Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 11 décembre 2016

Petit goûter de décembre (2)

Avent-2016-J11.jpg
J'aurais bien envie de te dire que celui-là est moins calorique que le précédent, mais en fait je ne suis pas très sûre.

Une mandarine (Ou clémentine, je t'avoue que je ne me souviens jamais de laquelle est sans pépins) ça peut encore aller, mais une boîte entière de petits canelés surgelés, à 275 calories les 100 grammes, je me demande...
(Oui, l'autre jour j'ai fait une razzia chez Picard, tu es observateur lecteur de mon coeur) (Et donc, je confirme notre divergence sur la notion de portion: 9 mini-canelés c'est JUSTE BIEN pour le goûter d'un seul tubercule)

Et sinon Patate, c'était bon?
Alors oui, mais bof. Contrairement aux macarons surgelés où franchement on dirait des frais, si tu n'as jamais mangé de canelés, va te faire voir chez les Bordelais ne commence pas par ceux de chez Picard, car ils sont plutôt moyens. Ils ont cependant le mérite d'être facilement à portée de main, vite cuits, et de bien se laisser manger tièdes au sortir du four avec une tasse de thé.


Comme par exemple, le rooibos des vahinés qui embaume le Patat'home de cette douce odeur de sucre vanillé en sachet, qui me rappelle immanquablement ces dimanches de fête où Maman Patate faisait des crêpes et où Petite Patate avait l'immense responsabilité de les sucrer au mélange fin-vanillé (Alsa exclusivement, les sachets jaune pisseux, tradition familiale), avant de les rouler sans en bouffer la moitié et de les aligner en rang par 12 empilés façon Jenga toujours sans en boulotter la moitié.

Qui dit "rooibos" dit "pas de théine" donc parfait pour la fin de journée.
Un délicat mix d'amandes et d'arôme de vanille avec des pétales de souci pour faire joli. Rien de franchement original mais ça sent VRAIMENT comme quand tu ouvres un sachet de sucre vanillé, et perso j'adore ce voyage en enfance.

Hasard du calendrier ou alignement favorable des planètes, pour l'instant elles tombent drôlement bien, mes surprises de l'Avent.


Et sinon, pour lutter contre le blues du dimanche soir, en cette semaine de pic de pollution (Oh la bonne excuse pour ne toujours pas reprendre la course à pied, Patate Pourrite!), je te partage ci-dessous mon fou-rire du week-end: la chanson de Frédéric Fromet sur la mesure phare de la semaine écoulé, la circulation alternée.

Frédo, décidément je t'aimeuuuuuh.

(En plus J'ADORE les lac du Connemara, c'est ma chanson préférée de Patate bourrée qui fait du karaoké)


jeudi 01 décembre 2016

Petit goûter de décembre

NdT : titre en référence à "petits goûters d'automne", un concentré de parfum pour lequel j'avais craqué il y a ... pffiou ... 10 ou 15 ans?
Quand les dinosaures dominaient encore le monde Nature et Découvertes avait sorti sa gamme de parfums d'intérieur "mémoire d'un instant" et que je n'avais pas encore de colocataire félin.

Avent-2016-J1.jpg

  • - Hors champ, une Patate gourmande
  • - En plein champ malgré tous les efforts de la Patate sus-citée: un PotatoCat, tout aussi gourmand
  • - Au 1er plan, un délicieux stollen aux saveurs de Noël (Un "marzipanstollen" en plus: la bombe calorique fourrée à la pâte d'amandes), qui ne fera sans doute pas long feu
  • - A l'arrière, un bébé-théière de chez mon Suédois préféré (Non, cette blog-note n'est pas sponsorisée, mais je vous mets le lien produit parce que je possède les deux théières de cette collection - la grande depuis des années, la petite depuis la rentrée - et qu'elles sont potato-testées et approuvées)
  • - Et ma surprise de l'Avent n°1: un sachet de Thé des Moines.


Alors le Thé des Moines je le connais déjà, je l'aime bien, mais je n'en achèterais pas pour chez moi car j'ai déjà 4852 boîtes de thé entamées pas moyen de savoir ce qu'il y a exactement dedans. Et je suis devenue un peu tatillonne : j'aime bien savoir ce que je bois.
En l'occurrence, à part me dire que c'est un mélange de thé vert et de thé noir et d'arômes mystérieux issus d'une recette tenue top-sicrète par des moines tibétains, ni le descriptif sur le calendrier ni le site internet du Palais des Thés ne me renseignent beaucoup (Souci et vanille, certes, mais encore ?). A vue de nez je dirais un thé au jasmin et-des-trucs-en-plus mais je ne suis pas non plus une grande spécialiste.

En tout cas, très sympa pour le goûter.


dimanche 24 janvier 2016

Les crumbles du dimanche

Vous allez dire que je suis un peu monomaniaque mais voilà...

Crumble-pommes-poires-banan.jpg

... J'avais ENCORE des fruits à moitié pourris dans le Patat'home.
Plus précisément une pomme, une banane et une poire, et on se demande un peu ce que cette dernière foutait là, vu que je n'aime PAS les poires (Sauf dans LES GÂTEAUX, oui je sais, c'est étrange mais c'est comme cela).

Bref, quand tu te réveilles un dimanche midi matin d'hiver, un peu chonchon, et que tu as envie d'un peu de douceur dans ce monde de brutes ET que tu veux donner une digne fin à quelques fruits arrivés très loin dans leur vie sans trop d'efforts ni d'ingrédients : tu fais un crumble.

Cette fois-ci j'ai choisi de ne pas utiliser mes ramequins individuels mais un petit plat à four paske je n'avais pas envie de faire des tonnes de vaisselle j'ai groupé d'un côté la valeur sûre pomme-poire, et de l'autre j'ai tenté une expérimentation à base de rondelles de banane et de graines de chia. Le tout avec les mêmes miettes qu'à chaque fois.

Une heure plus tard...

Crumble-banane.jpgCrumble-pomme-poire.jpg


La Potato-version du "repas complet" : le crumble pomme-poire boulotté tout chaud avec des tranches de jambon fumé et trois feuilles d'épinard qui traînaient au frigo (aka : le "plat" sucré-salé) et le mini-crumble à la banane en guise de dessert, le tout arrosé d'un Winter in Lov fumant.

Verdict : dé-li-cieux.
Mais la banane, surtout bien mûre, se serait allègrement passée d'environ la moitié de la quantité de sucre préconisée pour la confection de mes miettes. Je le saurai pour la prochaine fois.


mardi 15 décembre 2015

Grincheuse de fin d'année... Ou pas (suite)

T'en souvient-t-il, lecteur de mon coeur, comme l'an dernier, sans renier mon côté Grinch assumé, j'avais quand même reconnu qu'il y a des trucs que j'aime bien à l'approche de Nowel ?

(Au passage, je te prie d'admirer mon magistral usage de la virgule)
(J'aime les virgules; presqu'autant que les si mal-aimés points-virgules)
(Et t'ai-je déjà parlé de ma grande passion pour les courses le trait d'union ?)
(Non, mais les parenthèses on avait remarqué, Pataaaaate. C'est fini oui, ces digressions ?) ("Gression") (Pardon)

Donc, l'an dernier je t'avais fait une liste non exhaustive des quelques trucs qui trouvaient grâce à mes yeux de Grinch. Je me rends compte cette année qu'il est temps de la compléter car j'ai oublié deux éléments MAJEURS de mes petits plaisirs de décembre.

mandarines.jpgLes mandarines.
(Ci-contre celles de la cantoche à midi)

Mandarines qui font mes délices tout le mois de décembre et parfois même de janvier, quand on parvient encore à en trouver des qui n'ont pas traversé la moitié du globe à la nage.

Autant tu ne me feras pas manger une orange (Boire un jus, à la limite, et encore...), autant je raffole des mandarines, que je passe un temps infini à peler et débarrasser de toutes leurs petites peaux blanches avant de m'en régaler.

C'est même l'une des rares occasions où je croque quelques carrés de chocolat noir, moi le bec sucré qui ne jure que par le "au lait", voire le Galak : rien ne se marie mieux avec la mandarine que le carré à plus de 70% de cacao.
Et rien ne me parle plus de Noël que ce petit en-cas-là.

Quoique, il y a une 2ème gourmandise que je ne m'autorise qu'en période de fêtes car sinon le plaisir n'est pas le même (Sans parler de la disponibilité dans les rayons)...

Les marrons glacés.
J'ADORE ces bombes caloriques et sucrées.
Un jour prochain, je serai sans doute diabétique et très très très malheureuse, alors en attendant, je profite de chaque Noël pour m'enfiler quelques boîtes de marrons glacés en fermant les yeux tellement c'est trop boooon !
Surtout les marrons glacés artisanaux vendus dans certaines pâtisseries ou épiceries fines (Une ruine, mais c'est tellement boooon !).

J'en raffole tellement que j'ai un tout petit peu oublié de les photographier avant de les boulotter.
oO0 (Tu la sens la bonne excuse pour aller en racheter ? ;-) )


jeudi 03 septembre 2015

#JeudiConfession (25)

Douceurs-Bretonnes.jpgDe mon passage éclair le week-end dernier à Saint Malo, j'ai ramené ça ==>

Un authentique kouign-amann pour touristes (4€95 la mini-boîte... Le Breton a le sens du commerce en plus de celui de la pâtisserie au beurre) (Mais légèrement réchauffé au four avec un thé, ça les valait !) et une merveille de caramel crémeux artisanal pour touristes également sans conservateurs ni additifs, mais avec plein de beurre salé dedans, comme tout produit de la région qui se respecte.

(Et aussi un énorme sachet de caramels mous) (Au beurre... salé, what else ?) (Mais je ne peux pas vous les montrer car Miss PotatoCat les a mangés ils n'ont pas survécu au trajet retour) (Et j'ai eu bien mal au ventre à l'arrivée, oui oui oui)

Et bien tu sais quoi ?
La semaine n'est pas finie, et il ne reste déjà plus rien.

Je te laisse deviner combien de temps il aura fallu à un tubercule boulimique pour venir à bout de ces deux bombes caloriques.


- page 1 de 7