douche2.jpgEn préalable à la réalisation de cette recette, on suppose que vous avez pris soin de préparer une Patate au shampooing.

Si oui, dans votre salle de bain préchauffée, vous disposez d'un tubercule épluché, déjà dans la baignoire et passablement mouillé.

Si pas (Et vous en avez le droit, car la Patate n'étant pas particulièrement grasse du cuir chevelu, des hanches par contre, c'est une tout autre histoire le shampooing quotidien ne s'impose pas), si pas, donc, se reporter au point 1 de la recette sus-mentionnée.
Dans ce cas, ne pas oublier de prévoir quelques accessoires pour protéger le capillariat Vanessa la Bomba) patatesque de l'humidité, car si on ne le lave pas, pas question de le mouiller!!


Veuillez noter dès à présent que le gant de toilette qui traîne toujours humide dans un coin et récolte tous les microbes de la salle de bain, est un accessoire prohibé pour cette recette. A la limite, la fleur de douche est tolérée, pour les produits qui ont du mal à mousser.
Le gant de crin est en revanche à proscrire: la Patate, ayant la peau trop sensible, pourrait s'en irriter.


1- La séquence des opérations est immuable, on s'occupe en tout premier de la minette, et nooon, on ne parle pas de celle qui fait des cabrioles ronronnantes derrière le rideau de douche.

1.1- S'il y a eu shampooing préalable, déloger au kärscher (Oh! Ca va pas la tête?!) jet d'eau la multitude de cheveux perdus qui se sont égarés dans les plis de la région.
{Parenthèse patatesque: je ne suis pas la seule à avoir des petits tas de tifs coincés dans la raie du tubercule après le shampooing? Rassurez-moi, là}
Sinon, passer directement à l'étape suivante.

1.2- Faire mousser au creux de la main une noisette de gel spécial "toilette intime" et ... heu ... toiletter la minette, donc.
Si la vraie minette-qui-fait-miaou fait mine de s'approcher, lui rappeler que la douche c'est pour les grandes filles et pas pour les petites chattes, même si en l'occurence vous êtes en train d'en laver une.
S'attarder plus ou moins sur certains replis, selon l'humeur du moment ...

1.3- rincer abondamment.


2- Faire plouf plouf au milieu des un, deux, trois ... sept flacons de gel douche - dont 2 "corps et cheveux" non comptabilisés dans les shampooings - et sélectionner la texture/fragrance qui donnera le ton de la journée, en plus de laver votre tubercule.


3- Faire mousser au creux de la main ou sur une fleur de douche, et enduire chaque centimètre carré de pluches, en commençant - et attention, l'ordre est important - par les dessous de bras pour terminer par les pieds.
Si le visage n'a pas été nettoyé pendant que le shampooing posait, il est prioritaire sur les dessous de bras, cela va de soi. De toutes les façons, toujours terminer par les arpions.

Attention! Ne surtout pas toucher une autre partie de l'anatomie patatesque après les pieds, sous peine de devoir recommencer toute la séquence depuis le début.

Chantonner est autorisé pendant toute l'opération, mais le répertoire des braillardes (Dion-Fabian-Houston) est à éviter, sous peine d'avoir un pitichat qui miaule à la mort à l'unisson.
Il paraît que ça s'entend jusque dans le couloir ...


4- Rincer à grande eau sous la surveillance d'un petit félin qui grogne d'impatience car il meurt d'envie de s'abreuver direct au robinet, mais n'aime pas cette pluiiiie qui lui en barre l'accès.


5- A regret, couper le jet.
C'est qu'il faut bien finir par se préparer pour aller travailler, et puis les douches trop longues ça énerve Miss PotatoCat c'est mauvais pour l'environnement. Enrouler la Patate dans une serviette de toilette bien rêche (Ce tubercule est un peu maso) et ne surtout jamais jamais ja-mais essuyer le visage avec la même serviette qui a servi sécher le tubercule, sous peine de déclencher une crise de nerfs. Oui on sait, "il est propre là ton tubercule, Pataaate" mais on s'en fout: pas sur le visage épicétout!

Prévoir une 2ème serviette pour la tête, en cas de shampooing associé. Oui oui, tu as bien compté, ça te fera trois serviettes, le lave-linge patatesque songe à se plaindre au Syndicat.

Etriller vigoureusement la Patate, hydrater les pluches, déodoranter le d'sous d'bras et enfiler les sous-vêtements. Pendant ce temps à Vera Cruz dans la baignoire, Miss PotatoCat léchouille la tuyauterie qui goutte. Se désoler que la salive des chats n'ait pas de propriétés anti-tartre ...

La douche est maintenant terminée, on peut passer au brossage de dents, ce qui ne manquera pas de faire rappliquer certain pitichat dans le lavabo, et fissa!


Etape suivante: le ravalement de façade, mais ceci est encooore une autre histoire.

Et après on s'étonne que levée si tôt le matin, je sois malgré tout toujours en retard!!