Suite à mes quelques tweets de #SuperYogi qui fait sa petite routine à la maison 5 jours par semaine (Même que ça fait 2 semaines que ça dure, je suis fière comme un petit banc Artaban), j'ai reçu pas mal (Ok, trois) de questions sur "Mais qu'est-ce que tu fais comme mouvements Pataaaate ?", "Et ça te prend combien de teeeemps ?" et autres "Tu me conseillerais quoi à moi ?".

Alors soyons clairs, je ne conseille RIEN.
Je ne suis pas prof de gym ni de yoga, je suis à peine assez souple pour toucher mes orteils en soufflant comme un boeuf, je commence juste à savoir comment respirer correctement par le nez (Oui oui, le fameux Ujayi Pranayama, je maîtrise à donf' !) (Quand je n'ai pas le nez grave bouché) et je n'ai absolument rien dans les bras.
Quant à la dimension spirituelle du yoga, elle me plane encore à 3 kilomètres au-dessus de la tête, donc je le répète : je n'ai aucune leçon ni conseil à donner. Et bien merci Patate, nous voilà bien avancés !


En revanche, je peux vous expliquer ce que moi je fais.

Selon le temps dont je dispose et le moment de la journée, j'y passe plus ou moins de temps, je choisis des poses demandant plus (le matin) ou moins (le soir) d'effort physique et plus (le soir) ou moins (le matin) de relaxation. Mais il y a une chose que je fais à chaque fois, même si c'est la seule : mes salutations au soleil. Pour lui dire bonjour ou bonsoir, c'est selon...

D'abord 5 minutes de respiration les yeux fermés pour se recentrer, chasser le stress et les pensées parasites (Non Pataaaate, on n'en profite pas pour dresser sa liste pour le supermarché !), et se mettre dans un état d'esprit propre à la détente du corps et de l'esprit. Si c'est le soir, je fais ça debout sur mon tapis, pieds joints et mains en prière; si c'est le matin, je fais ça étendue dans mon lit pendant que le réveil est occupé à snoozer.
Puis j'enchaîne avec 3 complètes salutations au soleil en passant un certain temps, voire un temps certain, dans la célèbre position du "chien qui fait pipi sur le tapis tête en bas", aka "downward facing dog" si tu le cherches sur le web anglophone, aka "adho mukha svanasana" si tu veux te la péter avec du sanskrit.
Position qui, contrairement aux apparences, est sensée être un moment de détente et de méditation via la respiration... Je te rassure ami lecteur qui me prendrait vraiment pour un #SuperYogi, pour le moment c'est surtout un moment de torture physique et de "Oups, j'ai encore oublié de respirer pendant que je tentais de plaquer mes talons au sol tout en décrispant mes épaules".
Si je manque de temps, j'arrête là; sinon j'enchaîne avec des étirements debout (Bonjour les guerriers ! Vous allez bien aujourd'hui ?) puis au sol, en finissant systématiquement assise en tailleur (Ouais parce que le lotus, j'en suis loin), buste étiré vers le bas, bras tendus loin devant et la tête reposée sur le sol relâchée, à ... respirer.

En gros, j'y consacre entre 15 et 50 minutes.
Ce qui compte ce n'est pas tellement le temps passé ni la complétude des positions (Sinon tu penses bien, je n'aurais même pas le droit d'essayer !) mais plutôt l'attention portée à ce qu'on est en train de faire au moment où on le fait, la conscience de sa res-pi-ra-tion, et le challenge qu'on se fixe à soi-même, aussi minime soit-il.

Et comme un bon dessin vaut mieux qu'un long discours, je t'ai préparé ça de mes blanches mains...

Salutation-au-Soleil.jpg
(Nous sommes d'accord que "bon dessin", c'est une notion toute relative : je ne suis pas plus yogi que blogueuse bédé)