culotteComment savoir si le linge qu'on a étendu est vraiment sec?

Parce que des fois le linge, il fait juste semblant: le bas du jean aura l'air sec mais les poches seront encore bien humides, le T-shirt semble ok mais le bout des manches dégouline et tu ne t'en rends compte qu'après avoir fait l'effort de le plier (Trop dur ma vie oui, je sais) (J'espère que tu compatis!). Le linge est traître, on ne peut pas se fier à sa bonne mine.

Alors je ne sais pas comment vous faites les gens, mais perso depuis des années je me fie à mon immense talent épicritique (Répète après moi ce mot nouveau).
Seulement pas n'importe comment: les mains ne sont pas assez sensibles - surtout quand elles sont dans cet état - et bien trop naïves, elles se laisseraient trop facilement avoir par la fourbe fibre textile qui n'attend qu'une chose, aller doucement pourrir d'humidité au fond d'un placard. Alors la Patate fait confiance à Ariel (Aussi, mais là n'est pas le sujet) des parties plus veloutées de son anatomie, des portions plus rebondies de ses 'pluches: pour vérifier s'il est bien sec de partout, la Patate frotte le linge sur ses ... joues (Ben quoi? Tout le monde pensait bien à ça, non?).

Et donc, les vêtements prêts à être ramassés/pliés/rangés, je les passe délicatement sur ma joue, je les sniffe aussi (J'adore quand ça sent "le propre"), je me frotte le nez sur la douceur du coton et ... et ... et ... et meeeeeerde.

Note de Calamity Patate: ne pas ramasser son linge quand on porte du gloss...




Petit Potato-bonheur du mardi: l'achat d'un T-shirt en coton, tout bête, uni, basique, mais ab-so-lu-ment-par-fait car tout doux sur la peau, moulant mais pas trop, looong au niveau des manches, et encooooore plus long à la taille. Juste ce qu'il fallait à une Patate frileuse qui n'aime pas avoir le bas du dos exposé aux quatre vents (S'il résiste au premier lavage, et que mon découvert se comble enfin, j'irai p'tet même bientôt acheter ses jumeaux).

Petit Potato-bonheur du mercredi: une Fleur de Geisha fumante (C'est du thé à la fleur de cerisier hein, pas un truc asiatique cochon!) qui embaume le Patat'home pendant que je blogue mes conneries.