culotte-chevilles.jpgTu aurais dû passer aux wawas avant de quitter le bureau, Pataaaaaate !

C'est ce que tu t'es répété tout le long du trajet.
Evidemment, tu n'avais pas prévu les aléas de la route, l'accident, les bouchons, l'effet diurétique fulgurant de la tasse de thé que tu t'es enfilée avant de rentrer (Enfin si, tu l'avais prévu, m'enfin tu voyais plutôt le timing vers les une-fois-arrivée).

"Pataaate, t'aurais dû passer aux wawaaaas", c'est comme un mantra.

Répété en pensée, à chaque coup de frein un peu sec qui secoue ta vessie prête à déborder, à chaque débrayage/rembrayage qui, va savoir par quel mystérieux lien musculo-nerveux, te fait bien sentir l'urgence croissante du besoin et monter les larmes aux yeux. Va pas falloir qu'ils lambinent trop là devant, sinon tu t'arrêtes pour faire pipi dans le caniveau !!

oO ( Oué, ce blog a la grande classe)

Vite, vite, l'arrivée, enfin.
Récupération du barda dans le coffre, portière, porte. Allez la clé, c'est pas le moment de coincer !! On verra plus tard, le courrier... Porte, re-porte, mais putes de clés !!! 3 ou 4 pressions énervées - des fois que ça le fasse arriver plus vite - sur le bouton d'appel de l'ascenceur... Vite vite viiiite, purée !!

Incroyable comme on retrouve ses réflexes d'enfant, dans ce genre de moments.
Tu ne l'avais jamais remarqué, jusqu'à ce fameux soir, quand le voisin du rez-de-chaussée a ouvert sa porte pour tomber nez à nez avec Dame Patate en train de se tortiller devant ce putain d'enfoiré de sa race d' l'ascenceur qui tardait à arriver.

Dame Patate en train de se tortiller... la main droite fermement moulée sur son entrejambe... Parce que si tu bouches le "trou" avec ton doigt, c'est sûr, ça empêchera la cata (Bah quoi? N'importe quel moins de 10 ans vous le dira !).

Je suis donc désormais connue dans l'immeuble comme la vieille-fille-à-chat-du-3ème... qui-se-masturbe-devant-l'ascenceur.
Vivement la prochaine réunion de copropriété !! :-D