.

Un mélange de thé vert de Chine et de saveurs orientales - rose, datte verte, fruits rouges et fleur d'oranger - dont l'odeur me donne irrésistiblement envie de loukoums et de baklavas.

De quoi se réchauffer un peu le coeur en cette funeste journée où il fut déjà dur de se lever, mais où il est encore plus dur de se coucher tandis que le péril orange est désormais officiellement le président du monde, et qu'un taré au volant d'un camion a tué 9 chalands innocents sur un marché de Nowel allemand.

Je pense que je vais mettre un peu de rhum dans mon thé, ce soir...


mardi 22 mars 2016

Patate ne comprend pas

Il semblerait que je fasse des découvertes à chaque catastrophe.
(Pas que ce monde est fou et que l'humain est pourri, non, ça je le savais déjà)

En novembre 2015 je découvrais un groupe de rock.
En mars 2016, je découvre Megan, qui ne comprend pas grand chose, mais surtout... pas le 22 mars. Un peu comme nous tous, je suppose.

(NdT : faut s'accrocher pour la comprendre, elle a un "léger" accent)

Et je lui dis merci, à Megan, parce qu'elle a sauvé une soirée où je ne pensais pas être capable de rire.

Comment rire alors qu'on a envie de vomir ?
Alors qu'encore une fois, trop d'innocents sont morts fauchés par une bombe et trop de survivants vont perdre encore un peu de leur insouciance et de leur liberté ?
Alors que déjà - encore - la foule (aka "c'est con, une foule") gronde, la haine se déverse, et la peur va tuer le sens critique, sans même parler du sens commun ?

Je-suis.gif

Lutter contre la haine et la peur par l'amour et la gentillesse; il faut, certes.

Mais ici ce soir, j'avais plutôt envie de gerber/pleurer/me casser la voix (Et puis après, m'ouvrir les veines, paske quand même, Patrick Bruel...).
Alors merci pour ce moment (je m'ouvre les veines avec un éclat de CD ou une page de bouquin ?) à tous ceux qui ont fait tourner cette vidéo sur les réseaux sociaux jusqu'à ce qu'elle arrive dans mon salon. Merci Megan de m'avoir fait rire ce soir, et ramenée dans le droit chemin.

Tour-Eiffel-belge.jpg
(Source ?)

Love.
Compassion.
Random acts of kindness.


vendredi 01 janvier 2016

C'est la saison des voeux (3)

New-Year-2016-sable.jpg
Je ne suis pas fâchée de dire enfin adieu à 2015, qui fut une année franchement POURRIE pour moi (Et encore, je ne vous en ai pas raconté le quart de la moitié) comme finalement pour le monde entier (Vous me reprendrez bien une dose d'attentats pour aller avec votre réchauffement climatique ? Alleeeez quoi, ne vous faites pas prier).

J'en étais presque impatiente de collectionner les SMS foireux directement importés de 2013, à base de "2016, année de la baise !" (Non merci, ça va, j'ai donné) (Et encore, depuis là non plus, je ne vous ai pas tout raconté) et autres bons souhaits de tonnes de pèze et d'année méga-super-balèze.
Alors que, rappelons-le sans ironie aucune, la seule chose qui compte c'est surtout la santé !

Bref : 2016, bienvenue à toi.
Steuplé fais un effort, sois une année sympa !



Je ne sais pas quel est votre programme de ce jour de l'An, les gens (Cuver votre champagne de la veille ?), mais votre tubercule préféré, après s'être offert la première grasse matinée de l'année, a décidé que 2016 serait destinée à laiiiiiisser laisseeeeer, entreeeer le soleil...


Meuh non, ce n'est pas encore cela ma résolution.
Ma résolutioooon, porte ton nooom
(Pardon)


C'est simplement qu'en ce jour de l'An, perso...
Je fais ENFIN mes carreaux !
(Des fois, il faut)


vendredi 04 décembre 2015

TGIF et TGAIVSN

Thank God it's friday.
Et THANK GOD ! Amnesty International veille sur nous...

Le fait que cette association, qui dénonce les atteintes aux droits de l'homme, soit obligée de surveiller la France (La patrie des droits de l'homme, les lumières, liberté, égalité, choucroute, toussa toussa) est particulièrement ironique.

bougies-d_automne.jpgMais c'est rassurant - enfin, heuuu - qu'au moins quelqu'un s'en charge, loin des luttes de pouvoir et des discours démagogues et sécuritaires (Pour ne pas dire démagogues et débiles, pour certaine famille tellement loin loin loin sur le bord à droite, qu'on aimerait que la Terre soit plate pour qu'enfin ils se cassent la gueule de l'échiquier) (Bref).

Je ne suis pas très argentée, mais je vais faire un don à Amnesty cette année.

Cela ne servira peut-être pas toujours à défendre un blogueur menacé du fouet en Arabie Saoudite ou un prisonnier politique maltraité à l'autre bout du monde, mais pourquoi pas * froid dans le dos * un de nos compatriotes (Au hasard : un citoyen écolo ? un employé du Planning Familial en région PACA ? un journaliste ?) qui aurait un peu trop ouvert sa gu... en ces temps troublés.

(Ou je vais leur acheter une bougie ?)
(C'est joli les bougies)


jeudi 03 décembre 2015

#JeudiConfession (27)

Je n'avais jamais entendu parler de Queen avant la mort de Freddy Mercury.
C'est un groupe que j'ai découvert en seconde, parce que, sans doute comme un hommage, on entendait leur Greatest Hits II absolument partout. Sans doute aussi que l'une ou l'autre chaîne de télé a dû rediffuser Highlander à l'époque, et que j'ai enfin tilté "Ah mais ouais, je connais cette chansoooon !".
C'est affreux de découvrir un groupe à la faveur de la mort de son chanteur, non ?

Et bien dans la même veine tragique...
Avant les terribles événements du Bataclan, je n'avais jamais entendu parler des Eagles of Death Metal. C'est affreux de découvrir un groupe à la faveur de la mort d'une centaine de leurs fans, non ?
Ne réponds pas, c'est évidemment une question rhétorique et c'est une découverte dont je me serais volontiers passée (J'hésite à dire "on" car si ça se trouve, y a que moi qui ne les connaissais pas ?).

Mais sinon la musique, Pataaaate ?
Bah en fait, c'est pas mal...


(Ma première réflexion fut "si ça c'est du death metal, moi je suis la reine d'Angleterre" mais mon ami Gogole s'est depuis chargé de m'expliquer que JUSTEMENT, c'était juste Leblanc un groupe de rock) (Je partage cette info, des fois que ça puisse également sauver ta réputation)


- page 1 de 2