J'éprouve un plaisir particulier à jouer à Tetris avec les activités d'une journée.

Comme tout le monde, j'aime ce sentiment d'accomplissement qui me saisit quand j'ai bien rempli ma journée, barré plein de trucs sur ma to-do list, fonctionné au max de ma productivité. Mais cela va au-delà... J'aime op-ti-mi-ser mes journées.
(Alors soyons clairs : pas toutes) (Les mauvaises langues diraient même "pas beaucoup")

Je n'aime rien tant que de caler un truc à faire au bon endroit dans l'agenda parce que ce jour-là je serai dans le quartier et que donc je "rentabiliserai" le trajet. J'adore grouper les activités pour que leur temporalité s'articule avec leur proximité géographique, et qu'elles deviennent un "circuit" où je passe de l'une à l'autre sans déplacements inutiles ni moments d'attente superflus. J'adoooore imbriquer les corvées pour en faire des challenges "maximum efficacité - minimum d'énergie dépensée". Un vrai Tetris mental.

Exemple : je dois prendre rendez-vous chez le dentiste.
Ah mais c'est cool, le cabinet n'est pas loin de cette boutique, j'en profiterai pour passer m'y ravitailler. Attends, si je prends un RV plutôt tel jour, ça me permet aussi de faire tel autre truc avec juste un petit détour. * insérer ici un intense calcul mental pour déduire l'heure optimale du RV en fonction des temps de trajet théoriques * Et puis alors tant qu'à faire, si je rentre par là au lieu de par ici, je peux m'arrêter faire encore tel autre truc.
Ok, donc il me faut un rendez-vous tel jour à telle heure. Et si jamais ce n'est pas possible, alors plan B : je construis le trajet à l'envers et du coup je recalcule dans ma tête et ... Au final, quand j'appelle le cabinet du dentiste, j'ai souvent 2 voire 3 options de rendez-vous qui me permettront de faire le maximum de choses en un minimum d'effort autour de la corvée principale qui est de me faire détartrer les ratiches.

Bon ben... Y a plus qu'à le passer, ce fameux coup de fil.
(#jeudiconfession (35bis) : je n'ai pas fait de détartrage depuis...)