Je ne reviens pas sur ce que je disais en 2010 (Et qui ne nous rajeunit pas !) :
la pression commerciale qui entoure Noël me débecte.
La cohue dans les magasins, la course aux cadeaux, les caprices des mioches au rayon jouets, les z'indécents z'étalages de fric et de bouffe qui règnent à cette période de l'année me sortent VRAIMENT par les trous de nez.

Mais je ne suis pas 100% grincheuse non plus.
Parce qu'il y a quand même quelques trucs qui me plaisent dans le mois de décembre, comme le prouve ce tweet du 14.12.2014 à 21h43 : Que serait la saison de l'Avent sans une tisane de Nowel bourrée d'épices et de cannelle, et le DVD de Love Actually ?

noel-deco-pecu.jpg
(Et les décos improbables - mais étrangement attirantes - glanées sur Pinterest)

J'aime les décorations de Nowel.
Les illuminations dans les rues, les vitrines des petits et grands magasins, les couronnes de verdure accrochées aux portes, les dessins aux fenêtres (Mais si, vous savez, ces trucs blancs qu'on faisait au pochoir quand on était petits, en forme de sapin, d'étoile ou de flocon de neige !), etc etc... Je suis fan.
Pas des sapins rachitiques made in China, des kitscheries clignotantes, des guirlandes criardes et des Pères Noël suicidaires qui pendent aux façades, hein ! Un minimum de bon goût, sinon j'ai vite la nausée et je redeviens grincheuse.
Mais les illuminations et décorations de Noël, pour moi c'est un peu la consolation du passage à l'heure d'hiver : oui il fait nuit quand on rentre et c'est tout pourri, mais au moins en décembre, on peut rentrer à pied via des rues drôlement jolies.

J'aime les pâtisseries de saison.
Avec un gros gros faible pour le panettone italien, le stöllen allemand, et bien sûr les bredele alsaciens.
C'est clair qu'il y a toujours moyen d'en trouver partout et tout le temps, mais pour moi cela reste quand même des plaisirs de fin d'année; j'adoooore contempler les alignements de menhirs panettones qui fleurissent en décembre dans les rayons de ma supérette, et c'est une tradition perso que de me baffrer déguster au moins un stöllen en guise de dîner par semaine durant l'Avent.

J'aime les thés et tisanes de Nowel.
A fond la cannelle, le gingembre, la cardamomme, l'anis étoilé, le clou de girofle, le poivre et la muscade ! Sur thé noir, rooibos ou en tisane, j'adore.
(Et ça fait drôlement bien passer les crises de boulimie le pavé au massepain ci-dessus)

J'aime le vin blanc chaud.
Délicieuse alternative au gros-rouge-qui-tache dont l'odeur me retourne déjà l'estomac quand il est froid, alors chaud je t'explique même pas, j'ai découvert cette pépite il y a quelques années sur un marché de Nowel - what else - et depuis, j'expérimente des dosages et des recettes.
La base étant toujours un vin blanc doux, une orange pressée, une lichette de jus de citron, de l'eau chaude et des épices de saison. (Tu rajoutes du miel et tu as un grog, c'est la boisson parfaite pour attaquer l'hiver, je te dis !)

J'aime les films de Nowel et les "Christmas specials" des séries US.
Pas de mois de décembre sans le DVD de Love actually, vous l'aurez compris, mais aussi les rediffs de Sissi impératrice et du Petit lord Fauntleroy, des Gremlins, du Père Noël est une ordure, et de * insère ici ton film cul-cul de Nowel préféré * (Tu peux même m'en parler en commentaires, si tu veux).
Pour tout vous avouer, j'aime aussi beaucoup me refaire le premier Piège de Cristal : Hans Gruber forever !
Tout ceci étant encore meilleur quand on les regarde lovée sous un plaid, avec une plâtrée de stöllen/panettone/bredele/pain d'épice sur la table basse, et un vin chaud pour tasser tout ça.

On va dire que je n'aime pas Noël, mais que je ne le hais point. va !