Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 17 février 2017

TGIF (17)

Petit cactus suédois,
Adopté il y a quelques mois,
C'est à peine si j'y crois,
Mais tu me remplis de joie.


Cactus-erectile.jpg

(Je ne me souviens pourtant pas que sur l'étiquette, il y ait eu marqué "cactus erectilus")


mardi 14 février 2017

C'est ma 10ème Sans Valentin

coeur-neige.jpgOn fait quoi quand on entame sa 10ème année de célibat ? On pleure sur sa pizza ?

L'an dernier on avait dit que les patatophiles se cotiseraient pour m'offrir mon poids en chocolat, mais vous êtes de moins en moins nombreux, et moi j'ai légèrement grossi, donc ce serait un peu la ruine...

10 ans avec le coeur en hiver.
Purée... Heureusement qu'il pompe encore le sang, sinon je le revendrais sur eBay.

(Allez va, demain de nouveau, je m'en foutrai, mais ce soir laissez-moi donc chouiner)


samedi 04 février 2017

Frédéric for president !

Les affaires de corruption qui secouent ces derniers temps l'actualité de notre beau (mais pourri) (mais beau) (mais quand même sacrément pourri) pays me mettent littéralement la haine.

D'un côté, le révérend père Fillon, grand donneur de leçons sur le devoir d'austérité et de probité, qui joue les victimes de persécutions dans les médias alors qu'il s'est "juste" fait gauler avec la main - le bras entier - dans nos porte-monnaie (NOTRE fric, NOS impôts !!) (On pourrait en payer des profs et des infirmiers avec tout ce qu'il a indûment distribué à sa femme et ses rejetons) (Et ça fait plus d'un SIÈCLE de RSA).
De l'autre, notre nazie en jupons nationale, qui ne démérite pas au concours du "mon emploi fictif est plus gros que le tien", pas plus qu'à celui de la plus belle euro-hypocrite, et qui doit bien ricaner dans son coin que le #PenelopeGate fasse un peu passer au second plan ses propres entourloupes à plusieurs centaines de milliers d'euros. Ah elle est belle la candidate "anti-système", tiens...

Et ne nous faisons pas d'illusions, on parle de ces deux-là en ce moment mais je n'ai aucun doute qu'ils sont absolument TOUS et TOUTES pareils, aussi pourris, au-dessus des lois et attachés à leurs privilèges que l'étaient les aristos d'antan (On ferait bien la révolution, s'il n'y avait pas foot ou Hanouna à la télévision). Pour parler poliment, la politique me donne une furieuse envie de gerber...

Heureusement il reste l'humour.
Un peu grinçant, certes, mais c'est toujours mieux pour l'haleine de rire que de vomir ou de se coller un ulcère.

Quelques bons mots relayés sur Twitter...

Fillon-01.jpg
Fillon-02.jpg
Fillon-03.jpg
Fillon-04.jpg

Et les merveilleuses chansons du non moins merveilleux Frédéric Fromet dont je deviens chaque semaine de plus en plus fan...



jeudi 02 février 2017

Conseil de Patate à l'usage des aventuriers du surgelé

Si tu ne veux pas sortir un soir de ta - pourtant très courte - douche enveloppée d'une serviette mais aussi d'une épaisse fumée, à te dire que peut-être changer les serviettes investir dans un détecteur, ce serait pas mal d'y penser...

Si tu ne veux pas te retrouver à grelotter en un glacial soir de janvier parce que toutes les fenêtres du Patat'home sont ouvertes pour 1- te permettre de respirer et 2- tenter de dissiper la fumée qui plane de la chambre au salon tel un nuage toxique...
(Et Miss PotatoCat me diras-tu ? Enfermée dans les toilettes, la pauvre bête)

Si tu ne veux pas que cela sente le cramé trois jours durant dans ton appartement, rapport au fait que la fumée, avant de se dissiper, a incrusté son odeur nauséabonde dans tous les textiles alentour...

Si tu ne veux pas toi-même fleurer bon le barbecue trop cuit des orteils aux cheveux (Alors que tu sortais de la douche, damned !), tandis que tes yeux larmoient de manière incontrôlable et que ton coeur bat encore la chamade d'avoir failli, peut-être, foutre le feu à tout l'immeuble...
(Objectivement, il y avait peu de risques, mais sur le moment...)

Si tu ne veux pas passer 15 minutes à frotter la lèchefrite qui n'en demandait pas tant - et ton tennis elbow sans doute pas plus - avant de jeter l'éponge, au sens propre, tellement elle était sale...
(Non mais là quand même, je m'aime)


Un conseil de Calamity Patate...

La prochaine fois que monsieur Picard, qui n'est décidément pas une brêle que pour l'estimation des portions, t'indique de simplement déposer des trucs "avec leur barquette en aluminium sur une grille"... Tu ne l'écoutes pas ! Tu ne l'écoutes SURTOUT PAS !!

Tu écoutes ton tubercule préféré, et tu déposes les machins - en l'occurrence de petits pasteis de nata qui avaient l'air bien sympatiques sur la photo - avec leur barquette sur la grille du four, certes, mais AVEC UNE FEUILLE DE PAPIER ALU entre les barquettes et la grille. Ou mieux, tu les colles sur une feuille de cuisson rigide ou dans un plat à gratin.

Ce qui évitera à tes petites pâtisseries, évidemment BANCALES dans leurs délicates barquettes en alu, de basculer entre les rainures de la grille du four, et de laisser couler une bonne partie de leur flan façon flaque dans la lèchefrite, avec les conséquences ci-dessus décrites.


(Inutile de te dire qu'à l'arrivée, les petits pasteis de Dame Patate ne ressemblaient pas du tout à ceux de la photo) (Damned !)


mercredi 18 janvier 2017

Patate se débarbouille

(Première poufferie du mercredi de 2017)
(Oh yeah !)

Il ne t'aura pas échappé, lecteur de mon coeur, lectrice de mon *insère ici la rime en -ice de ton choix, moi j'ai pas trouvé* (Enfin si, j'ai trouvé mais 1- c'est pas très poli et 2- je ne suis pas équipée)... Il ne t'aura pas échappé, donc, que malgré des stocks de produits de soin et d'hygiène assez faramineux, j'ai enfin réussi à fonctionner à flux tendu en ce qui concerne les "trucs à utiliser le matin sous la douche" pour me nettoyer le visage.

Je veux croire que l'Univers a décidé de me récompenser de ce bel effort.
En effet, juste à la période où je commençais à voir le fond du flacon de mon nettoyant moussant du moment en me demandant ce que j'allais bien pouvoir choisir pour le remplacer, je suis tombée sur ce billet qui m'a donné tout à la fois l'idée, l'envie, et même le moyen (Commander des produits de beauté sur internet, bon sang mais c'est bien sûr !).

L'ancien et le nouveau ont donc cohabité quelques jours près de la pomme de douche, le temps de la passation de pouvoirs. Avec zéro culpabilité pour moi, puisque je n'avais procédé à cet achat que pour remplacer un produit terminé, et pas sous l'emprise d'une pulsion con-sumériste.
*Kof Kof Kof*

Debarbouillage-2016.jpg

Le nettoyant sortant est le Powercleanse de GlamGlow, "nettoyant quotidien à l'argile et à l'huile" qui m'a beaucoup enthousiasmée au départ mais dont j'ai fini par me lasser.
En partie car rien dans ses effets ne justifiait le prix - 30 € les 100 mL, gloups ! - et que malgré un marketing "tout âge et tout type de peau", il était devenu un peu décapant avec l'arrivée du froid qui sensibilise beaucoup ma peau; en partie aussi car je n'en pouvais plus de ce flacon à double pompe qui était tout sauf pratique à l'usage : je ne compte plus le nombre de fois où le flacon super funky m'a glissé des doigts alors que j'essayais d'appuyer maladroitement sur l'une ou l'autre, voire sur les deux en même temps.

La promesse était "une mousse double action onctueuse, qui élimine le maquillage, les impuretés et les accumulations de saletés sur la peau : l'huile dissout le maquillage en douceur, laissant la peau purifiée, tandis que l'argile dissout les impuretés et "détoxifie" en douceur pour laisser la peau nettoyée et nourrie, avec un teint éclatant".
Alors mousse onctueuse : check. C'est même l'une des raisons de mon enthousiasme initial : c'était très agréable sur la peau, ni trop huileux ni trop mousseux, ce qui a relancé ma motivation pour le démaquillage, l'été dernier je l'utilisais même matin et soir.
Dissout le maquillage : check. Sauf le mascara waterproof pour lequel il faut refaire un passage au coton, mais si mascara normal, aucun souci et ça gagne vaaaaachement de temps.
Peau purifiée : check.
Peau nourrie : en été je dirais juste peau non-agressée. En hiver, à moins d'avoir la peau grasse, laisse tomber. Teint éclatant : pas vu la moindre différence, ni en mieux ni en pire.

Conclusion : après quelques mois de bons et loyaux services, j'ai abandonné ce géant vert sans regrets.

Pour le remplacer par la mousse nettoyante visage "Nuage Céleste" de Cattier (7 € 80 les 150 mL, tu comprends pourquoi mon banquier applaudit à deux mains ?).
Texture mousseuse moins onctueuse que le précédent mais au contraire très délicate et légère, comme tous les cosmétiques que j'ai eu l'occasion d'utiliser dans lesquels la mousse était générée de façon mécanique par le système de pompe qui "aère" le produit à sa sortie.

C'est un produit labellisé bio, à base de protéines de blé et d'eaux florales de rose et de bleuet (Ce qui donne une odeur légèrement fleurie sans que perso je ne puisse différencier ni la rose ni le bleuet), qui est prévu pour nettoyer la peau en douceur et non pas la démaquiller; je l'utilise donc le matin sous la douche et j'ai racheté un autre démaquillant - non moussant - pour le soir, ce qui me convient très bien.

Douceur : double check. On est en hiver (Whoaaaaa Pataaaaate, merci du scoop ! Ils n'en avaient pas parlé au JT) mais ma peau ne tiraille plus après la douche, donc le test est concluant pour moi. Je me sens propre juste ce qu'il faut.
Ce qui tombe bien parce qu'en réalité... J'en ai acheté deux.

Pardon monsieur mon banquier, ce sont les pièges d'internet qui ont flingué direct mes velléités de décroissance beauté: une sombre histoire de frais de port offerts à partir de X euros d'achat... Damned !


- page 2 de 222 -