Avent-2016-J8.jpg
(Je suis une Patate Pourrite, je ne la laisse pas ouvrir les cases de mon joli calendrier)

A la vérité, je n'aime pas partager.

Ce qui ne veut pas dire que je ne le fasse pas, attention, je partage même beaucoup. Je suis du genre à te laisser le dernier morceau de gâteau, à toujours te proposer un chewing-gum ou un bonbon de mon paquet, parce que foncièrement je suis plutôt sympa, mais... au fin fond du fond du secret de mon coeur... je n'aime pas cela.
Le plaisir de faire plaisir et/ou d'être une "bonne personne" n'est jamais suffisant pour faire taire le petit diablotin qui me chuchote à l'oreille que quand même, ils sont drôlement bons ces bonbecs et que MOI je l'aurais sûrement mieux apprécié, celui-là; ou que je serai bien avancée quand je n'aurai plus de chewing-gums et alors là où tu seras pour m'en donner un, hein ?

Donc je partage, oui.
Mais ça m'emmerde. Et je suis trop polie et policée pour ME faire passer au premier plan pour une fois; accepter l'idée qu'il n'est écrit NULLE PART que je dois être une bonne et parfaite personne TOUT LE TEMPS; assumer le fait que oui, JE la voulais cette dernière part de gâteau et qu'il n'y avait pas plus de raison que TU l'aies plutôt que moi (à part cette injonction à par-ta-ger que j'ai tellement bien intégrée).

Donc, je partage.
Et cela m'emmerde. Ce qui finalement, me gâche AUSSI le plaisir d'avoir fait plaisir. Et me fait culpabiliser de cette égoïste pensée, en prime.
Ou comment être perdante sur toute la ligne...


Ma surprise de l'Avent n°8, en revanche, je veux bien la partager avec toi, j'en ai fait une théière entière.
Le Grand Jasmin Chun Feng est un thé vert au jasmin (Comment ça, tu t'en doutais ?) absolument délicieux, et qui n'est pas du tout amer, même préparé par une Patate, c'est à dire laissé - oublié - à infuser 10 minutes au lieu des 3 préconisées.
Le site internet m'apprend que les fleurs ont été retirées à la main exprès pour éviter l'amertume... Je n'ai pas la moindre idée de si c'est leur retrait qui garantit cela, ou si c'est le côté manuel de la chose (Ze magic touch ?) mais le fait est que ça marche.

Si tu n'as jamais goûté de thé au jasmin, ou que tu en as goûté un dont l'amertume t'a fait grimacer en mode "plus jamais", je t'invite à tenter celui-là, il a des chances de vous réconcilier, le jasmin et toi.