Ou le film que franchement, ça valait TROP le coup de traduire son titre en bon français bien de chez nous (Surtout qu'en plus j'ai vu la VO, so...).

sex-friends.gif
Tu notes que d'un côté à l'autre de l'Atlantique, l'affiche change aussi é-nor-mé-ment (On sent qu'ils bossent là, les gens !).

Des deux films avec Natalie Portman à l'affiche en ce début d'année, j'ai choisi le plus léger (Pour l'autre, allez faire un tour du côté de chez Black Swan - ha ha ha), romantico-nunuche et gentillet.
J'assume : aucune mention n'est à biffer.

D'autant plus que c'était, si je ne m'abuse, la première fois que la jolie Natalie se prêtait à l'exercice de la comédie romantique, j'étais curieuse de la voir à poil voir le résultat.
Un peu moins curieuse de la performance d'Ashton Kutcher je l'avoue, c'est un abonné du genre, et l'an dernier dans Valentine's day il m'avait déjà laissée bien perplexe sur l'air de "purée mais qu'est-ce qu'elles peuvent bien lui trouver à ce type-là et tra la la ?!" (En revanche, à poil il se défend pas mal :-) )

Le pitch : rien que du très classique, sous les dehors faussement modernes du "copain-cul"

Un petit air de Quand Harry rencontre Sally avec des rencontres successives où il ne se passe rien à part quelques éclats de rires dans la salle, sauf que là : boum, la 3ème est la bonne, ils couchent. Plein de fois, même. Avec un commun accord : ils seront juste "sex friends", pas de sentiments, pas de complications.
En fait, c'est surtout Natalie qui est d'accord, parce que l'autre grand benêt ne dirait pas non à une vraie relation, mais comme la miss est très très très occupée (Elle fait des études pour être DocteurCarter et maîtrise déjà très bien la déambulation dans les couloir de l'hôpital avec son stéthoscope autour du cou) et surtout très très très émotionnellement handicapée, ils se contentent de se voir pour un p'tit coup vite fait dès qu'elle a 5 minutes. Elle le siffle via son iPhone, et il accourt au garde-à-vous...

Evidemment, à force de se voir, ils finissent par s'apprécier autrement qu'à l'horizontale, et on retombe sur la comédie romantique classique où l'un des protagonistes lutte contre ses sentiments pendant que l'autre multiplie les coups de charme.
Mention spéciale "trognon" pour le bouquet de carottes qu'il lui apporte parce que les fleurs sont trop connotées romantiques : moi aussi j'aurais craqué. D'autres trucs sont un peu plus tirés par les cheveux et globalement tu passes quand même la moitié du film à te demander ce que tout le monde peut trouver à Ashton Kutcher parce que mis à part son joli petit cul... mais bon.

Pour le dénouement, allez, je te laisse deviner.

Et alors Patate, c'était bon ?

Bah oui, pas mal, mais j'ai connu mieux.

Il y a eu pire aussi hein, loin de moi l'idée de critiquer gratuitement; c'est une mignonne comédie romantique qui dans l'ensemble remplit bien son rôle, avec deux-trois personnages secondaires pas mal croqués et quelques bons moments où l'on sourit et/ou soupire.
Mais... un peu trop plat, lissé, survolé pour vraiment accrocher.

Nos héros jouent bien, Natalie crève l'écran tellement elle est lumineuse, mais à aucun moment on n'oublie que ce sont des acteurs en train de jouer, justement; les personnages n'acquièrent pas cette vie propre qui fait qu'on pourrait avoir envie d'acheter le DVD pour les y retrouver.
Pour un petit ciné pas cher en matinée ou en illimité par contre, c'est parfait.