Tu sais quand tu te rends VRAIMENT compte que tu as pris un coup de vieux ?


Non, ce n'est pas en constatant - tout de même avec un peu d'effroi - que des gens nés dans les années 90 sont maintenant embauchés dans ton service.

Non, ce n'est pas en ricanant - jaune - devant un énième PowerPoint artisanal intitulé "Tu sais que tu es vieux quand..." aux items faisant dramatiquement mouche.

Ce n'est pas non plus lorsque tu découvres ton premier cheveu blanc, nooooon, ça c'était il y a longtemps !

Ta première ride te fait du souci ? Le reflet du miroir pèse sur ta vie ? Tu rentres ton ventre à chaque fois que tu sors ? Tu as lu ces trois dernières phrases sur l'air de Femme Libérée ? (Et tu as immédiatement pensé "Cookie Dingler" ?)
Certes, cela trahit ton âge, mais ce n'est pas encore le pire.


Le pire, je vais te le dire.

poil-blanc-pubis.gifTu te rends VRAIMENT compte que tu as pris un coup de vieux quand un matin au sortir de la douche, alors que tu te sèches négligemment devant le miroir, un étrange reflet attire ton regard.

Et qu'en y regardant de plus près, incrédule autant qu'effaré(e), tu te découvres un poil blanc.

Oui là !
Au beau milieu d'un océan (Façon de parler hein, c'est pas la forêt d'Amazonie non plus !) de toison brune, ce n'est pas une illusion d'optique, ni un poil de Miss PotatoCat qui aurait voleté jusque là, non non non, c'est bien à toi Patate.
Tu as un poil de foufoune blanc !!


Et là, à ce moment PRECIS, alors que tu hésites entre sangloter "pourquoi mouaaaa" en te frappant la poitrine du poing, te planter la pince à épiler dans la jugulaire ou bien bloguer ton désespoir (J'ai un petit tubercule déguisé en diablotin sur l'épaule, il dit toujours "Chiche !", le coquin), à ce moment très précis, tu SAIS que tu as VRAIMENT commencé la dégringolade vers le 3ème âge, la prothèse de hanche et le Stéradent...


(Et le glamour ?!)
(Bah quoi le glamour ?)
(Il est mort le glamour !)