Mojito.gifJ'ai récemment fêté à grands coups de mojitos mes 5 ans de célibat.
oO0 (Mandieu mandieu ! Mais comme le temps passe vite ma bonne dame !)

Et bien tu sais quoi, lecteur de mon coeur ?
Je n'en suis pas perturbée plus que ça. Je peine déjà pour faire place dans ma vie à un amant, alors un mec à plein temps, c'est pas que je n'aime pas l'idée, mais je ne vois pas trop comment la réaliser. Sans compter que je suis déjà bien occupée à apprendre à m'aimer et à cesser de me maltraiter.
(1ère étape sur la voie du bonheur)

En revanche, mon célibat prolongé semble perturber mon entourage.
Les proches, évidemment (Ma grand-mère m'ayant encore dit récemment à quel point elle aimerait me voir mariée avant de mourir) (C'est bien Mamie, ça me fait plaisir, tu vas finir centenaire !), mais aussi les moins proches, voire les ceusses que ça ne regarde carrément pas.

Je ne compte plus les platitudes, clichés et autres marques de pseudo-sympathie non sollicitée que j'ai pu recevoir au fil des années, parfois de parfaits inconnus : X ans ?!! Ma pauvre, c'est dur, non ? Je ne comprends pas pourtant, une jolie fille comme toi... (Alors celle-là, elle m'énerve particulièrement : le faux compliment mâtiné de pitié, sur fond du bon vieux "sois jolie et trouve un mari" d'un autre siècle)
Faut pas t'en faire Pataaaate (Bah je ne m'en fais pas, merci), l'amour te tombera dessus au coin de la rue (Espérons qu'il ne pèse pas trop lourd alors, sinon ça va finir en purée) / te tombera dessus - encore !- quand tu t'y attendras le moins.

Je ne te parle même pas des réflexions carrément grossières sur mon probable défaut caché qui pourrait tout expliquer, mon niveau d'exigence démesuré (Et bien non, s'il ne me bat pas, ça ne me suffit pas, connard !), mon évidente mauvaise volonté ("Mais tu sors au moins ? Non parce que forcément si tu attends le prince charmant..." ... Et que sais-tu donc de ce que j'attends connasse ? On se connaît depuis une heure) ou mon lesbianisme larvé (Bon sang mais c'est bien sûr !).

Après les réflexions, forcément, viennent les conseils z'avisés (Rappelons encore une fois que TU N'AS RIEN DEMANDE !) sur comment réussir à te caser.
Te "caser" comme dans "te faire rentrer dans ta case", Patate : dans la case des gentils couples proprets, comme ceux que tu sembles tant déranger avec ton célibat prolongé que parfois tu oses même apprécier. Car tu n'y penses pas, voyons ! Tu menaces l'équilibre de la société !! (Tu es une lesbienne, c'est sûr, et bientôt tu vas même vouloir te marier et le monde libre va péricliter !) (Au passage, puisque l'on effleure le délicat sujet des tous ceusses qui s'aiment et qui voudraient se marier (Ouais, cette blog-note c'est le bordel, je sais), allez donc lire le pédé, il en cause bien)

Il faut te mettre en couple Pataaaate, ou à tout le moins en exprimer l'envie. Pleurnicher un petit peu sur l'épaule des amies mariées / maquées, pour qu'elles se sentent mieux dans leur conjungo, soutenir les copines célibataires dans leur quête de l'élu, et surtout rassurer tout ce petit monde sur sa propre normalité et le fait que tu n'es pas une voleuse de mari/petit ami (C'est bien connu, la célibataire de longue durée n'a pas de morale et saute sur tout ce qui bouge; cachez vos hommes, elle va vous les piquer ! Vite, vite, il faut la caser !)

Alors tu en reçois, des conseils sur comment trouver le prince charmant.
Tu devrais t'inscrire à un club de randonnée, une salle de gym pleine de bogosses body-buildés, un réseau de sorties cul-turelles... Ou du roller, tu devrais faire du roller le vendredi, Pataaate ! (Ça ne te branche pas ? Pas grave, c'est pas pour t'amuser, c'est pour te-ca-ser)
Et internet, tu y as pensé Internet ? Il y a plein de couples qui se sont formés sur des sites de rencontre, comme Parship* par exemple. Ou du speed dating, j'ai vu ça au 20h, c'est super à la mode, ça pourrait marcher !
Hein ? Quoi ? Mais non tu n'es pas un bout de viande, j'ai jamais dit ça !!!
Rhooo...

Ben avec un caractère pareil ma vieille, pas étonnant que tu restes toute seule !


(*Ceci est un "lien partenaire")
(Un lien partenaire pour trouver un partenaire, hu hu hu)