Ou que dire à une jeune (ou moins jeune) accouchée quand tu la visites à la maternité et que le bébé tout chaud qu'elle vient de démouler est grave moche mais tu peux pas le dire sinon 1- elle va se mettre à pleurer, 2- le mari va vouloir te casser la gueule et/ou 3- le monde entier (hypocrite qu'il est car il n'en pensait pas moins) va t'agonir d'injures ?
(C'était un peu long pour un titre, vous en conviendrez)

On est d'accord que "Ouais bof, t'façon la plus belle créature au monde, c'est ma chatte, y a pas photo" n'est pas un commentaire acceptable pour la collègue / cousine / copine qui te présente si fièrement le résultat de ses X heures de labeur. Même si c'est vrai.
(Haaaa, toi aussi tu la trouves belle ma chatte hein ?)
* se rengorge comme une jeune accouchée *

Tu peux te contenter d'un grand sourire hypocrite et d'onomatopées bêtifiantes en direction du nouveau-né : "arrheu arrheu gouzi gouzi oooooooh" sont des valeurs sûres, surtout si tu arrives à injecter dans ton regard une bonne dose de sentimentalisme chamallow.
(Pense à ta chatte quand elle était bébé, Pataaaaate)
Mais cette ruse n'a qu'un temps, et les z'heureux parents te feront vite sentir qu'ils sont suspendus à tes lèvres dont ils attendent évidemment un ou plusieurs ensembles sujet-verbe-complément pétris d'admiration et de compliments.

Tu peux évidemment faire comme tout le monde et te fendre d'un "Oh mais comme il est meugnooooon" avant d'aller bitcher dans le couloir avec la belle-soeur / l'autre copine hypocrite / la collègue d'open-space sur comment ils ont du boulot pour photoshopper le faire-part, les pauvres ! La plupart des nouveaux-nés sont laids, c'est vache mais c'est VRAI ! (Moi incluse d'ailleurs ami lecteur, mais je t'épargne les photos de mon cul-nu-sur-la-table-de-la-salle-à-manger et de ma tronche en biais) (Surtout qu'on n'arrive pas forcément à les différencier sur tous les clichés)
chaton-meugnon.jpg(Les chatons en revanche, ça c'est meugnoooooon)

Alors on suppose que tout en voulant être gentille parce que la méchanceté gratuite c'est vraiment pas ton truc, tu ne veux quand même pas (trop) mentir...

Le secret, déjà, c'est de toujours commencer ta phrase par "Ooooh". Ensuite, il faut rendre soin de bien rallonger les voyelles. Sans oublier, enfin, de pencher la tête d'un côté (symbole international de l'attendrissement), éventuellement en se mordant l'intérieur des joues en cas d'envie de ricaner. 100% succès, c'est Potato-testé.

  • Ooooooh mais qu'il/elle a de grands z'yeuuuuux !

Ma préférée. Marche très bien pour les gnomes à front bas et globes oculaires proéminents. Il/elle a de graaaaands z'yeuuuuux, c'est tout ce que tu as dit, chacun en fait ensuite ce qu'il veut.
C'est un peu comme quand tu dis à ton chef "Ooooh, tu as une nouvelle chemise" et qu'il te répond "merci" sans avoir remarqué que tu ne l'as pas spécialement complimentée (Et pour cause, les chemises de mon chef, si tu les voyais...).

  • Ooooh c'est le portrait craché de son papa !

Ne marche pas pour les enfants de Brad Pitt ou de Tom Cruise, cela va de soi (Même temps, ni Katie ni Angelina ne m'ont invitée à leur rendre visite à la maternité, et pour les enfants de Raoul-tronche-de-cake c'est juste parfait)

  • Oooooh regarde ces tout petits doigts avec les petits z'ooooongles au bouuuut

Boudinés et limite pas terminés, les doigts, mais on s'en fout, tu ne l'as pas dit tu t'es mordu très fort les joues et ils sont moins déformés que la tronche de ce pauvre bébé.
NdT : fonctionne aussi avec les doigts de pied, mais souvent ils sont cachés par des chaussons (Alors que les moufles c'est déjà moins courant).

  • Comme vous devez être fieeeeeers

Le top du top de la neutralité bienveillante, qui présente en outre l'avantage d'ouvrir la porte à l'énumération de toutes les raisons pour lesquelles effectivement, les z'heureux parents sont fiers.
On est d'accord que ça peut durer looooongtemps mais là au moins on te demande juste d'aquiescer, pas de parler, c'est très reposant.

L'essentiel au final, c'est que les parents sont contents, que toi aussi, que vous ne finissez pas fâchés, et que des années plus tard, vous en rigolerez.
Surtout que les bébés moches ne le restent Dieu merci pas toute leur vie :-)


Potato-Scriptum : oué je sais, la mocheté c'est très subjectif et je suis rien qu'une Patate Pourrite et tu m'inviteras pas à voir ton bébé, na !