Flemme de te laver la tête ? Tu as le cheveu gras ?
Mets des talons de 10 cm et personne ne le verra...
(Potato-proverbe)

Je n'ai pas naturellement le cheveu gras (Je les perds à poignées il faut dire, ils n'ont pas le temps de graisser) mais j'ai souvent la flemme de lever les bras au-dessus de ma tête pour la laver. Ou bien je suis trop à la bourre le matin pour mijoter une Patate au shampooing. Mais souvent aussi, j'ai la flemme de lever les bras. Ne me jugez pas.

Et donc, je me retrouve souvent avec le cheveu gras, déjà 10 minutes de retard au compteur et une réunion à 11h. Damned !

Les talons de 10 cm pour que personne ne puisse voir le sommet de ton crâne, c'est une option (Le chèche enroulé sur la tête aussi, mais cela passe moins bien en réunion), sauf qu'à moins de passer la journée debout, c'est d'une efficacité limitée.

shampooing-sec-klorane.gifDans ces cas-là, mon sauveur c'est depuis une dizaine d'années, le shampooing sec de Klorane.

Extra-doux, au lait d'avoine, bla bla blaaaa, je ne vais pas te faire l'article, je ne suis pas payée pour cela.
(Et quel dommage, quand tu sais que le flacon coûte 8 € au bas mot, et ne permet pas de se nettoyer la tête plus que quelques fois, je mériterais bien d'en avoir quelques uns de remboursés !)

J'ai les deux, que tu vois là ==>

A ma droite l'original.
Celui qui te pulvérise de la poudre par un système à l'ancienne : tu comprimes le flacon souple, ça sort par un trou plus ou moins gros, tu relâches et l'air re-rentre dans un grand râle d'asthmatique. Mis à part que cela me rappelle furieusement le produit anti-poux que Maman Patate pulvérisait partout dès qu'il y avait une alerte à l'école, c'est assez pratique à utiliser.
C'est celui que je rachète régulièrement.

A ma gauche le spray.
Celui qui te pulvérise la poudre via une bombe sous vide, que l'on espère sans danger pour la couche d'ozone. Il est plus cher, il n'est pas plus pratique ni plus efficace, et je trouve qu'on a du mal à doser la quantité de produit délivrée; c'était un coup d'essai mais je ne l'adopterai pas.

Le point commun ?
Le lait d'avoine et tous les autres machins mystérieux qui absorbent le gras et la saleté sur ton cuir chevelu comme par magie, sans plus d'effort de ta part que quelques coups de brosse.

Le prix à payer ?
D'abord tu manques de t'étouffer dans un nuage de poudre. Ensuite, le temps que ça agisse, tu as le cheveu blanc, c'est un peu flippant. Enfin, l'aspect gras a beau avoir totalement disparu, tes tifs ne sont pas souples et brillants pour autant : ils sont un peu rêches, un peu ternes, et leur mouvement n'est pas naturel.
En revanche, ils ont récupéré un beau volume, et il suffit de les attacher pour avoir l'air présentable une journée de plus, le temps de trouver l'énergie / le créneau horaire pour se shampouiner pour de vrai.

Ce n'est pas une solution à long terme, on est bien d'accord, mais pour gagner un jour ou deux avant le prochain shampooing, c'est un produit qui dépanne bien. Et c'est moins périlleux que de passer une journée entière juchée sur des talons de 10 cm...