NdT : petit dépoussiérage d'une blog-note de fin 2010, parce que

  • - je suis une croulante toujours fidèle à mon Filo
  • - je l'ai justement rechargé ce week-end (Il était temps !)
  • - je n'ai pas l'énergie de bloguer et pas l'envie de me forcer (Et j'en suis fière)


biblio-fun.gifRefill = re-remplissage
(En anglishe in ze texte)

Filo = -fax, mon plombeur officiel de sac à main pour la 7ème année consécutive
(Et noooon ils ne m'ont pas "sponsorisée" même si on s'en doute, je n'aurais pas refusé)

La perspective du Nouvel An a beau ne pas me remplir spécialement de joie, quelques petits rituels de fin d'année font tout de même plaisir à retrouver. En particulier au mois de décembre, il y a l'adoption d'un nouvel agenda.

(Autrefois c'était un rituel de rentrée, mais j'ai vieilli septembre ou décembre même combat : j'aime toujours autant préparer mon agenda de l'année à venir)

Pendant longtemps ce rituel fut précédé de l'épreuve de "chasse à l'agenda" - activité é-pui-san-te s'il en est - mais depuis six ans j'ai rejoint les rangs des Filofax-addicts et la chasse s'est transformée en promenade de santé : balade au rayon des recharges, sélection de la version ad hoc (Petit auto-cado au passage, parce qu'on le vaut bien et qu'il y a tellement d'accessoires so cute !) et passage en caisse serein bicoz on a pris soin de faire ça avant que tout le monde n'entame sa "chasse aux cadeaux de Noyel".

A part ça, le rituel est immuable.

D'abord il faut remiser la future ancienne-année et remplir les nouvelles pages qu'on vient d'acheter : dates d'anniversaire à reporter, réunions déjà planifiées (Et que tu commences à ne plus pouvoir noter sur la pov' page de fin, sans compter les post-its que tu trembles à l'idée de paumer), premiers rendez-vous de janvier, échéances diverses et variées... le stylo court sur les pages car à l'ère du numérique, la Patate est réac' nostalgique et n'a jamais pu renoncer à son bon vieil agenda papier.

Ensuite, une fois mis en place le brouillon de cette future année, c'est le carnet d'adresses qu'il faut mettre à jour.

Et cette fois encore, ce ne sont pas les changements qui manquent : un sourire attendri devant une adresse à modifier parce que les gens ont réussi à déménager où ils voulaient, un éclat de rire devant ce 06 que tu vas ENFIN recopier proprement parce que tu déranges toujours le même gars avec ton faux numéro (Limite tu l'appellerais pour lui annoncer que ça y est tu vas arrêter de l'emmerder ;-) ), un pincement au coeur en omettant de recopier l'un(e) ou l'autre personne qui t'a bien oubliée, de l'eau dans les yeux quand les coordonnées à supprimer sont l'oeuvre de la Faucheuse...

Maintenant tout est propre et fin prêt, 2015 peut arriver.
Sur cet agenda comme sur une couche de neige fraîche, je suis impatiente de poser les premières traces.