nounours-neige.jpgDamaaaaart, thermolactyyyyyl !
(Fille de pub un jour, fille de pub toujours)

Enfin là tu vois, présentement, j'ai un peu froid.
Bicoz on est à la mi-octobre. Et surtout, bicoz il y a 15 jours à peine, alors que le thermomètre flirtait encore avec les 25°, Ecolo-Potato a décidé que tiens, cette année elle n'ouvrirait les vannes du chauffage qu'à la Toussaint.
L'avenir de la planète, celui de mon porte-monnaie, toussa toussa...

C'était une idée tellement lumineuse.
Brillante. Louable. Admirable, même... à la fin septembre, alors qu'il faisait encore soleil jusqu'à passé 19 heures et qu'il faisait encore correctement son boulot, le saligaud.
Ce soir, alors que je me les gèle sur le canapé malgré un pull, un plaid ET un chat, je me demande un peu si c'est vraiment si important, l'avenir de la planète (T'façon dans 6 mois, on sera tous morts d'Ebola...) ou celui de mon porte-monnaie (Les découverts autorisés après tout, c'est pas fait pour les chiens) (C'est fait pour les Patates).

Mais vu que je suis têtue...
Je mets des pulls et des foulards, un pyjama en pilou et des chaussettes à doigts, je bois du thé, lovée sous le plaid avec Miss PotatoCat qui m'écrabouille ronronne à 38°.

Et pour me réchauffer le coeur, je me répète que je vais sauver la planète.


Potato-Scriptum : je me dois de confesser un petit péché de salle de bain, un quart d'heure de radiateur soufflant tous les matins avant la douche, parce que sinon c'est juste pas humain !