Il y a quelques semaines, j'ai fait les vitres du salon.
oO0 (Ben quoi Pataaaaate ? C'est pas une confession, ça. C'est plutôt bien, non ?)

Reprenons.
Il y a quelques semaines, j'ai FINI de faire les vitres du salon.

C'est que vois-tu, il y a deux rangées de fenêtres dans mon salon, et j'avais nettoyé la première rangée vers le début de l'an dernier, par une belle journée ensoleillée où tout d'un coup, la honte de toute cette saleté m'avait submergée.
Il y avait tellement de crasse de surface vitrée que l'opération m'avait pris une bonne partie de l'après-midi et que je m'étais ensuite jetée sous la douche pour éliminer toute la sueur générée par mon intense activité ménagère et pleurer sur mes ongles massacrés par ladite activité; me promettant évidemment de remettre cela le lendemain (Tant qu'à s'être flingué la manucure, hein...) pour la deuxième rangée de fenêtres.

Et puis le lendemain...
Sans doute qu'il a plu; on ne fait pas les vitres quand il pleut, c'est bien connu. Ou alors j'ai eu piscine, ET poney, ET PUIS cours de javanais. Ou bien j'avais promis à Miss PotatoCat de l'aider à faires ses devoirs, je ne sais plus. Et le surlendemain ? Pareil. De même que le jours d'après et tous les suivants. (Je parle désormais le javanais couramment)
Le fait est que j'ai commencé à faire les vitres du salon en janvier, et que j'ai terminé fin novembre. Evidemment, évidemment-haaaaan, on rit encore pour des bêtises comme des enfants j'ai donc vécu des mois avec l'escabeau déplié au pied de la fenêtre...

oO0 (Ben quoi Pataaaate ? Ce n'est toujours pas une confession)
oO0 (L'escabeau doit bien passer la moitié de l'année déplié quelque part dans l'appart')
oO0 (On te connaît Procrastino-Potato. L'essentiel c'est que ce soit finalement propre, non?)

Certes.
Sauf que je me suis rendu compte que les vitres du salon n'avaient pas été nettoyées depuis... Bah en fait, peut-être JAMAIS. Ou alors peut-être 2011 si d'aventure, prise de honte après cette blog-note, je m'étais ruée sur le sopalin et le produit à vitres mais honnêtement, je ne pourrais pas en jurer.

Donc oui, mes vitres sont propres (Et l'escabeau est replié. Je répète : l'escabeau est replié !) et il fait désormais super clair dans mon salon mais je ne peux plus le cacher : je suis une souillon qui nettoie ses carreaux une fois tous les 5 ans.

Ne me juge pas, steuplé.
Même si je te dis que je n'ai pas encore touché à celles de la chambre.
(Hein ? La cuisine ? Quoi, la cuisine ? Qu'est-ce qu'elle a ma gueule la cuisine ?)