PotatoCatAnniversaire.jpg
(Et Ektorp résiste toujours !)

Pour fêter cet anniversaire, en bonne vieille fille gaga de son chat maîtresse prévoyante et responsable, j'ai ouvert un livret de caisse d'épargne pour Miss PotatoCat.
Bah oui quoi, pour financer son permis de conduire, l'envoyer à l'université, tout ça tout ça...
:-D

Mais plus sérieusement, cela fait un petit moment que j'y pensais (Depuis que Boules de Fourrure, que je t'engage à suivre sur Twitter tout comme moi, m'a émue avec cet article-là) : je n'ai pas un rond de côté pour soigner mon bébé chattoune d'amour si jamais elle tombait malade.
(Ce que je ne lui souhaite évidemment pas. JAMAIS) (Miss PotatoCat ne sera jamais malade et continuera de me mordiller orteils et mollets à 3h du mat' pour l'éternité)

Autant l'idée de ne pas avoir un rond de côté pour remplacer une machine à laver qui rend l'âme ou une Patate-mobile qui passe l'arme à gauche (Coucou monsieur mon banquier, tu vas bien ? Bisous ;-) ) ne m'empêche pas (trop) de dormir, autant devoir choisir entre débourser en urgence des milliers d'euros qu'on n'a pas ou laisser son animal mourir me plonge dans des abîmes d'angoisse.

Donc, j'ai ouvert un livret de caisse d'épargne pour mon chat.
Où je verse, moi le panier percé, moi la Patate fauchée, 20 € tous les mois.
Ce n'est RIEN, oui, je sais. Mais c'est un début. C'est pour le principe. C'est un versement que j'ai automatisé, que j'effectue en début de mois avec les factures et le prêt du Patat'home et toutes ces autres "charges fixes" qui font que je suis si souvent à zéro avant même d'avoir commencé à dépenser quoi que ce soit.
C'est un compte auquel je ne toucherai pas pour combler un découvert ou m'offrir une paire de shoes ni pour autre chose que la santé de mon bébéééééé : c'est l'argent du chat.

Parce que pouvoir faire ce qu'il faut en cas de besoin, c'est devenu une priorité.
Même si j'espère ne JAMAIS puiser sur ce livret pour autre chose que les vaccins une fois par année.

Joyeux anniversaire, Miss PotatoCat !