A la base, je voulais te présenter mon caddie de mémère.

Si tu te souviens bien, déjà dans mon ancienne vie je me languissais d'un chariot à roulettes pour faire les courses dans mon quartier - ce que je fais évidemment à pied - sans me massacrer au choix : le dos, les bras, l'intérieur des doigts. (Choix multiple, d'ailleurs)
Il m'en aura fallu, du temps.
Six ans ! Entretemps, j'ai même été larguée changé de quartier.

A la base donc, je voulais t'expliquer que si j'avais mis aussi longtemps à le trouver, mon caddie de mémère, c'est que je suis une princesse d'une part je ne l'avais pas cherché très violemment, et d'autre part, j'avais eu du mal à en trouver un beau.

Pas cherché très violemment parce qu'à l'époque où j'ai commencé à en vouloir un, j'avais tout de même d'autres priorités (Entre autres, je faisais 90% de mes courses en voiture, alors c'était une dépense bien superflue). Ensuite ma vie a totalement changé et j'ai un peu eu d'autres chats à fouetter (Miss PotatoCat va BIEN, arrêtez de me faire les gros z'yeux !), comme de me reloger, de me remeubler, de manger au quotidien, plus tard d'éponger ma montagne de dettes...
Bref, de l'eau a coulé sous les ponts et c'est seulement cette année que je me suis remise en quête du Graal caddie.

Du mal à en trouver un beau, parce qu'il faut croire que les chariots à roulette sont majoritairement conçus pour des aveugles : entre le beige vomi, le bleu La Poste, ou l'écossais criard, j'en ai surtout croisé de très laids. Et encore, j'insulte les non-voyants, parce que je suis sûre que Gilbert Montagné si tu lui décrivais ce qu'il traîne derrière lui au supermarché, il n'en voudrait pas non plus.
Même décidée à taper dans les gammes de prix supérieures (35-40 €, si c'est pas du vol organisé !), j'ai quand même galéré pour sortir du rose Barbie ou du vert fluo plus ou moins joliment illustré.

caddie-champoin-de-courses-.gifEt puis un beau jour de janvier - ça tombait bien, il était soldé - je l'ai croisé. Mon beau caddie, roi des supermarchés, que j'aime ta paruuuure ! ===>
(Hein qu'il est beau ?)

Des couleurs sobres, des dessins mais pas trop, un super jeu de mots (Et à plusieurs niveaux ! Même si je t'avoue que je n'avais pas tout de suite tilté sur le drapeau à damier), il est parfait mon caddie "champion de courses à pied".


Sauf que, et c'est là mon principal propos (Je sais, on ne dirait pas, comme ça !), en faisant des recherches pour illustrer cette blog-note, j'ai découvert que mon caddie de mémé était en fait un caddie de pépé !
Je te cite le descriptif du site marchand que je ne nommerai pas : "Les hommes aussi ont droit à leur chariot pour économiser les bras chargés" ... C'est clair, les couleurs sobres, les dessins pas trop envahissants, les jeux de mots un peu recherchés, c'est genré "mâle". Comment ai-je pu passer à côté ?!
Et puis la formule 1, Pataaaaate, c'est pourtant pas un truc de fille, ça (Je t'accorde que ce n'est pas MON truc, mais c'est parce que c'est nul, pas parce que j'ai un X à la place du Y) !! Retourne donc du côté des caddies moches ou roses Barbie et pas touche à ce modèle "réservé aux hommes".

Tu me diras, je devrais m'estimer heureuse, le marketing prévoit que le mâle participe à la corvée des courses...

Il n'empêche, je ne vois pas pourquoi les filles n'auraient le droit d'aimer que les trucs mignons ou rose bonbon, et les mecs se verraient réserver les produits sobres ou sérieux. Dame Patate lui dit prout, au sexisme de supermarché !!

Je garde mon petit caddie CHAMPION de courses à pied.