On arrive au terme du 2ème mois.

J'avoue que je n'en reviens pas !

Et pour fêter ça, j'ai offert à mon embryon de plante qui commençait à pourrir dans son verre de flotte un nouvel environnement nutritif : je l'ai rempoté. Oui oui, de mes blanches mains pleines de doigts d'ailleurs plus si blancs à la fin.

Bouture3.jpgEn en foutant absolument partout au passage, cela va de soi.

* Calamity Patate Powaaaa *

Se pose donc désormais la traditionnelle question : cette fragile petite vie va-t-elle s'épanouir grâce à moi ?

Et si, comme trop souvent la réponse est : "Tu rêves, Herbert Pataaaaate, elle va crever !"... Cet innocent végétal mourra-t-il d'avoir été trop, ou bien pas assez aimé arrosé ?

Réponse au prochain trimestre épisode.